Informations complémentaires

 

Atelier. Dans la peau d’un artiste préhistorique

 Peintre et  plasticienne,

 
Liz Herrera

puise son inspiration dans la Préhistoire, sa passion depuis toujours.
 Avec les ateliers Artistes de la Préhistoire,
 elles emmènent les enfants sur les traces de nos lointains ancêtres à Locmariaquer.

 Très tôt, Liz a visité son Argentine natale. Sa maman avait une agence de voyages
. « On a aussi des traces du Néolithique.
 Ma mère allait tous les week-ends avec des groupes pour montrer les peintures rupestres.
 J’adorais… »
,
 se souvient l’artiste,

 Arrivée en Bretagne en 2001. Installée à Ploeren, elle anime régulièrement des ateliers.
 « J’aime bien transmettre mes connaissances.
 J’apprécie le contact avec les enfants et les adultes car en tant que peintre,
 je suis seule dans mon atelier »,

 confie l’artiste.
Jouer avec la nature Liz s’attache à faire découvrir comment l’homme préhistorique travaillait.
 Elle montre aussi qu’on a tout ce qu’il faut sous la main pour le faire.
 Elle n’utilise que des choses trouvées dans la nature.
 Elle fait des pinceaux avec des plumes, du crin de cheval,
 utilise des coquillages pour effectuer les mélanges, grave avec des petits bâtons en bois…
 De l’esquisse, au charbon de bois, au remplissage des formes, elle explique la création des peintures, l’utilisation des pochoirs, la superposition des formes…

 Pas de place pour l’improvisation.
 « On pense que l’homme préhistorique était un rustique qui ne connaissait rien. Ce n’est pas vrai. C’était un homme intelligent. Il préparait son travail »,
 souligne la plasticienne
 Avant de passer à la pratique, Liz parle aussi de la démarche artistique à la Préhistoire.
 L’homme du Paléolithique représente tout ce qu’il voit. La peinture est plutôt figurative
 Petit à petit, il commence à partir de la réalité.
 « Au Néolithique, il va vers l’abstrait. Il y a une évolution.
 Il utilise des symboles pour représenter les choses »,
 explique-t-elle.

 Pour les apprentis artistes, il est temps de se mettre au travail.
 Ils vont graver un mini-menhir, taillé dans du béton cellulaire, avant de le peindre
. Ils l’emporteront chez eux.

 Pratique
Les prochains ateliers Artistes de la Préhistoire auront lieu les mercredis
 31 juillet, 7 et 21 août, à 14 h 30 et à 16 h.

D'après  un article du journal Le Télégramme du    30.07.2019