Archives :  OCTOBRE  2017


Dimanche 1ier Octobre  2017
1- Site
des mégalithes
Ouverture gratuite
Opération de gratuité du 1er dimanche du mois est reconduite jusqu'en mai.
Les visiteurs pourront accéder aux trois monuments mégalithiques datant du Néolithique (6500 ans).
Le Grand Menhir Brisé, bloc de granit de 20,60 m et de 280 t, la plus grande stèle connue en Europe.
De novembre à mai, l'opération de gratuité du premier dimanche du mois est reconduite.
 Le public a donc la possibilité de découvrir gratuitement le site des mégalithes.
 Ce site accueille un ensemble de trois monuments mégalithiques de première importance datés de 6 500 ans (période du Néolithique) :
le Grand menhir brisé, qui est la plus grande stèle connue en Europe,
 le tumulus d'Er Grah et le dolmen de la Table des Marchand.
 Des visites commentées seront organisées à 11 h, 14 h 30 et 16 h 30


L'entrée est gratuite pour  tous
Contact : 02 97 57 37 59. www.locmariaquer.monuments-nationaux.fr
(en savoir plus: sur ce site remarquable :  
 
)
2- SORTIE  ornithologique


A la médiathèque jusqu'au 4 octobre 2017



Petit compte-rendu du Conseil municipal du 28.09.2017

Les tarifs du camping
 municipal vont augmenter de 10 %  , pour l’année 2018, ont été abordés. Augmentations justifiées  par la réfection des sanitaires avec les nouvelles mises aux normes.
 Ainsi, pour deux personnes avec voiture plus caravane, en haute saison,
 le tarif sera de 16,20 € au lieu de 14,70 €
; pour les camping-caristes, l’emplacement avec électricité coûtera 19,80 €.
 Pour les saisonniers travaillant dans la commune,
 une personne avec emplacement plus électricité se verra facturer 9,10 € la journée, au lieu de 8,40 €.
Travaux retardés
 Les travaux de la capitainerie et du logement annexe seront retardés,
 suite à un recours gracieux de riverains, qui demandent une servitude de passage.
 Ce qui n’est pas réalisable vu le contexte d’urbanisme et des constructions environnantes.
 Ainsi, il a été donné pouvoir au maire de défendre les intérêts de la commune auprès de M Le Derf-Daniel, avocat à Rennes.
Taxe d’aménagement
Le taux de la taxe d’aménagement a été fixé à 3 % (5 % dans les communes environnantes).
Le maire, Michel Jeannot, explique :
 « Nous avons décidé de ne pas aller plus haut que 3 %, pour ne pas trop pénaliser les futurs primo accédants à la propriété dans notre commune. »
Cette taxe est destinée à financer l’ensemble des politiques urbaines et de protection des espaces qui incombent à la commune.
Prix des repas des élèves scolarisés à Carnac
 La participation est reconduite, soit 0,90 € par repas et par élève.
 A noter que 1 244 repas ont été servis aux élèves de la commune, pour l’année scolaire 2016-2017.
 

D'après l'article de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 30.09.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com

Dimanche   1ier Octobre  2017

 " La Ruche" devient  salle polyvalente GEORGES-CREQUER 

 Ce Samedi 30 septembre 2017, beaucoup de monde et de personnalités ont assisté à l’inauguration de la salle polyvalente baptisée Georges-Créquer.
 La plaque au nom de ce dernier a été découverte par Marie-Thérèse Créquer, son épouse.
 Michel Le Scouarnec, sénateur du Morbihan,
 Marie-José Le Breton, vice-présidente du conseil départemental,
 et Michel Jeannot, maire de Locmariaquer, étaient présents.

Qui était Georges-Créquer ?
 Né en 1921 à Locmariaquer, Georges Créquer se marie avec Marie-Thérèse Le Douarin, en 1955.
 Ils auront quatre enfants.
 Ostréiculteur de métier, il sera également conseiller municipal pendant sept ans et s’impliquera dans la vie paroissiale.
 En 1993, il fait don à la commune d’un terrain avec une petite structure
 afin d’y accueillir les enfants que l’association La Ruche prendra en charge pour des activités, pendant l’été. Progressivement cette structure va s’agrandir et évoluer
, toujours dans la perspective d’aider les jeunes,
 ce que Georges Créquer avait stipulé dans sa donation.
 Il est décédé le 27 octobre 2006.
 « Dans un monde où l’égoïsme et le chacun pour soi dominent la société,
 il est important de faire référence à des personnes qui savent donner de leur temps,
 de leur énergie, de leur personne et de leur bien aux autres »,
a déclaré le maire.
 A l’occasion de cette inauguration Michel Jeannot a remis à Marie-Thérèse- Créquer
 la médaille du mérite de la ville, dessinée par l’artiste peintre, Stephtout.

D'après l'article de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 1 .10.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com


Lundi 2 Octobre  2017

Un bilan de saison touristique en dent de scie
À Locmariaquer, c’est le bilan de fin de saison qui a été moyen malgré une très belle météo au début.
Tous les commerçants et prestataires sont unanimes pour dire que c’était très difficile à gérer.
 Pour la supérette c’est moins bien que l’année dernière mais avec plus de fréquentation étrangère.
 Pour Michel Granval, le libraire,
 « c’est correct, mais un mois de septembre très décevant, c’est le plus mauvais mois depuis mon installation», déclare-t-il
. Dans les boutiques souvenirs et autres,
« c’est convenable, mais on a connu mieux », précise Philippe, de Bonhommes sourire, qui fabrique des articles en voiles recyclées
. Bonne stabilité pour l’hôtellerie et la restauration.
Les restaurants et hôtels ont connu une bonne stabilité de fréquentation.
 « Nous sommes contents de la saison qui avait bien commencé.
 Même si le temps s’est dégradé en fin de saison, la fréquentation était bonne
. Plus d’étrangers que l’année dernière et le panier moyen reste stable »,
confie Christophe Le Clainche, propriétaire de l’hôtel-restaurant l’Escale.
 Des croisières qui ont le vent en poupe
La vente des billets pour les croisières sur le Golfe a révélé une saison moyenne qui reste égale à celle des autres années,
la compagnie Angélus a embarqué plus de 55 000 visiteurs.
 « Le potentiel de travail était là. Mais le temps n’a pas toujours été au rendez-vous.
 Une augmentation des vacanciers allemands a été boostée par un écrivain allemand
 qui vient souvent à Locmariaquer et son dernier livre qui est un polar sur la région
 a suscité la curiosité de ces étrangers »
,
 confie Yann Pasco propriétaire des bateaux.

Les  offices de tourisme
 Selon les premiers résultats récoltés par la responsable, Madeleine Juberay sur le secteur tourisme du Pays d’Auray,
« la fréquentation dans les offices de tourisme a été très importante,
pour Locmariaquer, avec 3 700 demandes et 9 400 entrées »,
D'après l'article de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 28.09.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com


Mardi 3 Octobre  2017
Début des ateliers-mémoire à 10h30 et14h30  à La Ruche , animés par Nicole Lerondeau.
Compte-rendu de la réunion d'information du 26.9.2017

Des ateliers pour stimuler la mémoire et créer des liens

Mardi, Jean Coudray, adjoint au conseil municipal, est venu à la salle Créquer,
 informer les 38 seniors présents que l’atelier mémoire était mis en place
Après une demande de subvention auprès du Conseil départemenal du Morbihan pour ouvrir un
atelier avec l’aide du CCAS,
 l’atelier a été reconnu d’intérêt public
 une animatrice spécialisée a pu être embauchée pour un an renouvelable.

Le mardi tous les quinze jours
« Il n’y a pas de limite d’âge, la mémoire doit être stimulée pour continuer à vivre en autonomie »
 précise Nicole  Lerondeau,chargée des ateliers.
Les séances seront un mardi tous les quinze jours,
 un groupe le matin et un autre, l’après-midi. Les ateliers débuteront le 3 octobre, à la salle Créquer.

« Cela évite l’isolement »
Les seniors, très intéressés par cet atelier déjà mis en place l’année dernière par une association,
 n’ont pas hésité à s’inscrire.
« C’est un bon moyen de continuer notre travail de la mémoire, de plus c’est souvent un plaisir de se rencontrer. Cela évite l’isolement », déclare une octogénaire de Locmariaquer.

CCAS
Les attributions se feront par  le CCAS de la mairie.
 C’est pris en charge par la municipalité, pas de regard médical.
Une bonne façon de se retrouver en groupe qui contribue à vivre une vie sociale après l’arrêt de l’activité professionnelle

Compte-rendu
 de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France  du28.9.2017
pascaleparthiotprost@gmail.com


Jeudi 4  Octobre 2017

Baptême au Guilvin !!!

Mercredi matin, la quatrième vedette à passagers de la compagnie
 Les vedettes l’Angélus a été bénie au port du Guilvin à Locmariaquer (Morbihan).
 L’Angélus IV
peut accueillir jusqu’à 196 personnes à son bord pour des balades en mer d’avril à fin septembre dans le golfe du Morbihan.
La société a investi 2,3 millions d’euros pour la construction de cette embarcation aux chantiers navals Bernard à Locmiquélic.
 Angélus IV a été béni par l’aumônier des gens de mer du Morbihan.
 La journaliste de TF1 et présentatrice du journal du week-end, Anne Claire Coudray, qui a passé son enfance à Locmariaquer, est la marraine de l’embarcation.
Le parrain n’est autre que le navigateur et récent vainqueur du Trophée Jules Verne, Francis Joyon

L’événement
L’Angélus IV a été livré le 21 juillet 2017. C’est le quatrième navire de la compagnie.
Coût 2,3 millions d’euros

Les Vedettes L’Angélus organisent des promenades en bateau dans le golfe du Morbihan depuis 1968, année où Jean Pasco, le père de l’actuel propriétaire, Yann Pasco, a débuté avec L’Angélus I.
L’Angélus IV mesure 22, 50 m de long Il est propulsé par deux moteurs de 500 CV.
 Cette nouvelle vedette est la seconde à être construite à la demande de la compagnie, après le tout premier bateau.
 Le coût de l’achat de cette vedette est de 2,3 millions d’euros pour la compagnie (13 salariés en saison),
 qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,1 million d’euros en 2016.
De nouvelles destinations

 Nouvelles destinations de croisières
Cette année, grâce à ce nouveau bateau, de nouvelles destinations ont été proposées :
 rivière d’Auray jusqu’à Saint-Goustan,
 escapade à Hoëdic et
navettes pour l’Ile-d’Arz et l’Ile-aux-Moines.
 La marraine Anne-Claire Coudray a mis en avant
« la naissance d’un bateau, un moment toujours émouvant. C’est une réussite familiale. »
 Pour Francis Joyon,
 « c’est important qu’une telle entreprise puisse perdurer au fil du temps et faire vivre la commune grâce aux emplois. »
C’est le deuxième bateau à moteur dont le navigateur est parrain, après le bateau des pompiers de Lorient.

D'après l'article de Sophie CAPELLE   du journal Ouest France du 5.10.2017

Autres précisions sur  L'Angélus IV  


Vendredi 5 et Lundi 9 Octobre 2017
Crimes  parfaits au Guilvin

Prises de vue sur la cale pour une série intitulée" Crimes parfaits" réalisée par M.Douchard pour FR3
Interprètes  principaux: Elisa Rruschke  et Antoine Dulery.
   

Tournage en Bretagne de 2 épisodes de 52’ pour la collection « Crimes parfaits » pour France 3.
C'est une production: " Ango Production
" :http://www.angoproductions.com/
 du Vendredi 5:
"Circulez il n'y a rien à voir, inutile de se déplacer "
Tout est verrouillé... approche impossible
Au mieux vous verrez
ceci:




Il semble pourtant qu'il ya beaucoup de monde à travailler !!!

A la Médiathèque du 7 octobre au 18  novembre  2017

 
Cette exposition, prêtée par le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan,
 vise à faire découvrir la richesse des fonds sous-marins du Golfe du Morbihan,
 sa faune et sa flore.
 Plusieurs espèces marines (hippocampes, coraux, éponges, anémones...) y sont présentées en détail.

Les profondeurs du Golfe révélé par Ronan Pasco
 Dans le cadre d’Un Automne autrement, proposé par Ti Douar Alré,
 la médiathèque organise une exposition prêtée par le Parc Naturel Régional (PNR)
 par le biais de Catherine Lepage.
 « Une multitude d’êtres vivants peuplent ce Golfe souvent méconnu, mais très fragile.
 Ronan expliquera les mesures nécessaires à leur préservation et
 les bonnes manières à adopter si on veut que les générations futures continuent à admirer ces fonds sous-marins »,
 explique la responsable de la médiathèque.

Conférence le 24 octobre à 20h30
 Au détour de cette exposition Ronan Pasco, responsable du Pôle Mer et Littoral au PNR viendra présenter mardi prochain la biodiversité du monde sous marin du Golfe du Morbihan,
 des hippocampes en passant par les herbiers de zostères.

 L’exposition est visible jusqu’au 18 novembre à la salle Corlobé,
 jouxtant la médiathèque,
 le mardi de 10 h à 12 h, le mercredi de 10 h à 12 h et de 15 h - 18 h,
 le vendredi de 16 h à 19 h et le samedi de 10 h à 12 h)
 Contact : 02 97 57 32 64



Dimanche 8 Octobre 2017
 Merathon: départ de la plage du Sémahore

Les inscriptions sont ouvertes pour le Merathon
 Le Canoë-Kayak-club d’Auray organise son 30ième Merathon,
 le dimanche 8 octobre, sur la rivière d’Auray
. Entre Locmariaquer et Auray, compétiteurs et
amateurs de kayak, canoë, pirogue, paddle, dragon boat… seront réunis pour cette rencontre connue dans tout le Grand Ouest.
 En 2016,
 250 participants, suivis par 210 bateaux, ont participé à cette manifestation.
 À cela s’ajoute une cinquantaine de bénévoles du CKC Auray,
 mobilisés entre terre et mer.
 Deux parcours sont proposés,
 21 km et 15 km.
 Il reste des places, les inscriptions sont prises jusqu’au 1 octobre.
Après, elles seront sélectionnées et coûteront plus cher pour faciliter le travail des organisateurs.
 Cette année, le départ s’effectuera de la plage de l’école de voile de Locmariaquer
vers 13h30.
Retrait des dossards de 10h à 12h à l'Ecole de voile à Kerpenhir

 Depuis Auray, possibilités de navettes pour le trajet, et location de matériels. Renseignements et inscriptions
 : www.kayakauray.fr/merathon
ou tel : 06 43 75 50 20
D'après l'article  du journal Ouest France du26.09.2017


Les animations enfance -jeunesse reconduites jusqu'en 202
2

L’intercommunalité est  au cœur du dispositif jeunesse
Sur les trois communes de Locmariquer, Saint-Philibert et Crac’h,
 près de quatre cents enfants profitent des actions
menées par l’Union française des centres de vacances et de loisirs (UFCV).
La délégation de service publique (DSP) entre les municipalités
 (ex-communauté de communes des Trois -Rivières) et l’UFCV
qui existe depuis plus de dix ans, a été récemment reconduite par les trois conseils municipaux jusqu’en 2022.

Quatre écoles concernées
Une situation qui ravie bien évidemment Jean-Michel Barbé, le responsable d’animation enfance-jeunesse, qui voit par cette nouvelle délégation de service publique,
 le moyen de pouvoir pérenniser l’action de son équipe.
 « Dès que l’enfant quitte la cellule familiale, ou l’école,
 nous le prenons en charge dans le cadre du pôle animation,
 temps d’activité péri-éducatifs (Tap), accueil périscolaire, accueil de loisirs. Dans notre territoire, nous couvrons donc trois écoles publiques et une école privée. »

À Crac’h, 240 enfants sont concernés,
 70 à Locmariaquer et
 80 à Saint-Philibert.

L'encadrement
 « Nous avons aujourd’hui 32 personnes pour les encadrer, dont 17 salariés de l’UFCV.
 Les autres sont mis à disposition par les communes.
 À Crac’h, nous utilisons la maison des associations, ainsi que la salle de sports Les Chênes. Nous sommes bien évidemment très impatients de pouvoir intégrer le nouvel Espace Océane dans tout juste un an.
 Ce sera un outil magnifique pour la jeunesse de la commune ».

 les chantiers loisirs jeunes
L’autre dispositif auquel Jean-Michel Barbé est très attaché, ce sont les chantiers loisirs jeunes qui connaissent un succès croissant.
« A chaque vacances scolaires, nous proposons des projets en tournant dans chaque commune. Pour les prochaines vacances d’automne, nous serons à Locmariaquer »   
. C’est un échange de savoir-faire qui se concrétise entre les jeunes et des professionnels.
 « Nous nous appuyons souvent sur les services techniques des communes,
 comme pour les chantiers de jardinage ou sur des professionnels,
 comme cela a été le cas avec un graffeur lors du ravalement du transformateur de Kerpenhir. »
À la fin du chantier, les participants reçoivent des bons à dépenser chez des partenaires ou
pour financer des activités sportives
et culturelles.
 Tout ce dispositif est géré de façon très étroite avec les mairies, dont sont issus les jeunes. »

D'après l'article  du journal Ouest France du25.09.2017


Petites incivilités constatées pendant la saison:
 humaines ou animales.
Les photos parlent d'elles même...

  



  

  
Et la mouette par peur du corbeau  ira-t-elle déféquer ailleurs ?



Mercredi 11 octobre   2017
Bilan du Pétanque-club

Une belle fin de saison pour le club de pétanque
 Samedi, l’association Locmariaquer Pétanque-club a organisé son dernier concours interne de la saison,
 avec 75 adhérents et compétiteurs.
 Une belle réussite pour ce nouveau club, qui a démarré le 7 mars 2017, avec 34 adhérents.
 Depuis, six concours internes et cinq externes ont été organisés, avec plus de 200 équipes.
 Cet été, les vacanciers ont pu bénéficier de ce sport en participant aux différents concours.
 « Ce fut une première saison très conviviale,
 le mélange des générations est très apprécié car à chaque concours les équipes sont faites par un tirage à la mêlée. Personne ne sait d’avance avec qui il va concourir.
 C’est une bonne façon de mélanger les novices avec les plus performants »
,
 explique Valérie Batherel, la secrétaire.
 Dix sponsors ont répondu présents pour aider le club à se développer.
Les projets
Cet hiver, les membres pourront aménager un abri préfabriqué, mis à la disposition près du boulodrome.
 Les projets ne manquent pas pour l’année à venir, avec des concours interclubs et
 peut-être la venue occasionnelle d’un éducateur fédéral pour évaluer et suivre la progression des jeunes.
 Le club en compte dix-sept de moins de 18 ans.
 Ce dernier concours se termina autour d’un pot de remerciement aux sponsors.
 A la fin du repas, un prix  a été remis à ceux qui auront totalisé le plus grand nombre de points au cours de ces tournois.
 Le prochain rendez-vous aura lieu le 2 mars, pour l’assemblée générale et le renouvellement du bureau


Vendredi 13 octobre   2017

L’association AVC 56 recherche des bénévoles.
 Entretien d'Yvonne DeThy
 secrétaire de l'Association AVC56.

 Depuis quand existe l’association ?
 Elle a été créée en mars 2011
. Elle est une annexe départementale de la fédération nationale France AVC qui existe depuis 1998.

 Pourquoi avoir créé cette association ?
 Mon mari a fait un AVC (accident cardio-vasculaire) en juin 2007
. Après des mois d’hospitalisation, il a fallu gérer le quotidien et le retour à la maison n’a pas été facile.
 Pendant son hospitalisation, j’ai fait la connaissance du Dr neurologue François Cheudeville,
 chef de l’unité neuro-vasculaire du CHU de Vannes, qui a été d’une grande aide
. Il est devenu président de l’association.
 Quand nous habitions Nantes, j’étais assistante sociale et j’ai créé Hôpital à domicile,
 en 1980 pour aider les familles et les malades à avoir des soins chez eux.
 Ainsi, avec cette expérience, la création de l’association AVC 56 était pour moi une évidence pour apporter des réponses à tous ceux, qui comme moi, ont des personnes invalides à leurs domiciles.

 Quelles sont les actions que vous portez ?
 Depuis 6 ans qu’existe l’association, la collaboration de plusieurs médecins,
i font partie du bureau, nous apporte des précieux facteurs de connaissance, surtout en matière de prévention. L’administrateur est le Dr Eric Sartori, de l’hôpital de Lorient, et le Dr Thierry Anani, de Pontivy
, le vice-président Jean-Louis Dubois, neurologue à la retraite, habitant à Locmariaquer, et Patrick Geindre, d’Auray. Nous organisons des conférences-débats sur les signes avant coureur d’un AVC et les réflexes à avoir.
 Pour nous faire connaître, nous avons organisé, le 23 septembre 2017, trois groupes de marcheurs à Quiberon, Carnac et La Trinité-sur-Mer ainsi qu’un parcours nage entre Quiberon et La Trinité.
 Le 29 octobre c’est la journée mondiale France AVC, nous diffuserons les manifestations
prévues dans la région mi-octobre

Quels sont vos besoins ?
Actuellement, le siège social est domicilié à la mairie de Locmariaquer.
Mais nous manquons cruellement de bénévoles pour des groupes de paroles qui permettraient d’échanger et aider administrativement les personnes devenues handicapées à la suite d’un AVC,
 et tenir des permanences dans les services neurochirurgies des hôpitaux.

Comment devient-on bénévole dans votre association ?
Nous assurerons une formation à ces bénévoles,
 afin qu’ils puissent répondre aux besoins de chacun et nous recherchons un psychologue,
 si possible bénévole, pour assister ces groupes de paroles.
 Le budget n’est pas énorme, les adhésions sont de 27 € par an et la subvention de la mairie est de 300 €.

Contact :
 AVC 56, mairie de Locmariaquer. Tél. : 02 97 57 30 33. E-mail : franceavc56@orange.fr.
 Site internet : www.franceavc.com

D'après l'article de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 13.10.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com


Un courrier des lecteurs
du journal Ouest France du13.10.2016 éclaire sur la réalité de l'augmentation de la CSG.

" Ne pas confondre 1.7 et 1,7%  "

Exemple: un  retraité ( nanti) ,qui a 1500€ de retraite mensuelle
                    A 6,6% sa  csg est de 1500x6.6 =
99 €
A 6.6 + 1.7 = 8,3%  ; ellesera de 1500x8,3 =
124,50€
soit une augmentation de 25,50€
soit 25,76 %
.C'est le triste record de pourcentage d'une augmentation de taxe !!!


Dimanche 15 octobre   2017

Quatorze maisons ont ouvert les portes de leur jardin

Chaque année, la municipalité organise le concours maisons fleuries
 pour récompenser les propriétaires dans leurs investissements
 à embellir leurs jardins pour donner une belle image de la commune.

 Quatorze particuliers et une association se sont inscrits à ce concours cette année.
 Pour départager les lauréats, le jury était composé de deux personnes de l’école horticole de Kerplouz, un élu, un responsable d’espace vert et d’un bénévole.
 Le concours est divisé en cinq catégories.
 La gagnante du « jardin visible de l’espace public » est Liliane Gury,
 celle des « façades et sur cour » est Françoise Bignon,
 du « jardin potager » Marie-Claude Garnier,
 de l’« Éco-jardin paysager » Josiane Jouen
et pour le « décor floral sur espace public » l’association le Moustoir.

Hélas des dégradations
 Jacques Madec, élu à la culture, a remercié tous les participants, même s’il
 « déplore les dégradations occasionnées autour de la chapelle du Moustoir, vol de fleur, dégradation du site et incivilité de tout genre ».
 Chaque concurrent a reçu un cadeau et un verre de l’amitié a été partagé sous le préau de l’école du Vouten.
Tous les concurrents ont été ravis de participer à ce concours et espèrent bien recommencer l’année prochain .
Compte-rendu  de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France  du15.10.2017
pascaleparthiotprost@gmail.com
 


Un courrier des lecteurs
du journal Ouest France du17.10.2016
éclaire sur la réalité de la majorité de l'élection présidentielle

A la Médiathèque jusqu'au 18  novembre  2017


  


 

Ue exposition sur les fonds du Golfe du Morbihan
Plus de 40 personnes sont venues découvrir les fonds sous-marins du Golfe du Morbihan,
mardi, salle Corlobé.
 Ronan Pasco fait partie du Parc naturel régional du Golfe du Morbihan (PNR).
 À travers un diaporama et des petits films, il fait prendre conscience de la fragilité de l’écosystème,
 des herbiers de zostères (plante aquatique du bord de mer) qui couvrent une partie du Golf
 Le réchauffement climatique, la pêche parfois intempestive provoquent des variations sur ces prairies. Ronan Pasco précise que d’ici cent ans, la mer pourrait monter d’1 m,
 ce qui aurait des conséquences sur le patrimoine maritime et la configuration du Golfe.
 Le PNR couvre 64 200 hectares, sur 460 km de linéaire côtier.
 N’ayant pas de pouvoir réglementaire, le PNR multiplie les études et sensibilisation.
 Un exemple :
 la plage de Damgan a le plus grand nombre de pêcheurs à pied de loisirs en France.
 Si des actions de conservation ne sont pas mises en place,
 c’est tout un écosystème qui est menacé.
 Pour étayer cette démarche, une exposition sur de grandes fresques est installée,
 accompagnée d
’œuvres en céramique de Marie-Laure Gauchery
 et
de mobiles représentant des pieuvres réalisées en bouteilles plastiqu
 récupérées sur les plages par Anne Jacob
, de l’association La Mer monte.
Catherine Le Page, responsable de la médiathèque et Jacques Madec, élu à la culture,
 sont à l’initiative de cette exposition
 Jusqu’au 18 novembre, salle Corlobé, le mardi, de 10 h à 12 h ;
 le mercredi, de 10 h à 12 h et de 15 h à 1
 le vendredi, de 16 h à 19 h et le samedi, de 10 h à 12 h.
 Contact : tél. 02 97 57 32 64 ; mediaoueg@locmariaquer.fr
 Gratuit.
Compte-rendu  de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France  du27.10.2017
pascaleparthiotprost@gmail.com
 


Vendredi 20 octobre   2017
L'AG de
l'Association " Le Grain d’folie

Dimanche 22 octobre   2017

Les élèves du Votten soutiennent les enfants hospitalisés
 Vendredi 20 octobre 2017 , les élèves de CM1 et CM2 de l’école Le Votten se sont déplacés au stade de Carnac,
 pour le cros octobre du collège des Korrigans.
 Ils ont récolté de l’argent et couru pour l’association Rêves de Clowns, dont la mission est d’adoucir l’hospitalisation des enfants malades et de soutenir les familles.
 Sur une course de 2 km, l’école est arrivée 2ièmedu concours général et
 Damien Le Guen a terminé 2ième du concours individuel.
Avec cette 2 places au concours général, les élèves du CM de Le Votten sont fiers d’entourer Damien
 (2ième du concours individuel) avec sa médaille.
D'après l'article et la photo de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 22.10.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com
 

La richesse du Bénévolat
1 - Suzanne Audran 

Suzanne Audran, une vie riche dédiée aux autres Action sociale, conseil des Sages, paroisse… Suzanne Audran ne compte pas ses heures pour les autres.
À 81 ans, elle poursuit son engagement avec enthousiasme.
Ses Origines
Suzanne Audran est née en 1936 à Locmariaquer.
 Elle est issue d’une famille de six enfants, sa mère travaille dans les fermes et son père est marin. Très jeune, Suzanne doit travailler, elle sera femme de ménage dans des maisons bourgeoises.
 Elle se marie à un homme de Crac’h, mais restera dans la commune.
 Lui aussi est marin, dans la Marine marchande, et fera trois fois le tour du monde.

 Impliquée dans la paroisse
Comme beaucoup de femmes de marins, Suzanne doit assumer seule l’éducation de ses deux enfants.
Devenue veuve jeune, elle ne va pas se morfondre dans la solitude et se tourne vers le bénévolat notamment auprès des personnes âgées.

Chants, danse bretonne, théâtre et paroisse…
 Elle va ainsi s’inscrire dans plusieurs associations.
 Chaque matin, depuis 30 ans,
 Suzanne a une tâche à laquelle elle tient beaucoup :
 c’est elle qui, avec une amie, ouvre les portes du presbytère, prépare les célébrations en nettoyant l’église ou en installant les nappes…
 Elle s’occupe aussi de l’entretien de la chapelle Saint-Pierre avec Annie Gouzer.
« Pour moi, le bénévolat est un plaisir de partage quotidien, de rendre service. Je ne sais pas dire non. Je suis volontaire et aider mon prochain est un sacerdoce que s’assume entièrement, confie Suzanne. J’aurais voulu travailler dans le milieu hospitalier,
. malheureusement la vie en a décidé autrement, alors le bénévolat est ma façon de me sentir utile tous les jours et j’adore ça »

 . Globe trotteuse
 Suzanne fait aujourd’hui partie de l’Hospitalité diocésaine de Vannes en tant qu’accompagnatrice au pèlerinage de Lourdes.
 D’ailleurs, du haut de ses 81 printemps, elle a encore fait ce voyage cette année..
  Les voyages, justement, c’est son autre passion
. Avec son amie Annie, qu’elle connaît depuis très longtemps, elles ont parcouru l’Asie.
 L’année prochaine, ce sera le Mexique.

Son regret...
Toujours prête à aider, Suzanne s’adonne à la lecture, dès que son emploi du temps le lui permet.
 Si Suzanne doit nourrir un seul regret ce serait celui de
 « ne pas avoir pu sauter en parachute ».
 Le regard plongé dans les livres, quand ses activités lui laissent un peu de temps,
 sa porte reste toujours ouverte pour ceux qui en ont besoin d’un peu d’aide

D'après l'article et la photo de  Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 19.10.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com

2 - Suzanne Le  Penru

« Le bénévolat, c’est une ouverture d’esprit »
Suzanne Le Penru passe sa retraite dans la commune pour laquelle elle a eu un coup de foudre.
 Depuis son arrivée, elle s’est investie dans la vie associative.
 Suzanne Le Penru, a effectué une grande partie de sa carrière à Paris où elle était directrice de l’école des impôts
. Après avoir passé un brevet d’État de natation qu’elle pratique activement,
 elle met à profit son apprentissage en donnant des cours d’éducation civique gratuitement.
 Mutée à Vannes, à sa demande pour se rapprocher de ses parents qui habitent Séné,
 Suzanne va continuer de donner des cours de sports à Ménimu
r.
Elle s’y activera pour obtenir du directeur, une collecte des jouets pour les enfants défavorisés.
 Affectée au service des actes civils et judiciaires, elle s’attache à aider les familles en détresse.
Avant de partir à la retraite, elle va s’efforcer de former plus de 50 personnes aux nouvelles technologies.
 « Ils peuvent compter sur moi »
 Passant toutes ses vacances à Locminé et Séné, une de ses amies va lui faire connaître Locmariaquer,
 et c’est le coup de foudre.
 Depuis 1976, elle y habite et son envie de rendre service lui fera rencontrer beaucoup de Locmariaquérois.
 Suzanne aime se rendre disponible :
 « Je vais vers les gens qui ont besoin, ils peuvent compter sur moi.
 Être bénévole permet de participer activement à la vie de la commune »
confie Suzanne.
 La retraitée, désormais âgée de 79 ans, est secrétaire du comité des fêtes.
 Elle s’investit au sein de nombreuses associations comme les Amis de la chapelle du Moustoir,
 l’amicale de l’école, à la paroisse et donne régulièrement un coup de main à l’école de voile.
 « J’aime les partages, les échanges, le contact avec les gens.
 Pour moi le bénévolat, c’est une ouverture d’esprit et ça permet de se tenir en forme,
estime Suzanne.
Je réduis un peu mes activités car à mon âge, il faut faire un peu attention, mais je continuerai à aider tant que mon corps me le permettra. »
 Pour Suzanne, le bénévolat est une façon de se tenir en forme.

D'après l'article et la photo de  Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 21.10.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com

Lundi 23 octobre   2017
 
Conseil municipal
Ordre du jour
Tarifs camping 2 018. Travaux d’enfouissement des réseaux au centre bourg.
 Création du budget annexe, lotissement Lann er Fetan. Lotissement Lann er Fetan
, budget primitif 2017. Décisions modificatives n? 02/2 017, commune.
 Modification 2/2 017 du tableau des effectifs.
 Convention de mise à disposition de personnel à l’UFCV.
 Modification des statuts de la communauté de communes AQTA.
 Petit compte-rendu

L’enfouissement des réseaux continue dans le bourg
 Effacement du réseau La commune et Énergie du Morbihan
 ont signé une convention pour enfouir les réseaux électriques de la rue du Chemin-desDames,
 de l’Yser et de Reims.
 Le montant prévisionnel des travaux est de 167 322 € HT,
la part de la commune s’élevant à 76 593 €
. Des lots viabilisés
 Les travaux du lotissement Lann er Fétan ont, eux, débuté.
 Un budget annexe est créé, conformément à la législation.
 L’investissement est de 177 220 €.
 En tout, 11 lots seront proposés, dont quatre de moins de 350 m ,
 pour des projets immobiliers accompagnés à taux zéro.
Camping
Le camping ouvrira ses portes du 12 mars au 14 octobre 2018.
 Une élue de l’opposition fait remarquer que la date d’ouverture est juste après les vacances de février.
 Afin de fidéliser la clientèle une réduction de 5 % est proposée si 90 nuitées consécutives sont réservées.
 Animateurs communaux
 Le conseil a validé la convention de mise à disposition du personnel de la commune de Locmariaquer vers l’UFCV, pour une durée de 5 ans.
 Le montant facturé sera en fonction des heures réellement effectuées.
D'après l'article de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 25.10.2017


Mercredi 25 octobre   2017

La langue bretonne intéresse les locmariaquerois ...

Dans le cadre d’un Automne autrement organisé par Ti Douar Alré,
Olivier Berson est venu à la médiathèque initier les dix personnes candidates dont deux jeunes.
Avant 1900 plus d’un million de personnes parlait le breton,
 maintenant il en reste 150 000 qui le parlent couramment.
 Voir des jeunes s’y intéresser est rassurant pour les bretonnants.
« Je suis intéressé par la langue bretonne, je ne sais pas si je continuerai mais il est toujours bon de connaître un peu ses racines »,
 explique Gabriel, un brétillien en vacances chez ses grands-parents.
Assez pour créer une relève
D'après l'article et la photo de  Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 27.10.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com

Dimanche 29 octobre   2017
1


 

  Le marché du jardinage, c’est dimanche
 L’amicale du personnel communal organise dimanche le marché d’automne sur la place du même nom.
 Dix particuliers seront présents pour proposer des échanges et des conseils sur les boutures,
 les graines, les plantes, les fleurs et l’embellissement des jardins.
 Ces passionnés de jardinage contribuent à le fleurissement de la commune par le biais de leurs jardins.
 Les agents de la commune seront présents pour les conseils, des noix, des châtaignes et des pommes seront à vendre ainsi que des plants.
 L’accès est gratuit, une buvette sera proposée

D'après l'article et la photo de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 27.10.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com


Un petit " regard "sur cette animation : Halloween n'est pas loin   

2

 

Pour prendre connaissance  des archives des années précédentes 
depuis 2007: cliquez ci-dessous