Ce qui a été annoncé depuis le début de l'année  2015 !
 
Les affiches des mois précédents

 

AVRIL 2015

Parution du programme de FESTI'PAQUES 2015
du 21 avril au 9 mai 2015
( Office de Tourisme) 

Un aperçu  : Au jour le jour


En passant par l'expo " Plancton" à la Médiathéque


 Un bien joli  travail  de  créations en bouteilles
 et gobelets en plastique d'Anne Jacob:
« guide littorale diplômée d'Etat quand la mer est basse et plasticienne quand la mer est haute »,

 


 SUITE des animations de  FESTI'PAQUES 2015


Atelier Créatif "L'Art'Morique"
Libérez votre âme d’artiste en famille
. Appropriez-vous les trésors de l’estran pour en faire votre propre composition.
 Vous pourrez immortaliser le tableau que vous aurez confectionné avec vos enfants et le retrouver sur le site internet de l'office du tourisme.
 Ensuite vous aurez l’occasion d’apprendre à trier les restes de vos œuvres
 afin de laisser le moins de trace possible sur la magnifique plage où vous vous trouverez.

Pratique : A 14h30 – Tarifs : 3 € par personne + 12 ans. Prochaine Sortie le lundi 4 mai à 14h30.

Mardi 28 avril 2015

Le site de la chapelle du Moustoir entretenu
Créée il y a 30 ans, l'association Les amis de la chapelle du Moustoir rénove la chapelle et préserve le site.
Cette année encore, une vingtaine de bénévoles se sont retrouvés le vendredi 24 avril  2015 et le samedi 25 avril 2015.
 « Pendant ces deux journées de travail, les volontaires se sont affairés à tailler,
 couper, biner afin de redonner son attrait au site
, explique Arnaud Maligorne, vice président de l'association.
 Pour limiter l'arrosage et préserver les plants, 20 m3 de broyage de bois, entièrement préparés par les adhérents,
ont été répandus autour des parterres de fleurs. »

Ce week-end, les bénévoles de l'association Les amis de la chapelle du Moustoir ont jardiné autour de la chapelle.
Cette année le traditionnel pardon du Moustoir aura lieu le 28 juin.
Un moment très apprécié par les bénévoles et les fidèles.
 D'après Ouest France du 28.04.2015
 


Bravo à la JSF de Nanterre  
Basket-ball

: Jean et Pascal Donnadieu.

 Les deux hommes, originaires de Locmariaquer, avaient déjà mené Nanterre
 du niveau départemental au sommet du basket français.
 Dimanche26 avril 2015, le président Jean Donnadieu, et son fils, l'entraîneur Pascal,
 ont installé le « petit club » des Hauts-de-Seine sur le toit de l'Europe !
 Vainqueur de l'Eurochallenge face aux Turcs de Trabzonspor (64-63),
 la JSF Nanterre a décroché un troisième trophée en trois ans
après un titre de champion de France (2013)
et
une Coupe de France (2014)
.
 Chapeau MM. Donnadieu !

Un petit retour en novembre 2013 , Locmariaquer recevait  alors ce formidable club

En passant par Saint-Michel


Les œuvres des  artistes  de l'Atelier du Vent Salé de Locmariaquer
"sortent" de la pierre... pour le plus grand plaisir des yeux
 


Samedi 25 avril 2015

1- Fête de la Librairie Indépendante

se joint au 449 librairies indépendantes qui , en France ,
 en Suisse et en Belgique francophone, sont en " fête  " aujourd'hui !

Bravo !
Rendez-vous
:
15 Rue de la Victoire, 56740 Locmariaquer
Téléphone :02 97 57 34 84
Horaires d'ouverture :
Ouvert aujourd'hui · 09:30 – 12:30, 14:30 – 19:00
site  : http://www.librairiedugolfe.fr/

2-


 SUITE des animations de  FESTI'PAQUES 2015


"Je réalise un Aquarium" à travers une Balade Ludique
Après une courte pêche à pied vous ramènerez sur la plage les animaux capturés
 pour concevoir un vivier éphémère.
 Nous prendrons ensuite le temps de toucher, d’observer, de sentir les espèces présentes.
 Vous apprendrez à reconnaître les différentes espèces grâce à de petites activités ludiques.
 Vous serez aussi informés de la réglementation relative à chacune d’elles.
 Une fois l’observation terminée nous verrons comment relâcher les prises de façon
 à ce qu’elles rejoignent leur habitat le plus naturellement possible.
"Je réalise un Aquarium" à travers une Balade Ludique

Une balade et de sactivités manuelles "le vent dans les voiles".
Laissez-vous aller, porté par le vent…
 Mais qu’est-ce réellement le vent ?
 Peut-on le voir, le percevoir ou l’apercevoir ?
 Lors de cette balade redécouvrez cet élément si familier et si mystérieux.
 Vous vous rendrez compte de l’influence du vent sur la marée, la dune, la faune et la flore.
 Pour compléter cette expérience inédite vous réaliserez des moulins à vent et des girouettes que les enfants pourront ramener chez eux.


Ouvertures prochaines:
" Nous allons nous régaler ..."
1

2

D'après Ouest France du 18.04.2015

Assemblée générale de l'office de tourisme.
Entretien  Patrick Goven,

président de l'office de tourisme de Locmariaquer, Crac'h, Saint-Philibert.
« Le tourisme est un élément majeur de notre activité »

Quel est le bilan de la saison passée ?
Pour 2014, il est globalement positif et se rapproche de la tendance régionale. Notre gestion financière est saine, nos comptes ayant été validés par un cabinet d'expertise comptable

Qu'est-ce qui change dans le métier du tourisme ?


Patrick Coven
L'accueil reste le coeur de métier qui est en pleine évolution et nous devons nous adapter.
 La crise a eu un effet accélérateur sur les évolutions touristiques.
 Elle a induit des changements en profondeur dans le comportement des touristes et leur mode de dépenses.
 Ces mutations profondes s'observent dans la pratique du tourisme sous toutes les formes :
 quête d'authenticité, recherche de sens, recours quasi automatique à internet pour comparer,
 sélectionner et réserver une destination

Quelle est l'évolution prévisible ?
L'office de tourisme du futur passera par un accueil numérique, valeur ajoutée à l'accueil physique,
 apportant sans contrainte une réponse immédiate et permanente au visiteur,
 via des écrans, des bornes tactiles et les réseaux sociaux.
 Notre action passe aussi par une certaine synergie avec les différents acteurs de notre territoire,
 mise en place d'une charte de partenariat avec le comité des fêtes de Locmariaquer pour la gestion de la fête de l'huître, mutualisation des actions avec l'ensemble de nos partenaires

Y a-t-il des sujets d'inquiétude ?
Oui, le manque d'engagement des socioprofessionnels.
 L'office de tourisme est pourtant le lieu de rencontre privilégié des forces économiques, professionnels de la population.
 Ses administrateurs exercent leurs fonctions bénévolement.
 Alors que le tourisme est un élément majeur de notre activité, pilier de notre économie locale en terme de chiffre d'affaire et d'emploi,
 il n'y a que 179 adhérents pour un potentiel de 470 socioprofessionnels sur le territoire de nos trois communes.
 C'est incompréhensible car en réalité leur structure vit directement ou indirectement du tourisme


FESTI'PAQUES 2015



Balade à thème, "le Golfe à la loupe"
La côte comme vous ne l’avez jamais vu …
 En vous promenant à Locmariaquer vous êtes certainement passé à côté
 de nombreux animaux et plantes que vous auriez bien voulu reconnaître.
 Vous pensez que la plage et son environnement n’ont plus de secrets pour vous ?
 Venez en famille ou entre amis, changez de regard sur le littoral et ses habitants que vous croyiez si bien connaître


(   En savoir plus   )

Dimanche 19 avril 2015

Huitième fête des plantes le 19 avril 2015

 « Une trentaine d'exposants est attendue, avec des stands très diversifiés :
 plantes aromatiques et médicinales bio, plants de légumes, cactus, plantes à caudex rares
 fleuristes, fruitiers, savons, confitures, ou vêtements »

, explique Valérie Botherel, présidente de l'amicale des parents d'élèves du Votten.
Elle ajoute :
 « Comme l'année dernière, des animations sont prévues comme la chasse à l'énigme autour des stands ».
L'amicale proposera également des enveloppes à 2 € qui donneront la possibilité de gagner des boutures.
De 9 h à 18 h, au stade municipal. Buvette, grillades et crêpes sur place.
Elle permettra de financer les sorties et voyages scolaires.
D'après Ouest France du 16.04.2015



Samedi 18 avril 2015
 Découverte du Plancton
1- A Saint-Pierre

Avec Jean-Jacques Tanter de l'observatoire du plancton et les algues comestibles avec Anne Jacob,
 guide littoral de La Mer monte.
 Dégustation. Prévoir ciseaux et panier.
 Samedi 18 avril, 10 h à 12 h, parking plage de Saint-Pierre. 7 €.
Réservation : 06 81 76 70 17,
 la.mer.monte@orange.fr,
 www.lamermonte.net
2-A la médiathèque:

A l'inauguration  vendredi soir 17 avril 2015
Jean-Jacques Tanter, de l'observatoire du plancton,
 et Anne Jacob
 « guide littorale diplômée d'Etat quand la mer est basse et plasticienne quand la mer est haute », présentent des photographies de Maurice Loir et de Richard Watier.
 Et ce à travers le microscope de Jean-Jacques Tanter et
 par les créations en bouteilles et gobelets en plastique d'Anne Jacob.
Elle explique que « ces méduses font partie du plancton mais ces créatures et créations sont issues de mon imagination, on ne les rencontre pas dans les océans.
 J'ai travaillé en chauffant les bouteilles en plastique ».

Elle souligne toute l'importance du recyclage pour la planète et
 ajoute que « tout plastique jeté dans la mer a des graves conséquences, un dauphin ou une tortue peut prendre ça pour une méduse.
 En plus, ça se fragmente en très petits morceaux absorbés par le plancton puis par nous ».

Pour le maire, Michel Jeannot
 « l'être humain a tellement vite fait de basculer dans les mauvaises habitudes en recherchant la facilité. Il est important de revenir au tri et au zéro-phytho ».
D'après Ouest France du 20.04.
2015


Jeudi 16 avril 2015
Belles vacances en " bolide " !!!
Près de la Chapelle du Moustoir


et invitation au " Farniente " morbihannais
par " les Bonhommes sourire " Place Evariste Frick


Samedi 11 avril 2015

1- Fermeture d'une classe au Votten
Entretien d' Armelle Imbert, directrice de l'école Le Votten.

Pensez-vous que la fermeture de classe soit justifiée ?
Absolument, elle est justifiée du point de vue des effectifs mais elle ne reflète pas la qualité de vie et d'apprentissage de l'école.
 Les enfants retirent beaucoup de bien-être à évoluer dans une petite école de village
 où les intervenants communiquent et travaillent ensemble.

Les effectifs ont beaucoup baissé ?
Quand je suis arrivée il y a 9 ans, on comptait 16 à 20 naissances par an dans la commune.
 Aujourd'hui, il y en a entre 6 et 8.
 Cette année, il y avait 85 élèves à l'école, 75 sont prévus l'an prochain.

Comment seront, alors, constituées les classes ?
Il y aura une classe de maternelle : petite, moyenne et grande sections,
 une classe de CP- CE1-CE2, et
une troisième de CM1-CM2.

Comment sont vos rapports avec la mairie ?
Quand les enseignantes ont demandé à ce que les nouvelles activités périscolaires (Nap) soit mises en place tous les jours à 15 h, la mairie nous a soutenues.
 Ce système était risqué, mais les élus nous ont fait confiance.
 On constate aujourd'hui qu'il a été très bénéfique, et les communes voisines nous l'envient.
 Saint-Philibert va choisir cette organisation à la rentrée prochaine,
 Crac'h l'a demandé mais ne l'a pas obtenu.

Avec une classe en moins, le budget de l'école va diminuer ?
Non, la mairie continue à nous allouer le même budget pour la prochaine rentrée
, elle accorde beaucoup d'importance à son école.
 À côté de ce budget, on bénéficie de services techniques municipaux efficaces et réactifs,
 d'un personnel de garderie et de cantine de qualité, sans oublier le policier municipal.
 Personnes avec lesquelles un partenariat efficace est engagé et se prolongera.

La fermeture de classe remet-elle en cause les projets engagés ?
Pas du tout, les différents projets comme les rencontres sportives,
la préhistoire, les classes transplantées, les cycles natation et voile vont continuer.
 Sans oublier l'importance particulière donnée au respect des règles de vie comme
 la politesse, le civisme et le respect de soi et d'autrui.
D'après Ouest France du 11.04.
2015

2- Sortie découverte des oiseaux
Yves Le Cam.
Samedi 11 avril 2015, la médiathèque Zénaïde-Fleuriot organise une sortie découverte
« Les passereaux des sentiers côtiers »
. Elle sera animée par le photographe naturaliste Yves Le Cam
. Le départ est prévu à 9 h 30 du parking de la médiathèque.
« Apportez vos jumelles et de bonnes chaussures adaptées au temps », précise le photographe.

Une autre sortie intitulée « Les oiseaux du littoral » sera organisée samedi 18 avril 2015.
 Le départ du même endroit, à 17 h.

« Je fais beaucoup d'arrêt, pose et règle ma longue-vue pour permettre à chacun d'observer les oiseaux au fil de la balade
, s'enthousiasme le naturaliste.
 Les promeneurs apprendront à reconnaître les différents oiseaux rencontrés. »
 Yves Le Cam est un passionné, il répond avec plaisir à toutes les questions,
 explique le mode de vie, les habitudes alimentaires et les dangers menaçants les oiseaux.
 Il est intarissable sur le sujet.

Renseignements au 02 97 57 32 64,ces 2 sorties sont  gratuites.

3 - Collecte de journaux
,Place du Marché. Collecte de journaux, d'annuaires PTT, de revues, livres d'école, catalogues ou publicités
(chaque produit devra être ficelé et mis à part) et ainsi que tous les bouchons liège ou plastique.

Mercredi 8 avril 2015

Les travaux sur le mur découvert


Les intervenants au travail

Un aperçu de son étendue et son enfouissement par rapport à la terre existante

Joli  travail de la pierre qui a résisté au Temps !!!!

 Les Premiers  résultats
  de l'équipe d'archéologues qui  sonde le mur gallo-romain

Mardi avrl 2015, dès 9 h 30, les archéologues du Centre d'études et de recherches archéologiques du Morbihan (Ceram) de Vannes ont nettoyé le mur gallo-romain découvert la semaine dernière.
 « C'est une très belle découverte. Pour l'instant, on ignore la hauteur du mur.
 On est satisfait de l'état de conservation, les pierres d'angles sont superbes,
 explique Alain Triste, président du Ceram.
 Le mur mesure finalement 7,40 mètres. Il est formé de petits moellons romains non rejointoyés au fer. »
L'intervention se fait avec l'accord du Service régional de l'archéologie.

Objectif
 L'objectif n'est pas de faire une fouille archéologique, mais un relevé des structures mises au jour.
« On fait deux petits sondages au pied du mur pour vérifier la présence d'éléments archéologiques
et connaître leur nature,
 explique Sébastien Daré, archéologue du Ceram.

 Des préceptes "romains" de construction très précis
Un tel mur est fondé profondément.
Les Romains avaient des préceptes de construction très précis ;
 ils faisaient des tranchées pour aller chercher un sol dur, sur lequel ils fondaient le bâtiment de manière à supporter une élévation très importante.
 Ce mur-là faisait partie des thermes et montait sûrement à 10 mètres. »
C'est un mur de bâtiment qui a dû rester très longtemps en élévation.
« Il faut imaginer que lorsqu'on arrivait par le port à l'époque antique, c'est le premier bâtiment qu'on voyait.
 Donc il devait être monumental, très bien décoré et devait impressionner dans le paysage.
 C'était la vitrine de la cité »
, précise Sébastien Daré.

A la loupe
L'équipe d'archéologues creuse la base du mur pour sonder.
 La terre est tamisée, les éléments susceptibles d'être d'époque antique sont mis de côté pour être nettoyés et étudiés.
 Il s'agit de fragments de sol, de murs, de pierres rayées ayant servi à affûter des outils,
 mais aussi des morceaux d'os, de porc, de veau, des coquillages...
 Cela permet d'en apprendre sur la nourriture locale et de marquer l'époque.

Un fragment de dalle provenant probablement du fond de la piscine des thermes,
 qui recevait des carreaux blancs. Il va être nettoyé et étudié.


 



Il y aura des prescriptions faites au maçon chargé de refaire le mur de clôture,
 afin de préserver cette découverte.

D'après Ouest France du 09.04.
2015


Lundi 7 avril 2015

Un mur gallo-romain mis au jour dans une propriété
Origine de la découverte
Lors de travaux de réfection du mur de la propriété de Maryvonne Le Nalio,
 l'entreprise chargée des travaux a découvert un muret de cinq rangées de pierres datant de l'époque gallo-romaine.
Cette découverte a eu lieu au croisement de la rue Lafayette et de la ruelle des Vénètes.

« Il y avait un mur de pierres existant datant du XIXe siècle qui commençait à gonfler et
 à se déformer légèrement, sans doute à cause du mur gallo-romain extrêmement dur et compact
 composé d'un mortier à base de chaux et de briques pilées qui se trouvait dessus »,
 explique Jacques Madec, adjoint au maire.
Il était sur place au moment de la mise à nu du mur et a fait arrêter les travaux.

L'importance du mur qui existait

« J'ai eu peur »
« Le mur est haut et était très bombé, j'étais inquiète. Un jour, alors que j'arrachais des mauvaises herbes,
 le sol, près du mur s'est dérobé sous mes pieds, j'ai senti que ça s'enfonçait, juste à la limite du mur.
 J'ai eu peur »
,
raconte Maryvonne Le Nalio.
« L'eau qui descendait du jardin coulait entre les deux murs,
 et comme le gallo-romain est beaucoup plus dur et imperméable, petit à petit, cela a dû provoquer un gonflement du mur du XIXe siècle
», explique Jacques Madec.
Des barrières et des planches en bois ont été placées devant ce muret de 10 m de long sur 70 cm de hauteur
 en attendant l'équipe d'archéologues du Ceram de Vannes
 (Centre d'études et de recherches archéologiques du Morbihan),
 avec Sébastien Daré, sous la responsabilité de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles).


Un muret de cinq rangées de pierres datant de l'époque gallo-romaine

Appel aux archéologues
« Les archéologues vont étudier le mur et regarder sa structure
. On n'arrive pas aux fondations qui sont sous la route.
 Ensuite, il faudra le protéger afin que le futur mur de clôture soit construit par-dessus en toute sécurité »,
 continue Jacques Madec.
 On reconnaît ces murs gallo-romains car à l'époque, ils alternaient les pierres rectangulaires et les petits cubes, et utilisaient un mortier spécial.
 « Certaines pierres ont été réutilisées pour construire le mur de clôture de la propriété au XIXe siècle, comme pierres de récupération. »
À gauche du mur, se trouvent un dépôt de coquillages sûrement d'époque, et des morceaux de poteries ou de briques.


 « On en saura plus quand les archéologues seront là. Ils vont tout nettoyer pour voir ce que cela peut être.
 On est en train de retrouver petit à petit les vestiges gallo-romains de la ville, ce qui va permettre d'étudier, d'avoir les dimensions du bâtiment, sa destination... »
D'après Ouest France du 04.04.2015


Dimanche 5 avril 2015

Site
des mégalithes

Ouverture gratuite
Opération de gratuité du 1er dimanche du mois est reconduite jusqu'en mai.
Les visiteurs pourront accéder aux trois monuments mégalithiques datant du Néolithique (6500 ans).
Le Grand Menhir Brisé, bloc de granit de 20,60 m et de 280 t, la plus grande stèle connue en Europe.
Visites de 10h à 12h30 et de 14 h à 17h15 et 16 h
En extérieur
L'exposition, un siècle de pierres- instants photographiques est toujours visible jusqu'au 10 mai, en guise de prélude à la visite des monuments.
 Elle met en scène de reproductions grand format qui rappellent la configuration de l'architecture mégalithique de la Table des Marchand :
une immersion au coeur de l'image savante des dernières décennies est alors possible.
Contact : 02 97 57 37 59,
 locmariaquer@monuments-nationaux.fr,
 www.locmariaquer.monuments-nationaux.fr/
Un aperçu de cette visite
  

Samedi 4 avril 2015
Dimanche 5 avril 2015
6ième  Salon du livre ancien et des vieux papiers
A l'Espace Chênes à Crac'h
Horaire:  Samedi de 14h à 18h30
Dimanche de 9h30 à 17h30
Des exposants professionnels, bouquinistes et revendeurs spécialisés, du Grand Ouest seront là.
Un choix très varié de livres est proposé : cela va des livres d'enfant aux livres scientifiques,
des livres rares aux livres d'occasion du XXe siècle, du régionalisme breton des régions françaises,
de la littérature aux romans policiers.
On y trouvera aussi cartes postales, disques, vieux papiers, affiches et journaux, cartes marines et géographiques.
Entrée gratuite


Photo d'archives

Quatorze exposants au Salon du livre ancien
Chaque année, ce salon permet à de nombreux visiteurs de découvrir ou
 redécouvrir des livres étonnants, rares ou insolites.
Créé en 2009, Festi'Pâques est un programme d'animations familiales et ludiques organisé par l'office de tourisme
 de Locmariaquer, Crac'h et Saint-Philibert. Temps fort de ces animations,
 le Salon du livre ancien, d'occasion et de collection, des vieux papiers et des cartes postales.
Samed i4 et dimanche5 avril 2015, il s'est déroulé à l'espace Les Chênes en présence de 14 exposants.
 « Chaque année, ce salon permet à de nombreux visiteurs de découvrir ou redécouvrir des livres étonnants,
 rares, insolites, du plus abordable au plus précieux », a déclaré Patrick Goven, le président de l'office de tourisme.
Il en a profité pour présenter la nouvelle documentation de l'office de tourisme et
 le programme des festivités et animations jusqu'au 9 mai.
D'après Ouest France du 07.04.
2015

Samedi 4 avril 2015
Why Not en concert à LagargOte

Les Why Not sont de retour à LagargOte pour le lancement de la saison 2015.
 Rock, blues rockabilly, surf music. A 21 h,
 Gratuit. Réservation : 06 63 41 73 89
.Leur blog :  http://why.not.over-blog

Mercredi 1er  avril 2015

Réunion du  conseil municipal
A 20 h 30,
salle du conseil, mairie.
Ordre du jour
Comptes de gestion et comptes administratifs 2014 des budgets
. Affectation des résultats 2014. Budgets 2015. Impôts locaux.
Taxes de séjour 2015. Demande de subventions 2015. Subventions exceptionnelles.
 Adhésion à un groupement de commandes pour « l'achat d'énergies et la fourniture de services associés ». Joutes du Loch. Passeport Escales. Gestion des tennis. Achat parcelles. Le Souvenir Français.
 Tableau des effectifs. Compétence Enfance Jeunesse. Emplois temporaires police camping.
Audits. Compte rendu jugements. Semaine du Golfe
Petit Compte-rendu

Maintien des taux d'imposition pour 2015
Mercredi 1er avril  2015, le conseil municipal a décidé de maintenir, pour 2015, les taux d'imposition appliqués depuis 1999.
 La taxe d'habitation resterait à 8,06 %,
 le foncier bâti à 18,19 % et
 le non-bâti à 41,74 %.
Les produits attendus sont de 465 787 € pour la taxe d'habitation,
 629 374 € pour le foncier bâti et
19 993 € pour le foncier non-bâti (total de 1 115 154 €).
 « Ces taux d'imposition sont sous la moyenne nationale qui est de 23,95 % pour la taxe d'habitation, 20,20 % pour le foncier bâti et
 48,53 % pour le non-bâti »
, souligne Michel Jeannot, maire.

Prêts et contributions directes
Le maire explique qu'il a
« accepté une proposition d'audit de l'ensemble des prêts contractés par la collectivité depuis cinq ans,
 par le cabinet Humania consultants, ainsi qu'une convention d'audit et
de conseils en ingénierie fiscale pour une optimisation des taxes foncières payées par la commune ».
L'analyse des emprunts bancaires de la commune montre
que l'ensemble des prêts ont été rigoureusement rédigés et ne présentent aucune anomalie.

La législation prévoyant une exonération permanente de la taxe foncière pour les locaux qui présentent le caractère de propriétés publiques affectées un service public ou d'intérêt général et improductif de revenus,
 il a été obtenu un dégrèvement sur six années de 13 869 €,
 sur lequel se rémunère le cabinet à hauteur de 35 % hors frais. I
l en résulte à compter de 2015 une économie de 11 % des cotisations de taxe foncière acquittées par la commune.

Camping municipal
Des travaux
de mise aux normes et de rénovation de l'éclairage et de l'alimentation électrique du camping municipal vont être lancés
 Le montant des travaux est estimé à 77 550 € TTC.
S'y rajoutent pour les blocs sanitaires et le bâtiment d'accueil, des travaux d'accessibilité, d'électricité et
e calorifugeage ainsi que des travaux de mise en sécurité tels que de l'élagage.
 Le conseil municipal s'étant engagé à labelliser le camping municipal
« camping qualité » puis « qualité tourisme » dans les trois ans,
le maire signale que les travaux seraient éligibles à l'aide financière du conseil général.
 Le plan de financement serait de 17 610 € pour le Syndicat départemental d'énergie du 56 ;
11 952 € du Certificat d'économie d'énergie,
23 300 € du conseil général et 87 138 € tirés du budget annexe camping.
Pour un total de 140 000 € TTC.
D'après Ouest France du 03.04.
2015


Mercredi 1er  avril 2015

Inauguration du pont reliant
 Locmariaquer à Port-Navalo

Un pont de 900 m reliant Port-Navalo à Locmariaquer ? Oui, oui !
 Il a été inauguré mercredi,
 «Après 100 ans d'études.
 Les bateaux (et les poissons, partenaires de ce projet titanesque) pourront continuer à passer dessous », précisait l'office de tourisme sur Facebook en publiant la photo du fameux ouvrage avec la mention :
 « Enfin ! »
Ce poisson d'avril aussi gros qu'une baleine n'aura pas mis bien longtemps à être démasqué.


Source principale : le quotidien Ouest-France et les affiches" affichées" sur les vitrines du bourg
 

Pour prendre connaissance  des archives précédentes depuis 2007: cliquez ci-dessous
 


Retour
"  l'Affiche "

PUBLICITES
pour votre hébergement ou votre nom de domaine