Année scolaire 2015-2016

Vendredi 16 octobre 2015

Les écoliers du Votten ont parcouru le cross des collèges.
et se  donnent à fond

C'est dans une ambiance de vacances que le cross du collège des Korrigans de Carnac s'est couru  auquel participaient les élèves de CM1 et CM2 de l'école Le Votten.


« Une fois les dossards accrochés, les écoliers se sont échauffés et
 ont encouragé leurs camarades avant de se lancer dans la course à leur tour »,
 rapporte Céline Grouhel, directrice de l'école.

 Un certain nombre de parents avaient fait le déplacement pour accompagner et encourager les enfants.
D'après le journal Ouest France du 20/10/ 2015


Mardi 13 octobre 2015

Cross et solidarité pour les élèves du Votten
Mardi 13 octobre 2015, s'est déroulé le 10e cross organisé par l'Usep en collaboration avec le Secours populaire français.
« Du CP au CM2, les élèves étaient présents le matin au milieu de 800 enfants.
 Après un cycle d'apprentissage sur la course longue,
 ils ont choisi un contrat temps oscillant entre 8 et 24 minutes réalisé avec brio et le sourire aux lèvres »,
raconte la directrice Céline Grouhel.

Un travail sur les droits de l'enfant et sur la solidarité a également été réalisé et déposé sur le stand du Secours populaire :
 952 livres seront offerts à des enfants pour Noël.
« Jamais cette collecte n'avait encore atteint un tel record ! », s'enthousiasme Anne Comte, enseignante.

D'après le journal Ouest France du 17/10/ 2015


Septembre 2015

Un goûter de l'amicale laïque pour faire connaissance
Le pot d'accueil proposé par l'amicale laïque de l'école permet aux parents et élèves de faire connaissance.
Chaque année, l'amicale laïque offre à tous les parents et enfants de l'école publique
 un goûter à la sortie des classes.
 « Cela permet d'accueillir les nouvelles familles, et pour elles de faire connaissance avec les autres.
Avec Anne Comte et les deux nouvelles maîtresses, les projets avancent bon train »,
 explique Valérie Botherel, présidente de l'amicale.
 Une tombola a déjà été annoncée le vendredi 4 décembre 2015
. « Vous verrez les enfants de l'école vous proposez des tickets, dès les vacances de la Toussaint. » L'amicale invite également tous les parents à l'assemblée générale
 qui aura lieu le 1er octobre 2015, à 20 h 30, salle d'anglais
.

 

L'équipe enseignante du Votten en partie renouvelée


De gauche à droite : Bénédicte Nunes, Atsem (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles) ;
Anne Comte, CP-CE1-CE2 ; Martine Mainguet, Atsem ;
 Irène Veneny, nouvelle directrice et Céline Grouhel, CM1-CM2.

À l'école du Votten, l'équipe enseignante a changé.
 Seule Anne Comte était déjà présente l'an passé.
 Irène Veneny est la nouvelle directrice :
« Je viens de l'école de Kerdual, à Quéven, où j'étais professeur des écoles.
 C'est ma première année de direction.
 Les projets pour l'année se mettent en place dans la continuité des années précédentes.»
 Irène Veneny est également en charge de tout le cycle 1,
 c'est-à-dire les petite, moyenne et grande sections de maternelle.
 Sa classe comptera 28 élèves.
Anne Comte s'occupera cette année des CP-CE1-CE2, avec 27 élèves.
Céline Grouhel arrive également à l'école :
 « Je viens de Landévant. Je vais enseigner aux CM1-CM2, qui seront 21. »

L'école compte cette année 76 élèves repartis en trois classes.

Pendant l'été, des travaux d'entretien ont eu lieu, ainsi que la pose d'un nouveau portail.

« Au niveau des nouvelles activités périscolaires (Nap), le bilan est très positif de la part des enfants,
 des parents et des enseignants
. Nous reconduisons les mêmes horaires, à savoir, les lundis de 15 h 30 à 16 h 30 et
 les mardis, jeudis et vendredis de 15 h à 16 h 30 »
, conclut la directrice.
D'après le journal Ouest France du 1.09.2015


Année scolaire 2014-2015
L'école accueille les enfants de 2 à 11ans
répartis en 2014 - 2015 en 4 classes
HORAIRES :8h30-12h et 13h30-15h
Tel: 02.97 57 31 11
Répondeur pendant les heures de classe.
Mai l: ecolepublique.locmariaquer@wanadoo.fr

A la rentée de 2014 : 85 élèves
Maternelle PS-MS  : Mme isabelle SIX
GS-CP : Mme Comte
Ce1-Ce2 : Mm Nadine Le Port
Cm1-Cm2 : Mme Armelle Imbert et  M.Thierry Lellelier qui enseigne le mardi
journée consacrée à la direction

Vendredi 26 juin 2015

1 - Deux nouvelles enseignantes arrivent à l'école Le Votten
Mardi23 juin 2015, un pot de départ était organisé à l'école publique Le Votten.
 Armelle Imbert, directrice depuis 8 ans et enseignante des CM1-CM2, en poste depuis 2007,
 la maîtresse des CE1-CE2, Nadine Le Port, à l'école depuis 2003, et
Isabelle Six, professeur des maternelles depuis 2010,
avaient convié élus, parents, enfants et personnel communal à cette sympathique réunion.


Armelle Imbert, part en Martinique ; Nadine Le Port s'en va à Saint-Avé et
 Isabelle Six prend un poste à Auray.
 Ces dernières années, elles ont impulsé une réelle dynamique au sein de l'école où de nombreux projets éducatifs et pédagogiques ont été mis en place.
A l'occasion de ce pot de départ, Irène Veneny et Céline Grouhel
, deux nouvelles enseignantes, ont été présentées aux familles.
La fermeture de classe est annoncée pour l'année prochaine.
 La rentrée scolaire 2015-2016 se fera aussi avec l'arrivée d'une nouvelle équipe d'enseignantes dont fait partie Anne Comte, institutrice en poste à Locmariaquer depuis 2005.

2 -Kermesse réussie sous un soleil de plomb
La kermesse de l'école publique s'est déroulée vendredi19 juin 2015, sous un soleil de plomb
. « Les maternelles ont dansé sur le thème des insectes, ce qui fera d'ailleurs l'objet de leur sortie de fin d'année.
 Et les primaires au son de La Macarena et autres tubes de l'été »,
 souligne Valérie Botherel, présidente de l'amicale.
La kermesse s'est poursuivie par des jeux dans la cour. Installés au soleil,
chacun a pu se restaurer et se désaltérer entre amis.
« L'amicale remercie les parents bénévoles et tout particulièrement les maîtresses qui ont collaboré à la préparation de cette fête »,
 ajoute la présidente.
D'après le journal Ouest France du 26.6.2015

Jeudi 18 Juin 2016

Pratiques de pêche : les jeunes montrent l'exemple
.
Le Parc naturel régional du Golfe du Morbihan continue ses actions de sensibilisation sur les bonnes pratiques de pêche à pied.
Mardi 16 juin 2015, c'est sur la plage de la Falaise, à Locmariaquer,
 que le Parc et ses bénévoles sont venus à la rencontre des 140 pêcheurs présents sur le site,
 pour leur distribuer des réglettes de mesure et des conseils.
Avec des élèves

La classe de l'école publique de Locmariaquer avec les bénévoles du Parc
L'école publique de Locmariaquer a apporté une aide très précieuse.
25 élèves de la classe d'Armelle Imbert sont intervenus auprès des pêcheurs à pied,
 pour leur rappeler qu'il fallait respecter certaines règles sur l'estran,
 comme les tailles réglementaires afin de préserver la reproduction des coquillages,
l'importance de laisser les rochers dans le bon sens pour conserver la biodiversité.
Cette action est en lien avec leur programme scolaire,
 notamment l'écocitoyenneté et le respect de l'environnement.
Cette action s'inscrit également dans celles de la future école du Parc,
 où les jeunes du territoire seront invités à travers des projets pédagogiques à découvrir leur environnement.
D'après le journal Ouest France du18.06.2015

Samedi 13 juin 2015

Des gravures préhistoriques à l'école Le Votten
Les élèves d'Anne Comte voient leur projet de gravures et dessins préhistoriques s'achever.
Dans le cadre de leur programme d'histoire des arts, et en partenariat avec le service
 « action éducative » du Centre des monuments nationaux,
 un travail de création a été réalisé par les 26 élèves de CM1-CM2 de l'école Le Votten et leur enseignante Anne Comte.
« Après avoir observé les gravures de la Table des Marchands et du monument de Gavrinis,
 les enfants ont « marqué » leur pierre, s'essayant eux aussi à laisser leur empreinte à travers leurs dessins et gravures.
 En s'imaginant « dans la peau » des graveurs préhistoriques
, les élèves ont utilisé leurs outils (bâtons de charbon de bois, coquillages, morceaux d'ardoise taillés, pinceaux réalisés avec des plumes et du crin animal...) et des pigments naturels pour teinter la pierre
»
, explique la plasticienne Liz Herrera, qui a accompagné les enfants tout au long de ce travail.

Cette exposition
 « Les secrets des mégalograveurs de Locmariaquer » sera inauguré ce samedi 13 juin, à 11 h 30, sur le site des mégalithes.

D'après le journal Ouest France du13.6.2015

Mercredi 3 juin 2015

Dernier cycle de nouvelles activités périscolaires

À l'école du Votten, le tir à l'arc à ventouse fait partie des découvertes programmées au cours de la cinquième et dernière période des nouvelles activités périscolaires.

À l'école du Votten, les nouvelles activités périscolaires se terminent, avec de nouveaux ateliers comme
 le tir sportif, le jardin potager, ou le théâtre.
 « Le dernier cycle a commencé,
 le bilan est très positif, explique la directrice,
 les ateliers proposés aux enfants sont étalés sur quatre jours. Les enfants continuent à prendre plaisir à découvrir ces activités avec les animateurs et éducateurs de la commune. »

Le théâtre est suivi par un bon nombre d'enfants.
 « Nous travaillons en petits ateliers d'improvisation ou la prise de parole en public et
le jeu de scène sont travaillés », explique l'animatrice.
L'atelier art et nature fait appelle à l'imagination de chacun et celui du jardin potager sera l'occasion de préparer les prochaines récoltes de betteraves, haricots, petits pois, tomates, carottes, radis...
La médiathèque accueille les élèves pour la lecture, les dessins libres, et les jeux de société
D'après le journal Ouest France du 2.6.2015
 

Mercredi 20 mai 2015

Les CM1, guides conférenciers pour les tout-petits
Les CM1 de l'école du Votten ont joué les guide conférenciers auprès
des petits de grande section et CP qui ont été très attentifs.
Les élèves de CM1 du Votten ont endossé lundi matin le rôle de guide-conférencier aux mégalithes.
 Travaillant en classe sur les monuments de ce site depuis quelques années,
 ils ont proposé une visite guidée à leurs camarades de grande section et CP.
« Par petits groupes, ils ont arpenté le site, expliquant chaque monument », raconte l'enseignante.

Les enfants de GS-CP ont été conquis par la présentation du Grand Menhir brisé,
 « haut comme 3 girafes et lourd comme 40 éléphants, que nos ancêtres ont transportés sur 10 km »,
 expliquent les enfants.
« Des vocations de guide ou de chercheurs ont peut-être vu le jour aujourd'hui,
s'amuse la maîtresse, cette expérience a été très enrichissante pour tous les enfants. »
D'après le journal Ouest France du 20.5.2015

Les CM2 ont visité le collège des Korrigans

La classe de CM2 de l'école Le Votten a visité le collège Les Korrigans de Carnac et
 y ont retrouvé certains de leurs anciens camarades.
Lundi19 mai 2015, les CM2 de l'école du Votten ont découvert le collège des Korrigans à Carnac,
 dans le cadre d'une liaison CM2-6e.
« Les élèves ont commencé par partager deux heures de cours avec les classes de 6e.
 Puis ont été accueillis par le responsable des cuisines pour déguster un pain aux raisins fait maison et un jus d'orange. L'occasion d'échanger sur leurs précédentes heures de cours »,
explique l'enseignante.

Après la visite du CDI, les écoliers ont pris leur repas au self puis
 ont passé un moment dans la cour de récréation avec leurs anciens copains.

« La cour est vraiment belle et grande ! » s'est exclamé Léonie.
 « C'est comme en primaire, les professeurs sont exigeants mais la classe était calme et on n'a pas eu peur de lever la main. Le professeur nous a expliqué et à la fin, j'avais compris ! »
 s'est enthousiasmé un futur élève de sixième.
« Les tables de SVT sont hautes et les sièges tournent », a lancé Noa tout sourire.
D'après le journal Ouest France du 20.5.2015
 


Jeudi 14  Mai 2015

Un projet vélo, écologique et économique
Les écoliers du Votten utilisent ce moyen de locomotion écologique et économique autant qu'ils le peuvent.
Armelle Imbert, directrice de l'école Le Votten, est l'instigatrice d'un projet vélo à la fois écologique et économique.
La semaine de la voile
Au lieu de prendre le bus, elle a proposé à ses élèves d'aller à vélo à leur semaine de voile.
 Pour s'entraîner, ils sont allés jusqu'à la pointe de Kerpenhir, 5 km.
« On fera du sport et de la géographie en s'arrêtant sur la plage pour localiser les îles principales et
 différencier le golfe de l'océan, pour que les élèves fassent le lien entre les cartes et
 ce qu'ils voient, explique l'enseignante. On va y aller progressivement, on commence par des sorties de 5 km en faisant des arrêts puis on augmentera la distance des parcours pour aller jusqu'à 10 km. »


Les enfants sont très enthousiasmés par ce projet.
 « On économisera plus de 1 000 € de bus en allant à notre semaine voile à vélo.
 On prévoit aussi d'aller à la rencontre Usep du 26 mai, à Crac'h à vélo ».
 Depuis que les CM ont reçu la formation sécurité routière et obtenu leur permis vélo, ils sont accros.

Mardi 5 MAI  2015
"L'Ecole" et les dangers du Web

Les enseignants regrettent que
« les problèmes relationnels engendrés par les réseaux sociaux s'immiscent à l'école au détriment des apprentissages ».
Mardi 5 mai 2015 au matin, les élèves de l'école du Votten ont été amenés à réfléchir sur le monde d'internet, ses possibilités mais aussi ses dangers.
Pendant une heure, ils ont joué à « serious game »
, jeu réalisé par Vertical, en partenariat avec l'UFCV (union française des centres de vacances et de loisirs, une association nationale d'éducation populaire fondée en 1907).
« Un « serious game » a pour objectif de sensibiliser, d'apprendre, d'informer,
 tout en ayant l'aspect ludique du jeu vidéo classique ou utilisant la stimulation »,
explique Jean-Michel Barbé, de l'UFCV.
Les enfants ont été projetés dans des scénarios « issus de situations réelles vécues par les adolescents.
 Ils ont dû faire des choix qui ont eu des répercussions sur le déroulement du jeu.
 Rumeurs, arnaque en ligne, cyber-harcèlement, usurpation d'identité,
 atteintes à la vie privée étaient au menu.
 L'idée n'est pas d'interdire internet mais de responsabiliser les enfants.

La directrice, Armelle Imbert, réagit :
 « si Facebook est interdit aux moins de 13 ans, c'est qu'il y a une raison.
 Se pose la question de la responsabilisation des parents vis-à-vis de l'accès aux réseaux sociaux.
 L'école ne peut pas se porter garante de leur gestion
 Notre rôle est d'informer des risques de ce phénomène qui prend de l'ampleur.
 Légalement, ce sont les parents qui sont responsables ».

LUNDI  4 MAI  2015

-Les prix du concours Gastounet remis à six élèves
Les élèves sont fiers de présenter leur dessin.


La préfecture, dans le cadre de la Sécurité routière, organise chaque année le concours de dessins Gastounet.
 Lundi 4 mai, les élèves de CM1-CM2 de l'école publique ont participé à la remise des prix du concours,
 « qui consistait en la réalisation d'un dessin accompagné d'un slogan »,
 précise Armelle Imbert, l'enseignante.
En CM1, Lucas Le Bihan remporte le 1er prix, suivi de Bastien Lacoste et de Mattis Guinegault ;
en CM2, Elfie Sellin se classe devant Flavie Mathieu-Bertho et Marily Ficko.
« Les six dessins sélectionnés par le jury communal ont été adressés à la Sécurité routière du Morbihan pour être examinés par un jury départemental »,
 explique Pascal Le Jean, policier municipal de Locmariaquer
- Fermeture d'une classe au Votten
à la rentrée 2015

Entretien d' Armelle Imbert, directrice de l'école Le Votten.

Pensez-vous que la fermeture de classe soit justifiée ?
Absolument, elle est justifiée du point de vue des effectifs mais elle ne reflète pas la qualité de vie et d'apprentissage de l'école.
 Les enfants retirent beaucoup de bien-être à évoluer dans une petite école de village
 où les intervenants communiquent et travaillent ensemble.

Les effectifs ont beaucoup baissé ?
Quand je suis arrivée il y a 9 ans, on comptait 16 à 20 naissances par an dans la commune.
 Aujourd'hui, il y en a entre 6 et 8.
 Cette année, il y avait 85 élèves à l'école, 75 sont prévus l'an prochain.

Comment seront, alors, constituées les classes ?
Il y aura une classe de maternelle : petite, moyenne et grande sections,
 une classe de CP- CE1-CE2, et
une troisième de CM1-CM2.

Comment sont vos rapports avec la mairie ?
Quand les enseignantes ont demandé à ce que les nouvelles activités périscolaires (Nap) soit mises en place tous les jours à 15 h, la mairie nous a soutenues.
 Ce système était risqué, mais les élus nous ont fait confiance.
 On constate aujourd'hui qu'il a été très bénéfique, et les communes voisines nous l'envient.
 Saint-Philibert va choisir cette organisation à la rentrée prochaine,
 Crac'h l'a demandé mais ne l'a pas obtenu.

Avec une classe en moins, le budget de l'école va diminuer ?
Non, la mairie continue à nous allouer le même budget pour la prochaine rentrée
, elle accorde beaucoup d'importance à son école.
 À côté de ce budget, on bénéficie de services techniques municipaux efficaces et réactifs,
 d'un personnel de garderie et de cantine de qualité, sans oublier le policier municipal.
 Personnes avec lesquelles un partenariat efficace est engagé et se prolongera.

La fermeture de classe remet-elle en cause les projets engagés ?
Pas du tout, les différents projets comme les rencontres sportives,
la préhistoire, les classes transplantées, les cycles natation et voile vont continuer.
 Sans oublier l'importance particulière donnée au respect des règles de vie comme
 la politesse, le civisme et le respect de soi et d'autrui.
D'après Ouest France du 11.04.
2015


Echos de presse
des activités à l'Ecole Public


La classe de CM1-CM2 de l'école Le Votten prépare un mystérieux projet préhistorique.
Les secrets préhistoriques des Mégalograveurs
La classe de CM1-CM2 de l'école Le Votten prépare un mystérieux projet préhistorique.
Les élèves de CM de l'école Le Votten travaillent sur un troisième projet autour des mégalithes préhistoriques intitulé
« les secrets des Mégalograveurs »
 en collaboration avec le service pédagogique du centre des monuments nationaux.
« Leur premier projet était un projet photo
 « Mégazoomlithique »
, il y a deux ans
 puis la création de L'histoire des mystères de Ma Locria Ker, enregistrée dans les QR-codes de la Table des Marchand
pour créer un parcours enfants, en parallèle à celui adulte fait l'an passé,
explique l'enseignante Anne Comte
. On a fait une visite en septembre à Gavrinis pour initier le projet. »

Cette année, tous les lundis matins,
 les élèves vont à la Table des Marchand pour travailler leur projet encadré par Jean-Michel Bonvalet,
 chargé d'action éducative au centre des monuments nationaux et par Liz Herrera, artiste plasticienne
. « La précision est importante pour se mettre dans la peau de l'homme préhistorique, mais qu'il faut avant tout, que ce soit un moment de plaisir »,
 explique Liz.
Les enfants travaillent par binôme
sous un barnum installé par le centre des Mégalithes
. Ce projet sera dévoilé aux parents et au public lors de son inauguration le samedi 13 juin 2015.

 Piscine avant de découvrir la voile

Les élèves de CP, CE1 et CE2 se rendent à la piscine pendant huit semaines tous les jeudis matins.
 dans le but de réussir le test de natation Boléro,
 exigé pour la pratique d'activités nautiques comme la voile,
 qu'ils pratiqueront en CM1 et CM2.
« Ce test consiste à se jeter en arrière à partir d'un tapis disposé sur l'eau, à passer sous une ligne d'eau posée,
 et à se déplacer sur une longueur de vingt mètres »,
 explique Nadine Le Port, enseignante des CE1-CE2.

Pourquoi ce test ?
« Pour apprécier la capacité de l'élève à se déplacer dans l'eau sans paniquer. »
 Si un enfant tombe du bateau, il doit se laisser remonter grâce au gilet, se laisser flotter en attendant de l'aide.
 Un enfant peut se retrouver sous le bateau retourné,
 il doit être capable de nager sous l'eau afin de sortir de dessous la coque, de s'y accrocher, de se laisser flotter sur le dos pour respirer, et attendre l'arrivée du bateau de sécurité.


Camille, Agathe, Pierre, Gaétan, Coline, Oumeyma, Nayla, Ronan, Maxime, Maelys et Hortense de l'école Le Votten aiment leur expérience théâtrale avec Clémence Burlut.
Les enfants s'affirment au théâtre
Clémence Burlut anime quatre jours par semaine à 15 h, l'atelier théâtre dans le cadre des nouvelles activités périscolaires.
 « Cela permet de tester et expérimenter son jeu d'acteur, l'improvisation et l'expression corporelle
. On a pioché des scènes de vie et
 on essaye de les reproduire,
explique l'animatrice,
 tout est possible, les seules limites sont celles de leur imagination et ils n'en manquent pas. »


Avec les CM, le projet de fin d'année serait
une représentation de différents petits sketches,
 mais rien n'est sûr car le temps manque.

Leurs impressions
 Maxime
« C'est mon activité préférée.
 On est moins timide,
 on ose dire ce qu'on pense alors qu'avant on gardait à l'intérieur de nous »,

Oumeyma
. « C'est comme s'il y avait des petits bonshommes dans notre tête qui faisaient travailler notre imagination en tirant sur des ficelles »
.Camille.
 « Ca change de la piscine et du foot, ça fatigue moins », s'amuse

D'après des articles  d' Ouest-France
 du 11/03/2015


Découverte de la langue l'allemande
Madame Plailly, professeure d'allemand du collège Les Korrigans,
 vient dispenser des séances aux CM1-CM2 sous forme de chansons, de jeux de rôles, pour découvrir la langue tout en s'amusant.

Les 26 élèves de CM1-CM2 de l'école Votten découvrent l'allemand en trois séances d'une heure, le jeudi matin. Ces cours sont dispensés par Madame Plailly, professeure d'allemand du collège de Carnac,
 Les Korrigans.
 « En sixième, le collège propose une classe bilangue. Les élèves y apprennent l'anglais et l'allemand dès la sixième. Cet apprentissage se fait alors sur quatre ans, au lieu de deux pour une seconde langue vivante »,
 explique l'enseignante de la classe avant de rappeler
 « qu'un quart des Européens parle allemand »
D'après des articles  d' Ouest-France  du 17/03/2015
 


Les nouvelles activités périscolaires pour la 4e période
Pour cette quatrième période,
 dix ateliers sont proposés aux élèves, de la maternelle au CM2.
 Élèves, enseignants et animateurs se disent très satisfaits :
 « Le fait que ce soit étalé sur quatre jours permet de pratiquer des activités riches.
 Un emploi du temps régulier pour les enfants est bénéfique, ils s'investissent plus et viennent aux Nap (Nouvelles activités périscolaires) avec un plaisir non dissimulé.
 Les enfants apprécient de finir à 15 h.
 Les cinq matinées restent efficaces,
 on a moins de soucis de fatigue des vendredis matins où ils n'en peuvent plus »
,
 expliquent les enseignantes.

 La grande section et CP font du frisbee pendant trois semaines

Mimes et jeux.
 Pour cette période, Bénédicte Nunes et Martine Mainguet proposent aux enfants de découvrir leurs capacités corporelles à travers des jeux d'expression, de mimes.
 Les enfants peuvent se déguiser pour rentrer dans la peau de leurs personnages préférés.

Adresse et de stratégie.
 Un atelier pour tester les capacités physiques et l'esprit d'équipe qui a lieu en extérieur.

Cuisine
. C'est un atelier pour mettre la main à la pâte, émincer, mélanger, mesurer, cuire et goûter.

Jeux de société.
 Patience, ingéniosité et respect de l'adversaire sont au rendez-vous. Les emprunts à la ludothèque de Saint-Philibert permettent de varier les jeux proposés.

Art et nature.
 L'empreinte est la première expression artistique de l'humanité, la première trace. Depuis la Préhistoire, elle fait figure de lien. Traces indélébiles ou éphémères laissées par le passage d'un homme, d'un animal, d'un objet sous l'action du poids, ou d'un déplacement.

Théâtre.
 Improvisations et imagination sont au rendez-vous.

Jardin.
 Le jardin est mis à l'honneur pour préparer la transition vers le printemps.

Carnaval.
 Chapeaux, masques et lunettes sont de la partie sans oublier les petits instruments de musique. Fabrication d'un joli masque pour se grimer... Tigre, lion, sorcière ou super-héros ?

Brico-couture.
 Fabrication de porte-aiguille, porte-clés et magnets avec tissus et feutrine. Cours de breton pour les enfants
Daniel Carré captive l'attention des enfants par les jeux de rôle qu'il leur propose en breton.
« La commune souhaitait depuis plusieurs années initier des cours de breton à l'école publique mais il n'était pas envisageable d'ouvrir une classe bilingue car ni les locaux ni les effectifs ne le permettent », regrette Jacques Madec, adjoint au maire.
À l'école du Votten, des cours de langue bretonne sont dispensées par l'association Ti Douar Alré pendant quatre vendredis matins pour la deuxième année. Daniel Carré et Marlen Bouvet apprennent aux élèves comment dire bonjour, au revoir, comment-vas-tu ? en breton. « Ils apprennent aussi les couleurs, quelques phrases clés pour communiquer, écoutent des contes et chantent » explique leur enseignante.

Cours de breton pour les enfants
« La commune souhaitait depuis plusieurs années initier des cours de breton à l'école publique mais il n'était pas envisageable d'ouvrir une classe bilingue car ni les locaux ni les effectifs ne le permettent »,
regrette Jacques Madec, adjoint au maire.
À l'école du Votten, des cours de langue bretonne sont dispensées par l'association Ti Douar Alré
pendant quatre vendredis matins pour la deuxième année.
Daniel Carré et Marlen Bouvet apprennent aux élèves comment dire bonjour, au revoir, comment-vas-tu ? en breton.
 « Ils apprennent aussi les couleurs, quelques phrases clés pour communiquer, écoutent des contes et chantent » explique leur enseignante.
Permis Vélo ( Mercredi 1er avril 2015)
Les élèves de CM1 et CM2 ont passé leur permis vélo
Les CM ont brillamment passé leur permis vélo auprès de deux policiers municipaux, Pascal Le Jean et Eddy Poix.
Mercredi 1er avril 2015, les policiers municipaux Pascal Le Jean et Eddy Poix, de Crac'h
, ont accueilli les élèves de CM1-CM2 de l'école publique Le Votten.
Sur une piste d'éducation routière aménagée d'un rond-point, de feux tricolores, de panneaux du code de la route,
 au complexe sportif, ils ont passé leur permis de conduire un vélo.
 « Des tests théoriques et pratiques ont permis de sélectionner une élève de CM2 : il s'agit de Flavie Mathieu-Bertho. Elle participera à la finale départementale organisée par la Prévention routière au mois de juin
. Les élèves, ravis de cette expérience, ont aussi abordé le port du casque, du gilet et l'équipement du vélo »,
explique Pascal Le Jean.

La rencontre sportive avec les autres écoles approche (Jeudi 9avril 2015)
Les CM1-CM2 de l'école Le Votten s'entraînent pour la rencontre Usep du 20 mai.
 Ils pratiquent le rugby mais aussi l'athlétisme, le hand, le basket, la danse bretonne, la voile, la natation et le cyclisme.


Mercredi 8 avril 2015, c'était le premier entraînement de rugby pour les élèves de CM de l'école Le Votten.
 Ils se préparent à la rencontre Usep (Union sportive des écoles primaires) prévue le 20 mai 2015.
 Ils joueront contre les écoles du secteur.
« Cette action s'inscrit dans le cadre des séances de sport à l'école,
 menées par Alain Marenne et les enseignantes, auxquelles s'ajoutent les activités sportives proposées dans le cadre des nouvelles activités périscolaires »,
 explique Armelle Imbert, directrice de l'école.
 L'enseignante souligne
« l'importance donnée par l'école au sport dès la maternelle afin de développer les notions d'efforts, de respect et de dépassement de soi ».
 En effet, les élèves de l'école pratiquent aussi l'athlétisme, le hand, le basket, la danse bretonne,
 la voile, la natation et le cyclisme.
Ces apprentissages se terminent souvent par un rencontre inter-écoles.
D'après Ouest France du 09.04.
2015