Ile aux Moines : 3 îles rattachées...

 Les BROUEL

Ces 2 îles non bâties et privées sont reliées entre elles et à la pointe de Brouêl par 2 passage se découvrant à marée basse.
Avec ses pins maritimes sur une lande rase, la grande a été une sorte de symbole paysager.
Le développement d'une végétation arbustive dense a modifié son image.



CREIZIC

Ile privée de 3,46 hectares, appartient à la même famille depuis 7 générations.

 Le plus ancien propriétaire connu, Thomas Luco,était « maître de barque et marchand »,
habitant Locmiquel à l'île-aux-Moines à la fin du XVIIe siècle.
Il est à l'origine d'une lignée de capitaines parmi lesquels figure le premier maire de l'île-aux-Moines, Paul Luco (1762-1837).
 C'est l'une des îles privées dont le patrimoine est le mieux connu et le mieux préservé.
Des talus anciens et un point d'eau aménagé dans la roche laissent deviner une longue histoire.
 Il est probable que des moutons, voire une vache, y ont longtemps été mis à pâturer la lande en été, une bergerie
étant même aménagée dans la première moitié du XIXe siècle.
Une maison est bâtie à la fin du XIXe siècle, afin de surveiller et entretenir les parcs à huîtres  installés sur l'estran.
On sait même qu'un enfant, Henri Le Mentec, naîtra sur l'île en 1889.
La maison brûle en 1934
(il y a déjà eu un incendie sur l'île à la fin du XIXe siècle) et des plantations de résineux sont réalisées à partir de 1960.
A partir de  1960
 Un tournant est pris en 1974 quand la famille Pallard passe une convention avec la SEPNB (voir Bretagne * vivante)
pour protéger la colonie de sternes qui niche sur l'île.
 Un arrêté de protection de biotope renforcera la protection légale du site en 1982.

       Les moutons d'Ouessant qui broutent sur l'île

À partir de 1990, des inventaires botaniques et entomologiques au long cours sont lancés et le propriétaire s'engage dans une gestion ciblée de l'île afin d'en restaurer les potentialités biologiques.
 La physionomie de l'île évolue avec la réouverture de plusieurs zones restées longtemps en friche, et des espèces peu communes sont découvertes.
 Le site devient un exemple des résultats que peuvent obtenir des propriétaires privés dialoguant avec les associations de protection et fournissant un travail personnel exceptionnel dans des conditions plus que difficile.


Un aperçu du travail d'entretien.


HOLAVRE

Elle est située au nord-est de l'île aux Moines.
Elle a beaucoup évolué au cours du XIX ième siècle, car elle est devenue une importante carrière de granit
qui a fourni des pavés pour de nombreuses villes. Elle y a perdu le tiers de son volume.

Le sommet de l'île était peint en blanc pour signaler aux navires la fosse dangereuse de la Truie.
À la fin du XXième siècle sa silhouette a été à nouveau transformée par des plantations de résineux.
Sa surface est estimée aujourd'hui à 0,6 hectare.
 Une balise verte située à proximité porte son nom.



(Sources : Dictionnaire du Golfe du Morbihan de François de Beaulieu - Editions du Télégramme , Wikipedia , Ouest France , et le site de la Mairie de l'ile et le Web)