A l'ouest de la commune, dans le village de LOPEREC, à 3,800 km du bourg, avant d'arriver à la grande plage de Saint-Pierre , sa porte bleue attire l'oeil du passant

                     Le bâtiment mesure 11,50m sur 5.50m.
                     Un clocheton surmonte le pignon ouest.
         l'intérieur a été remanié à plusieurs reprises de 1925 à 1975.

                            Une anecdote: en 1975 l'on déplace vers l'église paroissiale N-D de Kerdro une statue de Sainte-Anne en bois polychrome du XVIe siècle qui avait été, jusqu'en 1873, dans la Chapelle  du Moustoir...

 Le traditionnel Pardon annuel de Saint-Pierre a lieu le 1° dimanche de juillet

    Sa construction  en    1772
                                    Selon la tradition locale, la chapelle Saint-pierre aurait été construite en 1772, sur la suggestion de l'évêque de Vannes, pour y célébrer des messes et organiser un pardon pour le repos des naufragés, nombreux sur la côte toute proche. 

  La guerre  au XVIIIe  siècle et  . . . Méaban !
                                                                                                              
En effet, durant le XVIlle siècle, la France a été en état de guerre quasi permanente avec l'Angleterre dont les navires bloquaient très souvent les ports de BREST: LORIENT et NANTES: les seuls ports accessibles aux navires qui voulaient accoster la Bretagne Sud étaient donc AURAY et VANNES, au fond du Golfe du Morbihan. 
                     C'est ainsi que Benjamin FRANKLIN accosta à AURAY et  logea au Pavillon d'En-Bas à Saint-Goustan, quand il vint en France pour la première fois, en 1777, et solliciter l'aide de Louis XVI pour la guerre d'indépendance des ETATS-UNIS D'AMERIQUE. 

.                    Mais les abords du goulet de PORT-NAVALO sont d'accès difficile, surtout au nord de l'îlot de MEABAN où les roches à fleur d'eau abondent, et de nombreux vaisseaux auraient ainsi fait naufrage devant Saint-Pierre de LOPERET en voulant entrer dans le Golfe, d'où d'ailleurs, le nom de Ster er Vered (la baie du cimetière), donnée à la baie de Saint-Pierre, où auraient été enterrés certains naufragés.
 
TOPONYMIE   :  Pourquoi Saint-Pierre de LOPEREC  ?
                                                                                                     
Quant à l'origine du nom du village, elle remonterait au début du millénaire (Xe ou XIe siècle), où les "LOC"' abondent en Bretagne ; LOPERHETou LOCPERREC, c'est-à-dire le lieu de Pierre, indiquerait donc un emplacement consacré au culte du premier disciple du Christ. 
             Cependant, certains celtisants supposent aussi qu'il y aurait eu, au cours des ans, substitution de Saint-Pierre au détriment de Saint-Perrec, très connu au Pays de Galles dont il était originaire au VIe siècle, et qui, après un pèlerinage en Terre Sainte, serait venu évangéliser l'Armorique, comme tant de ses compatriotes à cette époque. 
             A l'appui de cette thèse, les nombreux LOCPE-REC- LOPEREC que l'on trouve en Bretagne; le patronyme bas-latin original PETROCUS aurait évolué selon les cas en PETROC, PETREUC, PERREUC, PERREC, PEREC..?'     

Pour tout savoir: consultez le site:
 http://www.chapellesaintpierre.com/


 Des photographies de ce monument religieux en lien avec notre partenaire  

                                        
SUITE