Sa Situation.

La chapelle du MOUSTOIR, dédiée à saint Gildas, se situe au nord de la commune: à 4,5 km au nord-ouest du bourg:
- (si vous venez du bourg, vous tournez à droite aux feux de Scarpoche, puis vous allez tout droit jusqu'à la côte du Golfe du Morbihan).

De dimensions respectables (18 m x 7 m) elle comportant une abside

Le trésor de la chapelle du Moustoir c'est  la sépulture du Père Claude Philippe, prêtre réfractaire vénérable et vénéré, mort en 1797.
 Ses restes reposent dans le chœur de la chapelle, devant l'autel.

   Toponymie ;   
Le nom de MOUSTOIR évoque la présence ancienne d'un monastère. De cet établissement monastique, plus aucune trace ne subsiste.
 Aurait-il été ruiné par l'invasion normande des 9° et 10e siècles ?
En vieux breton c'était MOSTER et en breton moderne MOUSTER, du latin MONASTERIUM qui a donné MONASTERE en français 
.A noter, qu'en, 1536 l'ordre religieux hospitalier de la Commanderie des Chevaliers du Saint-Esprit d'Auray était propriétaire dans ce village.

  Prix du terrain et consrtuction  !    
                                              
Elle a été construite en 1883
-il s'agissait  d'une  réédification car il en existait une plus ancienne-
 sur un terrain donné par M. Le Gloahec et par Mme veuve Le GaI.
 A l'époque le Conseil de Fabrique avait accordé, en échange, aux donateurs,
cinq Pater et Ave Maria, plus un
De Profundis pendant trente ans..
C'est en 1892 qu'une sacristie lui fut accolée; un an auparavant, le recteur JOY avait béni la cloche
 
                        l'Association des Amis de la Chapelle du Moustoir:   veille depuis 1984 à l'entretien du bâtiment: 
                           -La toiture a été refaite en 1987, après l' avoir été en 1925 . 
                              -La voûte intérieure actuelle date de 1991, ainsi que l'éclairage.
                                  -L'autel en bois a été transféré en 1960 depuis l'église paroissiale. 

" Complément d'enquête "
D'après l'article et la photo de  Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 30.10.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com


Un prêtre réfractaire repose à la chapelle du Moustoir
Patrimoine Nichée au nord de la commune, aux abords de la rivière d’Auray,
 la chapelle du Moustoir a été édifiée en 1 883 et dédiée à Saint-Gildas.
Selon les recherches effectuées, il semblerait qu’elle remplace un ancien monastère détruit au IX ou X siècle.
Un document de la Fabrique (1)
atteste la réédification de la chapelle sur un terrain donné par M. le Gloaher et Mme Le Gal en échange de cinq Pater et Ave Maria et un De profundis pendant 30 ans.
A la révolution
 Durant plusieurs années, un prêtre réfractaire va officier clandestinement pour avoir refusé de prêter serment à la Convention.
son dévouement lui vaudra le surnom de Kernitra (celui qui n’a rien).
 meurt en 1 797 et sa sépulture se trouve dans la chapelle
Le pardon
. Le pardon est fêté le dernier dimanche de juin.
 La chapelle n’est pas ouverte en dehors des célébrations à cause de vandalismes.
 Cette année encore, les jardins de l’édifice religieux ont d’ailleurs subi des dégradations.
 Les Amis de la chapelle continuent de maintenir l’édifice en bon état.

 (1) Le terme Fabrique d’Église désigne,
 à l’origine, une assemblée de clercs auxquels se sont ajoutés, depuis le Concile de Trente (1545-1563), des laïcs, chargés de l’administration des biens de la communauté paroissiale N.D.L.R.)

Des Photographies de tous ces monuments religieux par liens
 avec notre partenaire