FEVRIER   2016

Lundi 1 février  2015
Une nouvelle correspondante Ouest France

 Pour   Locmariaquer :  Pascale Parthiot Prost,
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascale_teabook@yahoo.fr

" Ouf " depuis le temps...
 

Mercredi 3 février  2016
 
Des nouvelles  de l'association Kaer e mem bro

Ils restaurent Meilh ar Mor, un misainier des années 60


A l'atelier à Kérivaud, chaque jeudi et vendredi, les membres de l'association
apportent leurs diverses compétences à la restauration du misainier « Meilh ar Mor »,
animée par Yvan Lazaro (2e à droite).
Promouvoir le patrimoine maritime de Locmariaquer et l'animation,
 c'est le but de l'association Kaer e mem bro qui a entrepris la remise en état de Meilh ar Mor
 (moulin de la mer).
Les premières joutes nautiques à Saint-Goustan en 2008 sont à l'origine de l'association, qui restaure actuellement un ancien bateau de pêche.
 « C'est un don d'un particulier de Concarneau... Un misainier construit en 1960 par le chantier Le Bras.
 Ses dimensions sont de 6 m par 2,20, avec un tirant d'eau de 0,90..
. Une à deux personnes suffisent à sa navigation...
», explique Yvan Lazaro, retraité et menuisier.
 Avec l'aide de membres de l'association Kaer e mem bro,
 il s'emploie à restaurer le bateau dans leur atelier à Kérivaud, chaque jeudi et vendredi.
En matière de restauration de vieux gréements, l'association n'en est pas à son coup d'essai.
 « Nous avons à notre actif la restauration d'une goélette de 1962 et d'un loup de mer qui a servi de voilier d'instruction pour la Marine nationale. »

« Je sais où prendre conseil »
Bien que n'étant pas charpentier de marine, Yvan Lazaro a un bon carnet d'adresses,
 indispensable pour mener à bien ce genre de projet.
 « C'est l'Afpa de Saint-Goustan qui a fait la remise en état du moteur... Pour réussir un tel projet, des compétences très diverses sont nécessaires, et je sais où prendre conseil... »
Quand le projet sera terminé, il aura pour vocation de faire naviguer les membres de l'association,
 qui compte 119 adhérents.
 « Nous espérons faire naviguer « Meilh ar Mor » aux manifestations nautiques, en particulier lors de la Semaine du Golfe 2017... »

Les prochaines étapes sont la mise à l'eau le 1er mai et l'aménagement intérieur l'été prochain.

Souscription

 L'association, qui a le soutien du conseil départemental, a lancé une souscription
« avec pour thème : votre nom sur un bateau sous forme d'une plaque en cuivre portant le nom du souscripteur. Le montant est de 30 € », conclut Bernard Chauvet, trésorier.

Contact : association Kaer e mem bro, tél. 06 22 62 17 56.
D'après le journal Ouest France du 3.02.2016

Fermeture depuis le début du mois de la Boulangerie Pongelard


Est-elle définitive ou provisoire?

Mais par ailleurs Vivement Pâques !!!

Vendredi 5  février  2016
Lutte contre les taupes
Les personnes intéressées par une formation peuvent se renseigner à l'accueil de la mairie.
 Inscription avant le mardi 1er mars.
Plusieurs journées seront organisées au printemps et à l'automne en fonction des inscriptions.
 Gratuit pour les habitants de la commune.

Dimanche 7  février  2016

1-Site
des mégalithes
Ouverture gratuite
Opération de gratuité du 1er dimanche du mois est reconduite jusqu'en mai.
Les visiteurs pourront accéder aux trois monuments mégalithiques datant du Néolithique (6500 ans).
Le Grand Menhir Brisé, bloc de granit de 20,60 m et de 280 t, la plus grande stèle connue en Europe.
De novembre à mai, l'opération de gratuité du premier dimanche du mois est reconduite.
 Le public a donc la possibilité de découvrir gratuitement le site des mégalithes.
 Ce site accueille un ensemble de trois monuments mégalithiques de première importance datés de 6 500 ans (période du Néolithique) :
le Grand menhir brisé, qui est la plus grande stèle connue en Europe,
 le tumulus d'Er Grah et le dolmen de la Table des Marchand.
 Des visites commentées seront organisées à 11 h, 14 h 30 et 16 h 30


L'entrée est gratuite pour  tous

TOUT L'HIVER
« Mémoires de pierres »
- Photographies et histoires récentes des mégalithes de Locmariaquer.
À travers un ensemble de reproductions de clichés anciens,
un parcours photographique est présenté afin d'illustrer l'identité des architectures mégalithiques du territoire proche.

 

Le Grand Menhir brisé, la Table des Marchands, les monuments des Pierres Plates,
du Mané Ruthual ou encore du Mané Lud se dévoilent
ainsi sous des aspects inattendus au vu de leur apparence actuelle.
Tous les jours 10h à 12h30 — 14h à 17h15.
Contact : 02 97 57 37 59. www.locmariaquer.monuments-nationaux.fr
(en savoir plus: sur ce site remarquable :  
 
)

2-Repas paroissial
organisé par la Paroisse
A 12 h 30, au restaurant municipal, ruelle des Écoles.
 Réservations : Suzanne Le Penru au 02 97 57 36 21.
 Tarifs : 13 €, 6 €, enfant jusqu'à 12 ans.
Compte rendu
90
C'est le nombre de personnes qui ont participé au repas annuel organisé par la paroisse,
 on a dansé et chanté.
 Le bénéfice de ce déjeuner sert au fonctionnement de la paroisse.


Touché par le coup de vent ...



Une exposition- balcon...

A découvrir en marchant vers Kerpenhir-La Falaise ?

La tempête des 12-13 ... au Guilvin


Chute de 2 grands pins dans une propriété privée


" Le garage a été épargné !! Ouf ! "

Par contre le portail d'une entrée n'a pas résisté...


Dans l'anse de Talhir
Photos prises le 10.02.2016

   

Lorsque le pélican, lassé de ses dragages,

Dans les eaux du golfe, retourne à Talhir,

Son plumage trempé se  doit d‘être  sèché

Ce qu’il fait ardemment en profitant du vent…( Souvenir d'Alfred deMusset !!)

 


Vendredi 26 février 2016
 A la médiathèque

Jusqu'au 27 février: exposition Jo Kerzerho

elle accueille l'exposition d'aquarelles de Jo Kerzerho à la salle Jean-Baptiste-Corlobé.
 Joseph Kerserho, dit Jo, est originaire d'Étel.
 Son parcours artistique oscille au fil des années entre différents types de peinture
 (aquarelles, huile, Alkyde).

Peindre en musique
Cet autodidacte a une particularité.
 Il réalise son ouvrage tout en écoutant de la musique classique.
 Ses formes ainsi que ses dessins sont peints sur la toile au rythme de la musique.
 Jo Kerzerho cultive cette originalité tout en puisant son inspiration auprès des grands compositeurs de musique classique
Il trouve sa source directement dans les multiples vinyles qu'il possède chez lui.
 Par ailleurs, il a écrit un livre intitulé « La thérapie du boomerang » qui résume son oeuvre

sa puissance créative ainsi que l'association qui allie expression de la peinture, musique et écriture.
D'après le journal Le  Télégramme du 19.02.2016
Conférence le 26 février musique et peinture à la médiathèque
 A 20 h 30 Jo Kerserho, peintre, invite à une conférence sur le thème « Musique et peinture » .
 Un passionnant sujet qui allie l'art de la peinture avec la musique.
Jo Kerserho aime la peinture depuis toujours, et a peint des aquarelles, des pastels, etc.

Mardi 23  février 2016

Le maire est inquiet pour l'avenir de sa commune

Michel Jeannot tire aujourd'hui la sonnette d'alarme.
 Il lance un appel aux Locmariaquérois pour redonner vie à la commune,
 pas seulement en période estivale mais toute l'année.

Des atouts
Locmariaquer, au premier coup d'oeil, a tout les atouts d'une commune où il fait bon vivre :
 une situation géographique remarquable avec sa presqu'île, un microclimat,
un patrimoine local riche et passionnant, des équipements privés et publics adaptés
 (cabinet médical, école, médiathèque...).
 Mais aussi des commerces aisément accessibles réunis au bourg (supérette, pharmacie, librairie, hôtel, restaurant...), des ostréiculteurs, le marché toute l'année les mardi et samedi, sans oublier des campings dont un municipal, ouvert de mi-mars à mi-octobre et qui emploie trois personnes à l'année.

Durant la période estivale, une cadence effrénée rythme la vie quotidienne du village.

Réalité de la situation
Derrière cette image apparemment idyllique, des inquiétudes sont perceptibles.
En effet, Michel Jeannot, maire depuis 1995 de la commune, tire aujourd'hui la sonnette d'alarme.
 Actuellement, la commune compte 1 600 habitants environ (1 732 en 2009).
 Des maisons sont vendues suite à des décès, les familles ne pouvant les acquérir, faute de moyens.
 Les nouvelles normes et les lois freinent les possibilités d'extension.

Quels projets d'avenir ?
Pour créer une nouvelle dynamique et éviter la désertification de la commune, des projets porteurs sont déjà en cours d'élaboration.
 Par exemple, accueillir de nouvelles familles est devenu un objectif important
 ou comme ce projet de lotissement communal de douze lots dont les travaux devront commencer cette année, après expertise des terrains pour vérifier qu'il n'y a pas de vestiges gallo-romains.
 L'étude d'une maison des associations et une structure pour personnes âgées sont aussi en cours d'élaboration.

Et les habitants ?
Michel Jeannot, malgré ces réalités, croit en ses administrés qu'il connaît très bien.
 « Il faut avoir une commune qui bouge, que les jeunes investissent à nouveau la commune et que le mélange intergénérationnel fasse un dynamisme toute l'année où il fait bon vivre et travailler. »
 Pour l'édile, il est essentiel que la population « investisse de nouveau son lieu de vie par des adhésions à des projets communs comme de développer la vie associative ».
 Un appel est donc lancé aux Locmariaquérois
« pour redonner vie à leur commune, pas seulement en période estivale mais toute l'année ».
D'après le journal Ouest France du
23.02.2016


Vendredi 26 février 2016

Une quatrième édition d'Escales photos cette année
à partir de juin
 Renseignement. : www.escalesphotos.fr
Le mardi 23 février 2016, lors de l'assemblée générale, Escales photos, Émilie Moisdon, présidente de l'association,
 entourée du bureau et des maires ou représentants des communes concernées
 (Houat, Hoëdic, Le Palais, Locmariaquer, La Trinité-sur-Mer et Plouharnel)
 a présenté un bilan satisfaisant de l'édition 2015.
 Chacun a salué le travail de l'association qui est à l'origine du festival Mor Braz.
Des raisons financières ont amené la commune de Sauzon à se retirer provisoirement.
Et Bangor souhaite exposer des photographies.
 Xavier Dubois, chargé de la direction artistique, a présenté le programme de cette quatrième édition.
La Trinité-sur-Mer, portraits de marins à l'arrivée de l'Armen race, les 7 et 8 mai, par Stéphane Lavoué.
Locmariaquer, ostréiculteurs par Denis Bourges.
Houat, lieu de l'inauguration, « En route vers les îles », exposition de Nadia Ferroukhi.
Le Palais, exposition de Pierre Jamet.
Hoëdic, « Cieux de Mor Braz », exposition de Laurent Laveder.
Plouharnel, « Faune du Mor Braz », d'Erwan Balança spécialiste de la photographie naturaliste.

Jacques Madec, trésorier, a insisté sur la nécessité de trouver de nouveaux partenaires financiers.
 « L'équilibre financier est atteint mais le développement de la communication et
 la lisibilité de cet événement culturel restent liés à de nouvelles recettes. »

Anne-Marie Coudray
,( à consulter) la marraine du festival, a fait savoir qu'elle serait à nouveau présente pour soutenir l'opération.

Samedi 27 février 2016
Repas déguisé
A la salle polyvalente de la Ruche , organisé par les Amis du Golfe.
Compte rendu
Joyeuse ambiance au bal costumé des Amis du golfe
Les membres du club des Amis du golfe organisaient un repas bal costumé.
 Cinquante personnes y ont participé, le samedi 27 février.

Cette association, qui compte 196 adhérents,
 propose des ateliers de poterie, de peinture, de scrabble, de belote et organise des randonnées.
 Une fois par an, une randonnée de huit jours est programmée en France.
 Cette année, en juin, ce sera l'Alsace.
D'après le journal Ouest France du 29.02.2016
 


Retour
"  l'Affiche "


Pour prendre connaissance
 
des informations précédentes      

depuis 2007