Habitant Locmariaquer, un collectionneur de cartes postales anciennes a réalisé un travail titanesque en éditant un catalogue
de toutes les vieilles cartes
qui ont été réalisées au cours des années passées

Commencé  en 2002, ce chercheur complète le répertoire des anciennes vues de Locmariaquer et édite un livret chaque année
-en 2007: 5° édition - complété  avec  ses découvertes récentes.

Couverture de la dernière édition

Cette mise à jour assure un répertoire complet des cartes anciennes de Locmariaquer.
Ce livret de format 21x29,7 cm comporte actuellement 54 pages et répertorie 502 cartes 
 qui sont rangées par éditeurs qui sont au nombre de 26

Aperçu d'une page avec en 2° ligne le nom de l'éditeur

-un Ancien de Locmariaquer - Jean -Baptiste Corlobé (1904-1989): lire ci-après -
à qui l'on doit notamment le blason de Locmariaquer-
Chaque carte postale comporte un titre, celui du lieu photographié, il est donc facile d'identifier ce dernier.
Ce catalogue est un outil indispensable à tout collectionneur que Locmariaquer intéresse.

Ce catalogue est vendu au prix de 15€ port compris : prendre contact par courriel:
locker13b@orange.fr

Jean -Baptiste Corlobé (1904-1989)

Il est né en février 1904 à Saint-Pierre - Lopérec à Locmariaquer et mort en 1989
Neveu et filleul de l'abbé Jean-Baptiste OUERO, dit GOLVANNIG,
remarquable poète et traducteur de l'Évangile en breton "En Aviél"

Elève du collège Saint-François-Xavier de Vannes,
J.-B. CORLOBÉ a étudié le dessin chez Jean FRELAUT, maître-graveur.
Ostréiculteur de métier, il était surtout artiste, un excellent peintre local très apprécié

On lui doit de nombreuses marines, des portraits, des tableaux religieux et beaucoup de dessins.
Il  a créé le blason de la ville
Il a réalisé un des vitraux de l'église de Locmariaquer.
 Un de ses tableaux représentant Jésus appelant Saint-Pierre sur les flots orne la chapelle Saint-Pierre depuis 1925
Il aimait aussi la musique et les recherches archéologiques.
Fervent défenseur de la langue bretonne et du dialecte vannetais,
 il fut réellement la mémoire vivante de Locmariaquer.
Véritablement amoureux de son pays, il nous a laissé en plus de nombreuses peintures,
de très intéressantes rubriques dans les bulletins paroissiaux et municipaux

 
Le blason de Locmariaquer
 a été créé dans les années 30 par Jean-Baptiste Corlobé, artiste local.
Coupé au 1 de sinople au dolmen d'argent, au 2 d'azur au voilier d'or.
A une fasce d'argent chargée de cing mouchetures d'hermine,
brochante sur la partition. le tout surmonté d'une couronne de baron
 (Locmariaquer est dans l'ancienne baronnie de Kaër)
et porte la devise : "Kaër e mem bro" qui peut s'interpréter de deux manières :
"Le pays de Kaër est mon pays"
ou
"Joli est mon pays" (description de J.M François Jacob en 1933

Pour plus d'information lisez sa biographie: cliquez