" PECHEURS D'IMAGES "  RETROUVE  CRAC'H

Au 15 octobre 2011: " Ce n''était accidentel "
Selon Ouest France, la contre- expertise contredit la thèse de l'accident électrique,
 (un néon en surchauffe qui serait tombé sur un stock « d'images papier).
La piste de l'incendie criminel est en tout cas privilégiée, cette fois.
Ces dernières semaines, d'anciens collaborateurs du photographe de mer, et Philip Plisson lui-même, ont été auditionnés
 après la découverte de traces d'hydrocarbures à l'origine de plusieurs départs  de feu dans l'entrepôt de stockage.

 Des indices jugés suffisammentSérieux pour inciter les enquêteurs à relancer l’affaire.
" Nous avions d'ailleurs, explique une des personnes entendues,
 tous  été surpris - les enquêteurs également - de la rapidité avec laquelle
 la  thèse de l'accident électrique avait été privilégiée par l'expert, peu de  temps après les faits ».

  Après le traumatisme de l'incendie vécu par le photographe et son personnel, le second drame c'est celui du licenciement économique.
 Outre - les départs volontaires, 19 collaborateurs ont été licenciés.
Il reste aujourd'hui une équipe d'une dizaine de personnes, sur 35 avant le sinistre.

Philip Plisson : " Je suis totalement abasourdi "

Joint par téléphone le 14 octobre 2011 alors qu'il est actuellement en reportage en Corse,
 Philip Plisson se dit :
" Totalement abasourdi. Ce soir, c'est le journal Ouest-France
qui m'apprend que la quatrième enquête privilégierait la thèse de la piste criminelle dans l'incendie de mon entreprise.
Je sais que de l'essence sans plomb 98 a été retrouvée dans l'entrepôt.
Mais les experts retrouvent ce produit dix mois après les faits.
 
Et ce, sur un site ouvert à tous vents.
 C'est quand même étrange.
La quatrième enquête en cours nous en fait aujourd'hui la démonstration, alors que les trois premières, dont celle des enquêteurs de la gendarmerie, ont conclu à la thèse accidentelle. Je ne comprends pas."

Pierre WADOUX.  (Ouest France du 15 octobre 2011)

A la fin  mai 2011: " C'était accidentel "

Incendie Plisson : c'était un accident

À partir du 10 juin, la zone sinistrée sera déblayée, neuf mois après l'incendie.

L'affaire est classée. Le 10 juin, la zone sinistrée sera totalement nettoyée. Un nouveau bâtiment devrait y voir le jour.

Neuf mois après le sinistre, c'est la thèse de l'accident qui est retenue après l'incendie qui a ravagé la galerie Plisson, à Crac'h, le 19 septembre 2010.
 " La procédure est classée avec comme conclusion retenue, le caractère accidentel de l'incendie ",
 explique le procureur de la République de Lorient, Alexis Bouroz.

Dans quelques jours, les tôles calcinées de l'édifice ne seront plus qu'un mauvais souvenir.
" J'attends cela avec tellement d'impatience ",
lance avec soulagement Philip Plisson.
 Le déblaiement du site, dans la zone de Mané Lenn à Crac'h, devrait démarrer dès le 10 juin.

La société de financement Oséo, qui était propriétaire du bâtiment dans le cadre d'un crédit-bail, supervise le sinistre.
" La démolition va durer 2 ou 3 jours,
explique la société. Plusieurs experts seront sur place.
Dans le cadre du contrat, des indemnités vont être versées aux Éditions Pêcheur d'images. Il est temps d'enlever ces ruines. "

Que va devenir le site, une fois qu'il sera remis en état ?
 Pour l'instant, beaucoup d'incertitudes demeurent. Il semble qu'un nouveau bâtiment soit construit, plus petit que l'autre.
" Je ne sais pas ce que je vais y faire, ni à quoi cela va ressembler ",
explique Philip Plisson.

Pour le photographe, il n'est pas question d'installer une nouvelle galerie dans le futur bâtiment.
" Je viens d'en ouvrir une à 50 mètres, Pêcheur d
'images, dans l'enceinte de La Trinitaine ", précise le photographe.

Guillaume ROBELET. Ouest-France

Détruit par un incendie du 19 septembre 2010

Confirmé par une cause accidentelle: Les photos ci-après montrent l'étendue de cette catastrophe

Au moment de l'incendie


L'état actuel de la  façade donnant sur la route Crac'h  - Locmariaquer
 

Ce qui reste du superbe bâtiment


Malgré tout les activités continuent à La Trinité / sur mer

Une petite vidéo récoltée sur le Web

L’incendie de la galerie Philippe Plisson, - Ouest France


Avant l'incendie du 19 septembre 2010
Ouvert depuis Juillet 2007

 Il s'est ouvert en juin 2006 à CRAC'H à 6 km de Locmariaquer sur la route d'AURAY à LA  TRINITE SUR MER.  
Depuis le 15 août 2006 un bâtiment à la façade arrondie invite à un arrêt sur le parking aménagé dans la zone industrielle.


Ce show room de 350 m2 propose les productions photographiques de Philipp Plisson
et son fils Guillaume mais aussi celles de grands photographes comme Yann Arthus Bertrand.
Ce sont 330 images exposées en permanence mais  on peut aussi feuilleter les ouvrages " maison" des"Pêcheurs d'Images" .
Les yeux sont très sollicités!
Les prix pratiqués pour l'achat sont très raisonnables.


  Aussi le public est nombreux... et intéressé.

Panneaux extérieurs:exposition de plein air


Après le succès du Festival International de la photo de Mer de Vannes en 2008
, l'exposition "Mor Bihan, la petite mer à tire-d'ailes"
est réinstallée autour de l'atelier  afin de répondre à de nombreuses demandes des morbihanais.
48 images sur le trait de côte du Morbihan, photographies extraites du livre "Mor Bihan, la petite mer à tire-d'ailes".
 

A découvrir ce lieu de rencontre entre l'image et le public.

L'infrastructure:
La partie du bâtiment non accessible au public comporte en plus de bureaux de direction:
- le studio de prise de vues;

Photo aérienne de l'ensemble du bâtiment extraite du site de Philipp Plisson cité ci-dessous
- le service de digigraphie qui imprime des images de 1 à 5 mètres;
L'atelier d'encadrement;
le fond photographique d'au moins 500.000 clichés;
- la machine à film avec son four pour protéger les grand format sous vide;
- le stockage d'ou partent grâce à un serveur des images vendues dans le monde: magazines, agences de publicité, editeurs...
 
500 points de vente dans 34 pays

Complément d'information en consultant le site:
www.plisson.com
Vous pourrez alors découvrir à l'aide d'un diaporama
l'ensemble de la réalisation


Accueil