ARCHIVES  JANVIER 2021 / Actualités et Agenda
 
En raison du Coronavirus les animations qui se dérouleront (?)  doivent respecter et faire respecter les GESTES BARRIERES.
Personnellement l'âge m'impose un confinement  TOTAL  .
 En conséquence restreignant les contacts avec l'extérieur, je ne peux pas rendre compte de ce qui se passe ou va se dérouler ...

 Cette rubrique est donc  restreinte et rapporte des informations recueillies  sur le  web 
et est établie avec beaucoup de réserve !!!.


 

Sortie du N° 73 du bulletin municipal : Hiver 2020.
un opuscule toujours aussi agréable:
tout en couleurs et sur papier glacé.

vous y trouverez une somme de renseignements:
 parmi lesquels:
 -l'état civil
-des nouvelles de la commune:
- des activités des associations,
 Accompagné du
Journal du parc régional

  et bien d'autres informations...
Sans oublier le mot du maire en langue bretonne !!!

 Réclamez-le à la mairie
 et
conservez-le !
 

Ou  mieux à consulter en PDF :
 sur le site municipal:

http://www.locmariaquer.fr/_img/BM73.pdf

 



Les voeux du Maire sur Youtube

https://www.youtube.com/watch?v=Wb-ltjZV6Vo&feature=youtu.be

Les mardis et samedis
 Petit Marché
(hors saison ) sur la place Dariorigum 
 
( Place du port  j
usqu'à 13h )
     
?

Site
des mégalithes
 
 Le Centre des monuments nationaux, qui gère le site,
 poursuit ainsi sa politique d'accès des monuments à un public le plus large possible.

 Ce site accueille un ensemble de trois monuments mégalithiques de première importance
datés de 6 500 ans (période du Néolithique) :
le Grand menhir brisé, qui est la plus grande stèle connue en Europe,
 le tumulus d'Er Grah et le dolmen de la Table des Marchand.
 
Des visites commentées sont organisées
Horaires d'ouverture :
Fermé tous les lundis jusqu'au 4 septembre
Ouvert de 10h à 12h30 et de 14h à 18h jusqu'au 4 septembre . (Prix 6 € )
Dernier accès aux monuments 30mn avant la fermeture, soit 12h et 17h30


En savoir plus sur cet ensemble remarquable  

Site géré par la SOGEMOR : entrée payante.
Renseignements pratiques à l'adresse:
http://www.site-megalithique-locmariaquer.fr/
ET 
EXPOSITION  " Et si  les pierres levaient leurs mystères "
Exposition ouverte à tous sans supplément au droit d'entrée :Site à consulter:
http://www.site-megalithique-locmariaquer.fr/Actualites/Et-si-les-pierres-levaient-leurs-mysteres-L-imaginaire-a-Locmariaquer


 
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Rappel: en hiver
visite gratuite le premier dimanche du mois et cela jusqu'en mai:
donc le 3 décembre  ?

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Et aussi
Autres mégalithes à découvrir ou à visiter gratuitement 


Fréquentation de la Médiathèque
à la suite de déconfinement partiel du samedi 28 novembre 2020

 

Lilian Chiesa, le nouveau fromager du marché
Depuis samedi 19 décembre 2020, le marché de Locmariaquer accueille un nouveau commerçant.
 Le tout jeune fromager Lilian Chiesa était attendu par les habitants.
Samedi 19 décembre 2020, le jeune Lilian Chiesa s’est installé pour la première fois sur la place du marché. Sa venue n’est pas passée inaperçue :
 son étal est positionné dans l’allée principale qui descend vers l’église.
 « Ah, un fromager à Locmariaquer, ça fait longtemps qu’on attentait ça ! »,
 raconte Marie Le Baron, une habitante de Locmariaquer.


Un jeune homme motivé
Issu de parents commerçants en olives, Lilian Chiesa a toujours baigné dans l’atmosphère des marchés. Depuis son plus jeune âge, il rêvait d’avoir son propre étal.
 Encore aux études, il cumule actuellement les marchés (le week-end, les vacances et les jours fériés) et le lycée.
 « Je veux obtenir mon Bac Pro en hôtellerie, comme sortie de secours au cas où mon affaire ne tourne pas comme je l’entends », avoue-t-il.
Travailleur et volontaire, il a remis aussi à neuf pendant un mois et demi avec son père la remorque,
 qui lui avait été donnée.
 « Sans cette remorque, je n’aurais pas pu démarrer tout de suite. Et le confinement m’a bien aidé aussi : cela m’a permis d’avancer encore plus vite pour tout mettre sur pied et me lancer », confie-t-il.
Il a également suivi un stage de quatre semaines à La Ferme fromagère d’Auray puis n’a pas hésité à se lancer.
« Je suis super satisfait de ma première journée au marché de Locmariaquer.
 La clientèle a été nombreuse et les Locmariaquérois.es sont sympas. Travailler, c’est super, c’est beau.
 Et quand on est attendu, c’est encore plus motivant »
, se réjouit-il.
D'après l'article  journal Ouest France du 26.12.2020

Anne Jacob, se veut optimiste pour la suite

Conteuse, guide littoral, spécialiste des algues,
 experte en balades en tous genres, Anne Jacob se définit comme une colporteuse de traditions.
 Elle partage et transmet ses connaissances en « libéral ». Elle est aussi bénévole à la médiathèque Zénaïde-Fleuriot de Locmariquer.

 Rencontre.
Comment avez-vous traversé le premier confinement ?
Tout s’est écroulé. Les classes de découverte, les sorties grand public, avec les associations… On ne savait pas où on allait. Il a fallu se résigner… Après une première semaine difficile, je me suis mise au potager,
j’ai refait des projets pédagogiques. J’ai bricolé en mai.
 Cet été ça a été compliqué.
J’avais fait le plein d’énergie pour la période plus creuse.
Et le deuxième confinement est arrivé…
Oui. Souvent en novembre, décembre, janvier et février je n’ai pas beaucoup d’activité. Il y a bien les aires marines éducatives,
  les sorties avec le PNR (Parc naturel régional, NDLR)…
Plutôt que d’aménager mon intérieur, j’ai envie d’aller vers l’extérieur, de rencontrer des gens.
 On a vraiment de la chance d’habiter ici. C’est la nature qui me ressource aujourd’hui.
Dans quel état d’esprit êtes-vous aujourd’hui ?
Ce qui me gêne le plus c’est de ne pas avoir de visibilité. Il faut se dire que c’est temporaire.
 Il y a un horizon. Pour l’instant, je ne le vois pas.
Comment voyez-vous l’avenir ?
La période est très anxiogène mais, je reste optimiste. Il ne faut pas rester isolé.
 On doit retrouver les valeurs humaines, de l’échange, la solidarité, de la joie.
 Quant à mon entreprise, on verra par la suite. S’il le faut, je rebondirai sur autre chose…
D'après l'article du journal Le Télégramme  du 2.12.2020.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

Son site:
www.lamermonte.net
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
A la Médiathèque

La nuit de la lecture aura lieu en plein jour
 
le samedi 23anvier 2021, à 11 h 30

La médiathèque Zénaïde Fleuriot, à Locmariaquer, adapte ses horaires en ce début 2021.
 À partir de ce mardi 19 janvier,
 elle est ouverte le mardi et le samedi de 10 h à 12 h,
 le mercredi de 10 h à 12 h et de 14 h 30 à 17 h 30, le vendredi de 15 h à 17 h 30.
 Cette année, la nuit de la lecture a lieu du 21 au 24 janvier.
 Couvre-feu oblige, elle se déroulera en plein jour.
 Anne Jacob fera une lecture à haute voix le samedi 23 janvier, à 11 h 30,
 en intérieur jusqu’à six personnes ou devant la médiathèque si plus de six auditeurs.
 Prévoir vêtements chauds, coussins, doudounes, plaids, chaufferettes, et grosses chaussettes.

Au 1.01.2021 : la population  de Locmariaquer :-21



Lundi 11 janvier 2021
Passage de la société de dératisation

Au besoin contacter la mairie

Jeudi 14 janvier 2021
- La Semaine du golfe
  du 10 au 16 mai 2021  se prépare   ...
- L'agenda communal est disponible en mairie

Lundi 18 janvier 2021

Périclès, un projet pour le patrimoine maritime.
 La commune de Locmariaquer participe au projet Périclès,
 un programme de recherche et d’innovation, financé par l’Union européenne pour la période 2018-2021.

 Présentation avec Jacques Madec, adjoint au patrimoine et à l’environnement.

Qu’est-ce-qui se cache derrière ce projet Périclès ?
Le projet vise à promouvoir une gouvernance durable et participative des régions côtières et maritimes européennes
 Sept pays sont concernés :
 l’Estonie, le Danemark, l’Irlande,
 La Bretagne à travers Locmariaquer et le Bono pour la France,
 le Portugal, Malte, et la Grèce. L’objectif général est d’élaborer un cadre général pour permettre de préserver, d’utiliser, et de valoriser le patrimoine maritime.

Concrètement, ça veut dire quoi ?
À Locmariaquer, on a eu des ateliers avec les habitants, des locaux, des nouveaux arrivants, des ostréiculteurs, des élus… pour faire ressortir ce qu’est le patrimoine maritime.
 Tout de suite, sont ressortis l’ostréiculture et les mégalithes.
 Très vite, les paysages, le petit patrimoine, les chemins côtiers, les points de vue particuliers,
 ont été évoqués. Maintenant on arrive aux contes, aux légendes, à la peur de la perte de l’identité…

Qu’est-ce que ça va apporter à Locmariaquer ?
Le patrimoine maritime est une des richesses de la commune.
 Ce projet nous amène à réfléchir chacun de notre côté ou ensemble, sur comment on fait pour le protéger, comment on le valorise. Ça peut être fait par des fêtes, des collectages…

 Et après 2021 ?
Là, on ne sait pas.
 Il y a eu un colloque en Hollande avec des témoignages des différents pays.
 L’Estonie a remis au goût du jour une pêche aux cailloux. Au Portugal, le passé de morutier a refait surface.
 À Locmariaquer et dans le Golfe, on pourrait envisager de travailler sur l’ostréiculture.

Lundi 25 janvier 2021
L’Unacita fidèle aux cérémonies commémoratives
 Les 32 adhérents, dont six veuves, de l’Unacita devaient se retrouver le samedi 30 janvier à la salle Georges-Créquer, à Locmariaquer, pour l’assemblée générale annuelle.
 Mais les salles municipales sont fermées pour cause de Covid-19.
 L’assemblée est donc reportée.
 « Dès que possible ou plus tard ? Rien n’est décidé »,
confie le président, Jean-Claude Le Corvec.
 Trois décès en 2020
Le président poursuit :
 « Comme d’habitude, nous allons participer aux cérémonies commémoratives,
 et nous continuerons à honorer nos camarades lors des obsèques.
 Ce que nous n’avons, malheureusement, pas pu faire lors des trois décès de cette année ».


D'après l'article du journal Le Télégramme  du 25.01.2021
Mardi 26 janvier 2021
L'Association Du vent dans les notes

 a vu le jour en novembre 2020.
 Son objectif est de permettre à des artistes de prendre du temps pour composer tout en allant à la rencontre des habitants

A l ’initiative de cette association, Sham, un musicien d’origine bretonne qui, après trente-cinq ans de vie parisienne dans les plus grands orchestres jazz et classiques, a décidé de poser ses bagages à Locmariaquer.
 « Je suis tombé sous le charme de ses habitants et de ses plages.
 Je trouve que l’âme ici ne se rencontre nulle part ailleurs. »
 En tant que musicien, il cherchait un lieu d’accueil pour organiser des rencontres d’artistes dans la sphère du jazz improvisé.

Ty Kapiten  ( https://tykabiten.fr/)
 est une maison de maître située en plein cœur de Locmariaquer,
avec vue sur mer. Entièrement réhabilitée, dans les normes écologiques,
 elle y abrite des appartements tout équipés.
 C’est surtout un lieu de vie pensé pour le partage, avec ses pièces communes que sont le grand salon et la terrasse couverte. .

Christophe Leclercq, le propriétaire du lieu a été séduit par le projet et
s’en remet à Sham pour trouver les artistes intéressés par sa résidence et le concept.
 « Les artistes peuvent monter des projets cousus mains, avec l’aide des membres de l’association dans ce lieu devenu maison de composition »,
 explique Sham.


Sham : l'initiateur
-----------------------------

 Sylvaine Hélary

L’association compte sept membres actifs actuellement :
 des commerçants, artisans ou propriétaires d’habitations sur Locmariaquer, désireux de créer du lien et de s’engager autour des projets.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
La résidence accueille jusqu’à samedi Sylvaine Hélary.
 Un artiste d’Auray le remplacera prochainement.
 Les projets doivent être basés, pour l’instant, sur l’acoustique, pour permettre d’aller dans tous les lieux, sans matériel électrique

D'après l'article  journal Ouest France du 26.01.2021
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
.

Et ... l'article du journal Le Télégramme  du 21.01.2021

Créée en décembre dernier, l’association Du vent dans les notes a pour but d’inviter des artistes
 à Locmariaquer, et de leur faire découvrir la commune.
 Sylvaine Helary est en résidence à Ty Kabiten (https://tykabiten.fr/)
jusqu’à samedi.
Rennaise de naissance,
 Sylvaine Helary est partie à Paris à l’âge de 19 ans, pour entrer au conservatoire.
 « Ces deux dernières saisons, j’ai eu la chance d’être artiste associée avec Plages magnétiques,
 une association qui organise des concerts à Brest »
 confie la flûtiste-compositrice-chanteuse.
 Cette année, elle a obtenu une bourse dans le cadre de l’aide à l’écriture d’œuvres originales.

Shan, un des huit membres à l’origine de Du vent dans les notes, est un ami de longue date.
 Il lui parle de l’association. Ça tombe bien Sylvaine a envie de partir de Paris.
 Depuis lundi et jusqu’à samedi, elle crée pour son groupe Shore Skipping.
https://www.letriton.com/artistes/les-groupes/shore-skipping-4706
 Inspirée par les Iles, elle pense écrire un ensemble de six sept morceaux, baptisé provisoirement Atolls.
« L’idée est qu’on vienne les jouer ici, dans le jardin de Ty Kabiten, quand on pourra le faire »
 
conclut Sylvaine Helary



DES  IDEES "à piocher" sur les sites qui suivent...

Pour Locmariaquer
1- Office de tourisme:
 https://www.baiedequiberon.bzh/locmariaquer
2 - Calendrier des manifestations annoncées par la Mairie:
http://www.locmariaquer.fr/calendrier-des-manifestations-page-50-rub-7.html

COMMUNICATION de l'office de tourisme de Vannes:
https://www.golfedumorbihan.bzh/explorer-vannes/activites-vannes/agenda/

L' AGENDA du Morbihan:

https://www.morbihan.com/accueil/agenda


 

Pour prendre connaissance  des archives précédentes depuis 2007: cliquez ci-dessous
 

 A l'Affiche    Archives