Octobre


 


 


 

 

 

FEVRIER / Actualités et Agenda
 L' actualité " est faite , EN DEHORS DE LA SAISON,  par les nombreuses associations
qui animent la vie de la Cité
( en savoir plus: )

car le Bureau de Tourisme ( ex Office de Tourisme) n'assure plus aucune manifestation ou animation
et est fermé actuellement avec une ré-ouverture  au  30 mars 2019


Nous essayons de vous donner un aperçu des  prochaines manifestations
 ou au moins les annoncer...( celles dont nous avons connaissance!!!)
A consulter au besoin la page du site communal:

www.locmariaquer.fr  à la rubrique "Agenda "
http://www.locmariaquer.fr/calendrier-des-manifestations-page-50-rub-7.html

Récapitulatif
des  manifestations  passées ou à venir
et autres informations touchant la commune...
 
A la "Une " et  à suivre ...
Semaine du golfe. Du plomb dans l’aile
ou

La gué-guerre de la semaine du Golfe  est-elle déclarée ?

( Lire les différents articles des contre verses  et sur les différents acteurs     )

 
A la médiathèque :exposition
 « Les bandes dessinées sont l’autre nom du rock’n’roll »
.Prêtée par la médiathèque départementale du Morbihan,
elle est prétexte à un voyage entre BD et musique.
 Une trentaine d’auteurs présentent leurs albums de rock favoris, et en vis-à-vis,
leur BD qui en est la plus imprégnée.
 De Zep, « papa » de Titeuf, à Margerin (créateur de Lucien et Manu), en passant par Riff Reb’s, auteur de Le Loup des mers, ou Baru (L’Autoroute du soleil, L’Enragé…),
 le visiteur découvre les principaux courants, et les grandes périodes du rock.

 L’exposition est visible jusqu’au 27 février 2019.
 Entrée libre.
Le temps d’une exposition, des auteurs de BD comme Hervé Bourhis ou Christophe Quet
mettent leur album en vis-à-vis de leur chanteur de rock préféré.
 Parmi les 28 auteurs présentés,
certains ont dessiné la pochette d’un album pour les Doors, Elvis Presley ou Led Zeppelin.
Pendant la visite, de la musique rock est diffusée en boucle pour se mettre au cœur de l’univers du rock’n’roll des années 60 à 90.

Cette exposition a été prêtée par la Médiathèque départementale du Morbihan et
créée en 2012 par l’association On a marché sur la Bulle d’Amiens (Somme).

. Mardi et samedi, de 10 h à 12 h, mercredi, de 10 h à 12 h et 15 h à 18 h,
 vendredi, de 16 h à 19 h. Gratuit.

  
Vendredi 1ier février 2019
1-

 Appel pour l’interdiction des pesticides chimiques de synthèse
Organisateur: Nous voulons des Coquelicots.
 Rassemblement festif et citoyen.
 Appel à la résistance pour l’interdiction de tous les pesticides.
 Pendant deux ans et chaque mois, nous invitons les signataires
 à se retrouver le même jour et à la même heure sur les places des villes et des villages des lieux où ils habitent.
Vendredi 1 février, vendredi 1 mars 2019, vendredi 5 avril 2019, 18h30, place de la Mairie. Gratuit
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Compte-rendu
 du journal   Le Télégramme du 4.02.2017
Coquelicots. Un premier rassemblement réussi
Depuis le lancement de l’appel contre les pesticides, les Coquelicots germent un peu partout.
 Après Crac’h, c’est au tour de Locmariaquer de se mobiliser.
 Vendredi, le collectif s’est rassemblé, pour la première fois, devant la mairie.
 Malgré quelques défections, ils ont été jusqu’à une trentaine au plus fort
de la mobilisation.
 « Motivés » par le vin chaud de Maud, les participants ont échangé,
 pris connaissance de l’appel, chanté, récupéré des feuilles de signatures…
 « Ce n’est que le début. Nous sommes partis pour deux ans »
 lancent-ils.
 Bien décidés à aller jusqu’au bout, ils se retrouveront à nouveau le vendredi 1 mars 2019
 
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Compte-rendu
 du journal   Ouest  France  du 6.02.2018
 L’association Nous voulons des coquelicots a été créée en 2018
 par une quinzaine de bénévoles de toutes catégories sociales qui veulent lutter contre les pesticides.
L’association s’est donnée 2 ans pour récolter 5 millions de signatures.
 Aujourd’hui, le compteur en affiche un peu plus de 489500.
 Comme un peu partout en France, des citoyens locmariaquérois s’unissent à cette cause.
 Pour la première fois, une trentaine s’est rassemblée devant la mairie,
vendredi, avec un seul mot d’ordre: «Signer la pétition. »
 «L’inaction de l’État, la sous-estime des méfaits, l’interdiction des pesticides aux particuliers
mais l’autorisation de leur usage aux gros agriculteurs et
le non-respect envers les agriculteurs qui veulent travailler naturellement,
 font que nous devons tous réagir devant ces fléaux.
 Il faut faire savoir aux autorités concernées que c’est l’avenir de tous les citoyens qui est menacé»,
 commente une militante.
 Le rendez-vous est donné chaque premier vendredi du mois,
 à 18h30, devant la mairie.
 Une pétition est disponible chez les commerçants du bourg
 (Labarker, Mini Vague, boulangerie du Port).

2 -
Assemblée générale de l'Association SNSM
A la salle polyvalente de la Ruche-Salle Créquer

Samedi 2 février  2019
Dimanche 3 février  2019
Site
des mégalithes
Ouverture gratuite
Opération de gratuité du 1er dimanche du mois est reconduite jusqu'en mai.
Les visiteurs pourront accéder aux trois monuments mégalithiques datant du Néolithique (6500 ans).
Le Grand Menhir Brisé, bloc de granit de 20,60 m et de 280 t, la plus grande stèle connue en Europe.
De novembre à mai, l'opération de gratuité du premier dimanche du mois est reconduite.
 Le public a donc la possibilité de découvrir gratuitement le site des mégalithes.
 Ce site accueille un ensemble de trois monuments mégalithiques de première importance
datés de 6 500 ans (période du Néolithique) :
le Grand menhir brisé, qui est la plus grande stèle connue en Europe,
 le tumulus d'Er Grah et le dolmen de la Table des Marchand.
 Des visites commentées seront organisées à 11 h, 14 h 30 et 16 h 30


L'entrée est gratuite pour  tous
Contact :
02 97 57 37 59
www.locmariaquer.monuments-nationaux.fr

(en savoir plus: sur ce site remarquable :   
)

Lundi 4 février  2019
A la médiathèque


Compte-rendu  du journal   Le Télégramme du  6.02.2019
Le temps. Du cadran solaire à l’horloge atomique
Professeur de physique à la retraite, Gérard Le Merdy poursuit son cycle de conférences
« Histoire des sciences populaires »,
 commencé il y a presque deux ans à Locmariaquer.
 Pour la première de 2019, il a choisi de parler du temps. Ou plutôt comment on le mesure.
 Du cadran solaire, précis à un quart d’heure près, à l’horloge atomique,
 en passant par l’horloge à pendule, et la montre-bracelet,
 il a dressé l’historique des différents systèmes utilisés depuis l’antiquité.
 La prochaine conférence aura lieu le vendredi 1 mars 2019,
 sur le thème « la place de l’imagerie médicale dans le diagnostic et le suivi des patients ».
Elle sera animée par le Docteur Juliette Viala, radiologue
.
D'après l'article du journal Le Télégramme  du 6.02.2019

     


Mercredi 6 février   2019
 

Espaces naturels. Une réunion d'information
D'après l'article   du journal Le Télégramme  du 28.01.2019

La municipalité de Locmariaquer invite les habitants de la commune,
 et les associations intéressées, à une réunion publique d’information, et d’échanges,
 autour des espaces naturels sensibles,6 février 2019

Présentation avec Jacques Madec, maire adjoint…

Pourquoi organiser une telle réunion ?
Face aux nouveaux défis et aux signaux que la nature nous envoie,
 comme le dérèglement climatique, la
montée du niveau des mers, l’érosion, la prise de conscience est évidente.
 Il apparaît primordial d’échanger sur nos comportements, nos habitudes, et nos exigences.

Qui sera à l’animation ?
C’est le maire qui lancera les débats.
 Il y aura des représentants du parc naturel régional du Golfe du Morbihan
, du conservatoire du littoral, et de la direction départementale des territoires et de la mer.
Le but n’est pas seulement de mettre le doigt sur des pratiques bonnes ou pas.
Diaporama à l’appui, nous faisons un constat de ce qui se passe tout au long de l’année.

De quoi allez-vous parler ?
Plus spécialement de Saint-Pierre-Loperec et du Brennegui.
Les thèmes abordés porteront surtout sur la fragilité du site en lui-même,
 la biodiversité à travers la faune et la flore,
 la multiplicité des activités
nautiques.
 Nous parlerons des incivilités.
 Nous ferons un rappel des réglementations en vigueur.
 Cette réunion nous permettra également de présenter le projet d’aménagement des dunes,
 du cheminement,des parkings, et du bois de pointe Er Hourel.
Pratique
Mercredi 6 février, à 18 h, à La Ruche (salle Créquer ).
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
D'après l'article de Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 2.02.2019
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com
Une réunion publique aura lieu mercredi,
 dans le but de faire prendre conscience que les sites naturels sont menacés par les
dérèglements climatiques, la montée du niveau des mers, l’érosion, et l’incivilité.
 Les représentants du parc naturel régional du Morbihan, du Conservatoire du littoral et
de la Direction départementale du territoire et de la mer seront les animateurs de cette
réunion.
 Michel Jeannot, maire, et Jacques Madec élus à la culture seront présents.
Cette réunion permettra aussi de présenter le projet d’aménagement des dunes,
 du cheminement, des parkings et du bois de la pointe Er Hourel.
«Face aux signaux que nous envoie la nature,
 c’est une prise de conscience que nous devons acquérir.
 Il nous semble
primordial d’échanger sur nos comportements, nos habitudes et nos exigences.
 La réunion sera un échange avec les habitants et
 plus particulièrement sur le site de Saint-Pierre-Loperec et de Brénégui.
 Habitants et associations sont les bienvenus »,
 commente Jacques Madec.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Précisions concernant la pointe Er Hourel

D'après l'article  journal Ouest France du 15.02.2019

L’érosion, les arbres vieillissants, des éboulements de sable et de terre ont rendu le sentier existant dangereux.
Lors de la réunion publique organisée par la mairie (Ouest-France du 8 février),
 en présence des représentants du Conservatoire du littoral,
 du Parc national régional du Morbihan et la Direction départementale du territoire et de la mer, les enjeux de la pointe Er Hourel, à Saint-Pierre-Loperec, village de Locmariaquer,
étaient au cœur du débat.

 Jérôme Le Breton, chargé de mission auprès du Conservatoire du littoral Bretagne,
 tient à apporter quelques précisions.
La pointe d’Er Hourel est un lieu symbolique dans le paysage littoral de Locmariaquer,
 avec son boisement de résineux.
 C’est aussi un lieu hautement fréquenté, mais devenu dangereux par l’érosion littorale.
 Il relève de la responsabilité du conservatoire du littoral, en tant que propriétaire,
 de procéder à une intervention en vue de sécuriser le cheminement vers la pointe,
 car le sentier existant est rendu dangereux par le grignotage de la terre,
 créant ainsi des casquettes, et donc des éboulements.
 Un chemin sera créé au milieu du boisement pour maintenir un accès à la pointe.
Quant au sentier faisant le tour de la pointe, il sera fermé.

Le danger est également lié aux arbres vieillissants
 (arbres morts ou sénescents, arbres fourchus menaçant de s’ouvrir, etc.).
Une intervention de mise en sécurité est donc programmée.
 Dans les zones hors circulation des piétons,
 les résineux seront maintenus jusqu’à leur fin de vie, et resteront sur place,
le bois mort apportant une grande richesse en biodiversité.

Enfin, pour une bonne gestion écologique et paysagère du site,
 la régénération naturelle du boisement est privilégiée.
 Pour cela une intervention d’éclaircie devra apporter de la luminosité au sol pour faciliter le développement de jeunes sujets (type chêne vert), naturellement ensemencés sur le site.

Ces travaux seront menés par le chantier nature d’Auray Quiberon terre atlantique (Aqta),
sous le contrôle de la commune de Locmariaquer,
 gestionnaire des terrains du Conservatoire du littoral.


Vendredi 8 février 2019 à 20H
Repas des supporters  du FC Loc-St Philibert
 la salle polyvalente de la Ruche -Salle Créquer

Compte-rendu, actualité et historique de l'association...  

Samedi 9  février 2019
 1 - Assemblée générale de la Sociéte Nautique
A la salle polyvalente de la Ruche-Salle Créquer 
Compte-rendu, actualité et historique...

Compte-rendu de cette AG  par le  journal  Ouest  France  du 6.02.2018
Samedi, la Société nautique tenait son assemblée générale
 sous le signe du renouveau.

Après le redressement judiciaire en 2017, le club de voile a sorti de la tête de l’eau
 à l’issue du jugement en novembre 2018  qui a planifié le remboursement de la dette sur 10 ans.
C’est grâce aussi à la mutualisation avec l’école de voile de Saint-Philibert,
 au soutien de la municipalité et des bénévoles que cela est possible.
Après une année d’observation, la Société nautique s’est consolidée et les objectifs prioritaires ont été atteints :
 maintien de l’activité voile au sein de la commune (scolaires et vacanciers),
 de l’emploi et pérennisation de la mutualisation avec Saint-Philibert.

Françoise Dettling, présidente du club, a déclaré que
 « c’est un pôle d’emploi estival de 9 salariés  qui forment plus de 550 stagiaires à la voile.
 La Société participe à l’animation de la pointe de Kerpenhir
 et permet de conserver le label Station nautique. »
 Elle appelle les habitants à s’investir.

 Au centre Françoise Dettling, présidente du club.
Des mises aux normes vont engendrer des travaux au sémaphore pour l’accueil 
des personnes en situation de handicap et l’aménagement intérieur pour le personnel..
Pour 2019 les enjeux sont de continuer la progression des activités 
avec des animations,
 d’attirer de nouveaux membres avec la constitution d’une flotte de bateaux remis en état,
 l’achat de 4 kayaks doubles à louer sur le site Axyom.
2

Comme tous les ans le club de photographes amateurs Mega-clics
 organise une grande exposition dans la salle du Mousker
 dans le centre de Saint-Philibert.
 24 Membres exposeront pendant un week-end chacun une mini-expo autour d'un thème choisi personnellement.
Beaucoup de thèmes donc:
 portrait, paysage, animaux, faune, flore, couleur, noir et blanc, voyage, local, ville, campagne, mer, montagne :
 Tout y est!
L'entrée et parking sont gratuits.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Compte-rendu   par le  journal   Le Télégramme du 13.02.2018
Méga-clics. Une exposition à succès
 Samedi et dimanche, plus de 300 visiteurs ont découvert les clichés exposés par
 28 adhérents de Mégaclics à Saint-Philibert
 De bon augure pour la deuxième exposition, prévue fin juin.
 De la Corse au Vietnam, de l’Ouest américain à Venise, de la côte de Saint-Philibert à Paris la nuit,
 les voyages ont inspiré les photographes.
 Les montagnes enneigées, les insectes, les musiciens, le windsurf, la lumière dans la verrerie… ont ravi le public.
 Cerise sur le gâteau,
 un diaporama
des photos présentées lors des précédentes expositions a défilé sur grand écran tout au long du week-end.
La tombola a fait deux heureux (dont un locmariaquérois.
 Ils sont repartis avec l’agrandissement de leur choix.

Le President et quelques expposants
 Rendez-vous les 29 et 30 juin
 La prochaine exposition est prévue les 29 et 30 juin prochains.
 Avec en prime un concours régional sur les thèmes « Insolites » et « Scène de rue ».
 En attendant,
 les adhérents ont rendez-vous le mardi au clubhouse (stade de Kermouroux).
 Les cours débutants et pour les plus curieux ont lieu le matin
 Des ateliers d’impression et de mise en valeur des photos sont organisés périodiquement l’après-midi.
 Le soir, tout le monde a rendez-vous pour la réunion hebdomadaire.
 Au programme :
 discussion et critiques techniques, esthétiques, sur des photos présentées par les membres

 Petit  compte-rendu  " photographique "


Le N et B est toujours apprécié !

   
 " Pas d'âge pour choisir " sauf pour la tombola...

3
A la Médiathèque: atelier Ikebanna de 12h30 à 16h30

D'après l'article du journal Le Télégramme  du 6.02.2019

la phase  "extérieure " de la Capitainerie se termine
conforme au projet ci-dessous


Dimanche  10  février 2019

Association  des amis de la Paroisse
Compte-rendu, actualité et historique...

Les paroissiens se sont retrouvés autour d’un repas
Les bénévoles ont préparé 105entrées et plusieurs desserts pour le repas
annuel des paroissiens.
 Grâce à ces animations, les travaux du chœur ont pu être terminés et
le prochain investissement sera l’achat de bancs et leur aménagement.
Le repas s’est fait sous la bénédiction du nouveau prêtre, le père André Guillevic


D'après l'article  journal Ouest France du 12.02.2019

Samedi 16  février 2019

 1 - Assemblée générale de l'ADSEL Son site :

Salle Lautram près de l'Eglise à 10h30
Renseignements :
06 60 17 24 34
alain.le-grezause@orange.fr

 

 




Jeudi 21 et vendredi 22 février 2019

 

Ce jeudi 21 et vendredi 22 février 2019 sont des journées de grands coefficients (115 et 113),
 avec un marnage de 4,93 m.
 La fragilité de l’écosystème et des sites demandent une attention particulière concernant
 les espèces et leurs tailles.

Les grandes marées de jeudi 21 (115) et de vendredi 22 (113) font le bonheur des pêcheurs à pied.

Des règles strictes
Ainsi, pour la coque, la taille ne doit pas être inférieure à 3 cm, la praire à 4,5 cm et la telline à 2,5 cm.
 Le poids ne doit pas dépasser 2 kg par jour et par personne.
 Chaque pierre retournée doit être remise à sa place
. L’outillage doit être adapté (couteau, gouge, griffe, mais pas de grand râteau).
 Pour aider les amateurs, une réglette et des livrets sont disponibles dans tous les offices de tourisme (??)
Celui de Locmariaquer es fermé !!!,
 chez certains libraires, à la mairie et les institutions liées à la mer.

Parfois, les pêcheurs viennent de loin.
« C’est la première fois que nous venons. Nous avons regardé sur internet les coquillages que nous pouvions ramasser et leurs tailles »
, expliquent ces parents, venus de Rouen avec leurs enfants.
Mais il y a aussi les habitués, comme ces Locmariaquérois venus avec des amis pour leur faire connaître cette activité 
: « Nous sommes respectueux de l’environnement ; on ne vient jamais sans notre réglette. »
Qu’ils soient de Rouen, de Plescop, d’Hennebont ou de Locmariaquer, tous ont la passion de la nature
 de la pêche à pied.
Malheureusement,
 il y aura toujours des irréductibles de la compétition qui chercheront toujours à avoir le panier le plus rempli.
D'après l'article  journal Ouest France du 21.02.2019

 

 

 

 

 


Tout savoir sur ce Conseil  : site      http://www.locmariaquer.fr/conseil-des-sages-page-24-rub-3.html
 

Conversations. La pêche à pied pour la première
Initiées par le Conseil des sages,
 les Conversations du bourg ont pour but d’évoquer le passé, le présent et l’avenir de Locmariaquer.
 Elles vont démarrer le mercredi 27 févrie 2019.
Lors de la présentation, le 20 novembre 2019 dernier, de nombreux sujets ont été proposés.
 Les organisateurs ont retenu les régates, les reposoirs, la toponymie, la pêche et l’ostréiculture.
 Le public a avancé les calvaires, les sources, les arbres et même l’antenne relais.
 Plusieurs personnes ont accepté d’animer des réunions sur les différents thèmes retenus.
 Les séances auront lieu le quatrième mercredi de chaque mois,
 sauf en juillet, en août et en décembre, à La Ruche, salle Georges-Crequer.
Pour la première, Rose Daniel et Vincent Dano parleront de la pêche à pied.
Pratique
Mercredi 27 février à 18 h 30 à la salle Crequer. Entrée libre.

 


 

Pour prendre connaissance  des archives précédentes depuis 2007: cliquez ci-dessous