Ce qu'hier est devenu... aujourd'hui !

La Place  Dariorigum

Il y a quelques années... ( documents issus de cartes postales du début du XXième siécle)

 Place construite en 1855 et plusieurs fois agrandie par la suite.
A cette époque, aucune voiture...pas de fils électriques et de réverbères ,la voie traversière entre cette place et la mairie n'avait pas été percée...
et l'église ne possédait pas encore son horloge qui a été installée en 1930.
 Un "débit de boisson" constituait le principal commerce: il était dans des temps plus ancien encore, "la gare routière" centre de communication vers Auray et sa gare...

En rappel de la dernière bataille livrée par les Vénètes contre les galères romaines.
 Les Vénètes occupaient le Morbihan à l'époque de l'arrivée des Romains.
Ce peuple, après s'être soumis à la première attaque, se repentit ensuite, prit les armes et opposa aux conquérants
une des résistances les plus énergiques qu'ils aient rencontrées en Gaule .Les cités des Vénètes s'élevaient à la pointe
 de toutes ces péninsules dont la marée haute faisait autant d'îles inabordables aux troupes de terre.
Les romains avaient réuni dans le port de Dariorig (Dariorigum, que l'on croit être Auray ou Vannes ou Locmariaquer) 220 navires.
Les légions romaines sur les hauteurs, et le peuple de la ville sur les murailles, en contemplaient le spectacle.
La plupart des Vénètes périrent dans les flots, les anciens de la cité dans les supplices ; le reste fut vendu à l'encan.
(Source:"la France Pittoresque" : www.france-pittoresque.com)

et actuellement...


Les voitures sont là...une gare maritime remplace la routière, une crêperie s'est substitué à l'estaminet...