DECEMBRE 2018 / Actualités et Agenda
 L' actualité " est faite ,surtout après la saison d'été,  par les nombreuses associations
qui animent la vie de la Cité
( en savoir plus: )
car le Bureau de Tourisme ( ex Office de Tourisme) n'assure plus aucune manifestation ou animation
et est fermé actuellement avec une ré-ouverture du 22 décembre 2018 au 5 janvier 2019

Nous essayons de vous donner un aperçu des  prochaines manifestations
 ou au moins les annoncer...( celles dont nous avons connaissance!!!)
A consulter au besoin la page du site communal:
www.locmariaquer.fr  à la rubrique "Agenda "
http://www.locmariaquer.fr/calendrier-des-manifestations-page-50-rub-7.html


Récapitulatif des  manifestations  passées ou à venir
et autres informations touchant la commune...


Samedi 1ier décembre 2018

Travaux d'enfouissement des réseaux
de La Boulangerie du port à la Place Gal De Gaulle
Etats des lieux

             

Ces travaux ont mis au jour 3 squelettes

  
(Photo Annie Forest) ( Regard de Jacques Madec sur la découverte  et les Archéologues au travai)
Rappel
 Trois sépultures découvertes Paul de Robien (1698-1756), le père de l’archéologie bretonne,
 avait mis en évidence l’existence de vestiges gallo-romains à l’est et au sud de Locmariaquer.
Après les thermes, rue Lafayette, un mur, rue Wilson, la découverte de murets et de sépultures,
 dans le centre-bourg, confirme que la commune n’était pas seulement un port.
 Locmariaquer était certainement une ville importante de l’Antiquité.

Les travaux...et la découverte !
 À la demande de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles),
 les travaux d’enfouissement des réseaux dans le centre-bourg bénéficient d’une surveillance archéologique,
 confiée au Ceram (Centre d’études et de recherches archéologiques du Morbihan).
 Jeudi 22 et lundi 26 novembre, quelques pièces manquantes du puzzle ont été mises à jour.
 Le 22 novembre, en creusant la tranchée dans la rue remontant place du Général-De-Gaulle,
 les ouvriers ont mis à jour les vestiges d’un bâtiment antique.
 Un angle de mur et un autre mur.

 « Il s’agit d’un bâtiment gallo-romain assez important.
 Probablement le premier en front de mer.
 La construction est très soignée. On peut le dater entre le I et le III-IV siècle »,
confie Sébastien Daré.
 « Des squelettes dans un état remarquable »
 Lundi, c’est un autre mur, de l’époque médiévale cette fois-ci, et trois sépultures,
 qui ont été découverts un peu plus haut.
 Les squelettes sont dans un état remarquable.
 « Le mortier de chaux et les coquillages ont fait baisser l’acidité du sol.
 Ce qui a favorisé la bonne conservation des os »
, explique l’archéologue.
 Ils vont être dégagés et déposés au service archéologie du Morbihan, pour étude.

 Pour permettre aux deux archéologues de travailler « au sec,
 la municipalité fait installer une tonnelle au-dessus des sépultures.
 Mardi après-midi, improvisation et système D permettent de rejeter l’eau de la tranchée.
Un autre muret et ce qui ressemble à un fossé médiéval, sont aussi découverts.
 Du mobilier, essentiellement des tessons de poterie,
 et quelques pièces de monnaie gallo-romaines et du XVII ième siècle,
 confortent les hypothèses émises par les spécialistes

. « Je tiens à remercier les entreprises Réseau sud Bretagne et Morbihan énergies,
pour leur compréhension.
 C’est une très, très belle surprise. On n’a rien d’indiqué à cet emplacement »
 constate Jacques Madec, adjoint en charge de la culture.
 « C’est vraiment une belle fenêtre sur le Locmariaquer antique et médiéval », conclut-il

D'après l'article et les photos parus dans le journal Le Télégramme  du 29.11.2018
Locmariaquer. Une importante découverte archéologique

Après un mur gallo-romain retrouvé la semaine dernière, des squelettes datant du Moyen Âge viennent d’être découverts lors des travaux, rue du Général-de-Gaulle, à Locmariaquer (Morbihan).

Lors des travaux d’enfouissement des réseaux, commencés par la rue du Général-de-Gaulle,
 à Locmariaquer (Morbihan), un premier mur d’une structure gallo-romaine a été découvert, jeudi dernier.
 Contactée, la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), services régionaux de l’archéologie,
 confie alors la surveillance du site au Centre d’études et de recherches archéologiques du Morbihan (Ceram),
 en la personne de Sébastien Daré et Mikaël Le Maire, archéologues
.

« Inédit pour la région »
Cette première découverte révèle la structure d’un bâtiment antique gallo-romain datant entre le Ier et le IIIe siècle.
 « C’était certainement un bâtiment en trait de côte,
 haut, très bien construit et de qualité, au vu de sa conservation.
 C’est une ville qui devait être importante et c’est totalement inédit pour la région »,
 commente Sébastien Daré.

Un peu plus loin, en remontant vers la place Charles-de-Gaulle,
 une autre découverte, exceptionnelle par sa conservation et l’emplacement, a été faite
 une fosse sépulcrale.
 Trois squelettes, dont les pieds sont contre un mur face à la mer,
 datant du Moyen Âge à la vue des tessons de céramiques, ont été retrouvés à côté.
 Il est probable que ce soit une partie d’un ancien cimetière, puisque l’église,
 située à côté, est elle-même construite sur une ancienne chapelle.
 Une des sépultures est intacte.

Un important passé gallo-romain
« La bonne conservation des ossements est due à la présence de mortier de chaux et de coquillages qui,
 grâce à la silice, enlève une partie de l’acidité de la terre »,
commente Sébastien Daré.

Encore un peu plus loin, une autre partie d’un mur du Moyen Âge est mise à jour,
mais la proximité des maisons ne permet pas de suivre sa direction.

« C’est spectaculaire mais pas si étonnant,
 observe Jacques Madec, adjoint au maire en charge de la culture et des dossiers archéologiques à Locmariaquer.
 Quand des travaux dans la rue Lafayette et la rue Wilson, au sud du bourg, ont été effectués,
 nous avons découvert des murs.
 Rappelons aussi que des vestiges gallo-romains ont été découverts vers le XVIIe siècle et
que le président De Robien dessine un plan des vestiges antiques de Locmariaquer vers 1745. »

Outre son riche patrimoine néolithique, la commune présente aussi un important passé gallo-romain :
 « Presque à chaque décennie, lors de chantiers, une nouvelle découverte, concernant cette période, est faite.
 Je pense que nous en découvrirons d’autres au fur et à mesure des travaux que nous effectuerons dans la commune. »

Les ossements devraient être ôtés ce jeudi. Ils seront envoyés rapidement au dépôt archéologique du Morbihan,
 à Vannes, pour des études plus approfondies,
 ainsi que les tessons de céramiques et trois pièces de monnaie retrouvés.

Parallèlement, les travaux se poursuivent.
 « Le réseau Sud Habitat et Morbihan Énergie ont fait preuve de professionnalisme,
 de patience, et ont été très compréhensifs
 soulignent Jacques Madec et Sébastien Daré.
 Depuis le début des travaux, ils ont contribué à cette découverte en respectant les zones sensibles.
 Nous les remercions beaucoup. »

D'après l'article et la photo  du journal Ouest France du 30.11.2018

A la Médiathèque
 

  Par Marie - Laure Gauchery  céramiste 
Tout savoir sur l'ikebana en consultant ces 2 sites
http://www.ikebana-ohara.fr/fram_def.html

https://www.mieux-vivre-autrement.com/ikebana-lart-floral-japonais.html
Ouverture d'un magasin de fleurs
anciennement" Hôtel Le Menhir "

Le Locker Flore : une fleuriste s’est installée dans le bourg
Le centre bourg attire un nouveau commerce.
Marie-Claude le Rouzic, Locmariaquéroise depuis l’âge de 14 ans,
ne se voit pas vivre ailleurs qu’à Locmariaquer
. Originaire d’Auray, Marie-Claude a déjà tenu un commerce de fleurs pendant 6 ans,
 un bar-restaurant avec sa sœur pendant 12 ans dans la commune.
Aujourd’hui, Marie-Claude se lance un nouveau défi en ouvrant un magasin de fleurs,
 « Je reviens à mes sources, j’ai une formation de fleuriste artisanale et j’ai été formée par Mikaël Ars, un artisan fleuriste reconnu dans sa profession.
 Mes deux filles m’épaulent beaucoup
. À 25 et 27 ans, elles sont mes piliers et grâce à elle je renoue avec ma passion des créations florales que j’affectionne tant »,    
confie la fleuriste.
 Le commerce est ouvert à l’année, pour son premier jour d’ouverture,
samedi 1 décembre, plusieurs Locmariaquérois ont poussé la porte de la boutique.
« C’est un plaisir de voir un nouveau commerce s’installer dans notre commune,
 cela montre que les gens croient en l’avenir de notre commune »,
 confie un client.
 Marie-Claude, dont la boutique est ouverte tous les jours sauf le lundi,
 propose aussi la livraison.
 Ses fleurs et plantes viennent de Hollande mais aussi de producteurs locaux avec qui elle veut développer un partenariat fort.

Le Locker Flore, 7, rue Wilson. Ouvert du mardi au samedi, de 10 h 30 à 12 h 30 et
de 15 h à 19 h. Le dimanche de 10 h 30 à 13 h. Tél. : 02 97 29 42 75.

Dans sa boutique, Marie-Claude retrouve sa passion pour la création florale.

D'après l'article et la photo  de  Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 5.12.2018
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com


Dimanche 2 Décembre 2018
1

Troisième Salon  du Livre à
Saint-Philibert
http://ecrivainsdu56.bzh/SphilSalon18-2-12-2018.htm
à la salle Le  Mouker de 10h à 212h et de 14h à 18h

Tout savoir sur ce salon où 45 auteurs sont attendus
sur le site des Ecrivains du 56
  
2
Site
des mégalithes : Ouverture gratuite les années précédentes
mais non annoncée ? Est-elle réelle en décembre 2018?
Opération de gratuité du 1er dimanche du mois est reconduite jusqu'en mai.
Les visiteurs pourront accéder aux trois monuments mégalithiques datant du Néolithique (6500 ans).
Le Grand Menhir Brisé, bloc de granit de 20,60 m et de 280 t, la plus grande stèle connue en Europe.
De novembre à mai, l'opération de gratuité du premier dimanche du mois est reconduite.
 Le public a donc la possibilité de découvrir gratuitement le site des mégalithes.
 Ce site accueille un ensemble de trois monuments mégalithiques de première importance
 datés de 6 500 ans (période du Néolithique) :
le Grand menhir brisé, qui est la plus grande stèle connue en Europe,
 le tumulus d'Er Grah et le dolmen de la Table des Marchand.
 Des visites commentées seront organisées à 11 h, 14 h 30 et 16 h 30


(en savoir plus: sur ce site remarquable :   )
 
Gratuit ??? 
Contact : 02 97 57 37 59
, locmariaquer@monuments-nationaux.fr,
 http://www.site-megalithique-locmariaquer.fr/




 

Conférence annoncée.
 Autour des calendriers
Professeur de physique à la retraite,
 Gérard Le Merdy a commencé une série de conférences sur l’histoire populaire des sciences au printemps 2017,
 à Locmariaquer.
Après les marées, l’énergie, la vie des étoiles,l’éclairage, le Big-Bang…
 le passionné de sciences s’est attaqué à l’imagerie médicale.
 D’abord la radiographie, l’endoscopie, le scanner,
 et la scintigraphie en octobre.
 Lundi, l’échographie, l’IRM, et cerise sur le gâteau, l’électrocardiogramme, étaient au programme.
 Rendez-vous à la mi-décembre pour une nouvelle causerie sur un thème original : les calendriers.


Samedi 8  Décembre 2018
Exposition - vente des Amis du Golfe
à la Ruche " Salle polyvalente " Georges Créquer "


Tout au long de l’année, à Locmariaquer, les Amis du golfe ont plaisir à se retrouver pour discuter, et
créer des objets en tous genres.
 Samedi 8 décembre 2018, ils organisent leur expo-vente de fin d’année.
L’occasion de trouver des idées cadeaux originales et uniques, réalisés par les adhérents du club.
 Un bon plan à quelques jours de Noël.
 Peinture sur porcelaine, tricotage, poterie, sacs à tarte, confitures,
sacs en papier, petite menuiserie… Il y en aura pour tous les goûts, et toutes les bourses.
 Sur le stand boissons-salon de thé,
 les visiteurs pourront déguster, moyennant finance, du café, du thé, du chocolat…
À 13 h, le tirage au sort de la tombola clôturera la matinée.
Pratique
Samedi 8 décembre de 9 h 30 à 13 h, à la salle Créquer. Entrée libre.
D'après l'article   du journal Le Télégramme  du 3.12.2018

Lundi 10 Décembre  2018
A Noël comme tous les autres jours...


Lundi 10 Décembre  2018
Aire marine. Les élèves étudient leur AME
Pluie du matin n’arrête pas… les élèves de l’école Le Votten, à Locmariaquer.
Vendredi matin, malgré des conditions météo pas très optimistes,
 ils se sont rendus à Saint-Pierre Loperhet, dans le cadre du projet d’AME (Aire marine éducative).

À l’école Le Votten, l’AME, zone maritime littorale de petite taille gérée par les élèves,
 a été mise en place avec la municipalité, le Parc naturel régional du Golfe du Morbihan,
 le Riem (Réseau initiatives des écoexplorateurs de la mer),
 l’Observatoire du plancton de Riantec, et l’association La Mer monte
.
Le choix de l'Ecole
 Le 17 novembre2018, les enfants ont choisi le site de Saint-Pierre Loperhet.
Jusqu’en juin 2019, ils vont observer, étudier, la plage coté Atlantique, et l’anse de Ster er vered.
Le but ?
 Regarder le lieu autrement dans l’idée de le transmettre, de le préserver.
Vendredi matin, les grands sont partis à vélo. Les plus jeunes en minibus.
 Les enfants sont arrivés, sous le soleil.
Très vite, la pluie annoncée a rincé tout le monde.
Mais pas douché la curiosité, ni la bonne volonté, des élèves.
Morgane Guillam, animatrice au Riem, a proposé une « lecture du paysage » ou description du lieu.
Avec
Robin Bercegeay, ils ont évoqué la plage, ce qu’ils aimaient, ce qu’ils n’aimaient pas (la pollution).
 Et ramassé papiers de bonbons, bracelets plastiques… Polluant ? Ou pas ?
D’autres interventions à venir
 En janvier 2018, Jean-Jacques Tanter et ses collègues de l’observatoire de Riantec, présenteront le plancton.
Au printemps 2019, Anne Jacob, guidelittoral, parlera algues et pêche à pied.

Mardi 11 Décembre  2018
ADSEL (Association de défense du site et de l’environnement de Locmariaquer)
(Au besoin connaître cette association :
ou consulter son site:
A lire un interview de son Président : Alain Le Grézause :


Action caritative :Opération solidarité.
 L’association a besoin de vos dons pour aider à poursuivre sa mission de protection de l’environnement.
 Merci de déposer vos dons dans la Boîte Postale n° 8 à la Poste de Locmariaquer.

Samedi 15  Décembre 2018
Représentation théâtrale
à la Ruche " Salle polyvalente " Georges Créquer "
par l'association SCBH


Dimanche 16  Décembre 2018
Nettoyage de la
Plage de Saint-Pierre de 14h à 17h.
Organisé par l’association Les Mains dans le sable.
 Sortie gratuite et ouverte à tous. Sacs poubelle fournis, gants à disposition.
RDV sur le parking de la plage

Lundi 17 décembre 2018
A la Médiathèque à 18h30



Plein feux devant la Mairie





Mardi 18 décembre 2018

Le Votten. Une journée studieuse à Rennes
( et surtout bien remplie !!!)
Apprendre l’histoire in-situ, appréhender les sciences via des expériences et des vidéos, c’est beaucoup
plus amusant que d’écouter la maîtresse !
 Jeudi 13 décembre 2018, les élèves de CE2, CM1 et CM2 de l’école Le Votten,
 à
Locmariaquer, ont pris la direction de Rennes, pour une journée très studieuse.
 Êtres vivants présents
sur nos plages, dans les mers, et dans les abysses,
 la journée a commencé par la découverte des fonds marins au Planétarium.
 Les enfants ont ensuite travaillé autour de la notion de plancton,
 un des thèmes du projet d’AME (Aire marine éducative).
 Place alors à une balade dans la salle d’exploration du fond des mers, avec le pilotage d’un sous-marin,
 le port d’un masque virtuel, pour se retrouver au fond des abysses…
 Les élèves, leur enseignante, et les accompagnatrices ont alors pris la direction du centre de Rennes,
 où ils ont participé à un rallye histoire, au départ de la place Anne-de-Bretagne.
Au programme :
maisons à colombages, pont-levis, structure d’un château, ses moyens de défense…
Le passage devant
l’Hôtel de Ville et le Parlement de Bretagne ont été prétexte à un peu d’EMC (Enseignement moral et
civique).

 Après un pique-nique bien mérité, le système solaire était au cœur de la deuxième séance du
Planétarium.
 Les enfants ont découvert les astres, planètes et satellites.
 « Dès la rentrée, nous allons poursuivre un travail plus approfondi sur les marées, la lunaison,
 l’alternance jour-nuit et les saisons »,
conclut l’enseignante Anne Conte.
D'après l'article de Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 19.12.2018
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com

Pour prendre connaissance  des archives précédentes depuis 2007: cliquez ci-dessous