Ce qui a été annoncé depuis le début de l'année  2015 !

En partant ... de Locker... 

 
   

FEVRIER 2015


Elections du 22 et 29 mars 2015

Canton d'Auray :
division à gauche, union à droite

À gauche, quatre binômes
 (PS, EELV, Front de gauche, mouvement régionaliste) seront sur la liste de départ,
 contre un seul à droite.
L'élection sera arbitrée par le Front national.

Analyse
Au PS

« Le premier objectif, c'est de se qualifier pour le deuxième tour. »
 Dans les rangs de la section alréenne du Parti socialiste, on n'en mène pas large à l'approche des élections départementales.
 Il faut dire que le PS s'élance avec deux gros handicaps : un fort désamour au niveau national et un contexte local qui n'est guère plus favorable.
Car, dans le canton Auray comme au Parlement à Paris,
 la gauche va afficher sa profonde division à l'occasion de ce scrutin.
 Le Front de gauche et Europe Écologie Les Verts, qui ont refusé l'alliance avec le PS, n'ont pas non plus réussi à s'entendre.

Front de gauche
Au final, le Front de gauche alignera un binôme composé
de Michel Couturier (PC), conseiller municipal d'opposition à Pluneret, et de Frédérique Poulic, une syndicaliste alréenne.
Les Verts
 Les Verts, eux aussi, feront cavaliers seuls avec deux Alréens encartés à EELV :
 Anne Le Galles et Laurent Dubois.
 Centre gauche
Pour couronner le tout, un quatrième binôme de centre gauche sera sur la liste de départ :
 Jacques Madec, adjoint à la mairie de Locmariaquer, et l'Alréenne Véronique Coquil,
qui se présentent sous l'étiquette du parti régionaliste, le mouvement mené par Christian Troadec,
 le maire de Carhaix.

Bastion de la droite
La chienlit à gauche, c'est du petit lait pour la droite.
 D'autant que celle-ci a réussi à faire l'union, de surcroît avec un binôme qui tient la route.
 Sous la bannière de la majorité départementale, Marie-Jo Le Breton, conseillère générale sortante et
figure de la droite alréenne, sera associée à Michel Jalu, le maire de Plumergat. Ancien président d'Auray communauté,

 ce centriste est également un des poids lourds de la politique dans le pays d'Auray.

Est-ce plié ?
Sur le papier, l'élection semble quasiment jouée dans ce bastion historique de la droite
. Pourtant, il reste comme un petit doute
. Ce petit canton de sept communes compte 30 864 habitants dont un bon tiers d'Alréens (12 771).
 Autant dire qu'Auray aura du poids dans le vote.
 Or, pour épauler sa candidate Martine Guillas - une ancienne élue de Pluneret -
 le PS a sorti une cartouche qui pourrait faire mouche : le divers gauche Guy Roussel
.
Adjoint pendant dix-sept ans à Auray, l'homme a été le maire de la ville de juin 2012 à mars 2014.
 Il en est aujourd'hui le chef de file de l'opposition.
 Malgré sa défaite aux dernières municipales, il est très apprécié dans son fief.
 La divers droite Marie-Jo Le Breton, qui a bien senti le danger, ne part donc pas la fleur au fusil au champ de bataille :
 « On est confiant mais il y a une incertitude à cause d'Auray. »
FN

Ici, comme ailleurs, le Front national - représenté par Odile Guélenec et Roland Thomas
 - pourrait également brouiller les pistes.
 Lors des élections européennes de mai 2014, le FN a réalisé de jolis scores dans le secteur en arrivant en deuxième position à Auray avec 16,56 % et en tête à Pluneret (17,71 %), la deuxième commune du canton avec 5 246 habitants.
 De quoi donner des sueurs froides, à gauche, comme à droite...
 D'après David DUPRÉ : Ouest France du 25.02.2015

On le dit...
Ouvertures annoncées pour la saison prochaine:
- Un bar à huître;
- un salon de thé.

Nous allons nous régaler !!!
A suivre...

Elections dans un mois: rappel

La réforme territoriale entraîne une redéfinition de la carte des cantons.
 Celui d'Auray est amputé du Bono et de Plougoumelen. Il est composé de sept communes :
 Auray, Crac'h, Locmariaquer, Plumergat, Pluneret, Saint-Philibert, Sainte-Anne-d'Auray.

Élections en mars 2015
Les élections cantonales, désormais élections départementales, se déroulent les 22 et 29 mars.
 Pour chaque canton, un binôme (femme homme) sera élu au scrutin majoritaire à deux tours.
 Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans.


Lundi 16 février 2015
Notre police municipale:
Pour la surveillance de la commune- hors saison- la commune dispose d'un policier
comme Crac'h et Saint-Philibert  mais une convention mutualise les ressources quand c'est nécessaire.
Aussi ils peuvent opérer à 2, voir à 3, en cas de besoin particulier dans une des trois  communes.

Mission de la police de proximité
Quelle que soit la taille de la collectivité , le maire a la charge de la police municipale
 pour ce qui concerne le bon ordre la sécurité et la tranquillité publiques
.  Ayant mutualisé les ressources humaines et matérielles de leur police municipale,
 elles peuvent ainsi appréhender les missions avec plus d'efficacité avec l'atout d'une plus grande disponibilité et réactivité.
Chaque police municipale est différente notamment en fonction de l'effectif.
Les policiers municipaux sont agents de police judiciaire adjoints, soumis à un double agrément du Procureur et du Préfet.
Leur travail consiste en particulier à faire respecter les arrêt de police du maire.

En passant à la Médiathèque
 A voir « Lokmaria-Kaer... Un autre regard ».

Rappel " à visiter " pendant les vacances de Février
- 1- Visite des cairns de Gavrinis et Petit Mont
Jusqu'au 8 mars 2015, de 13 h 30 à 18 h 30, sauf le mercredi,
Visite de Gavrinis.
 Départ de la cale de Larmor-Baden.
Le site sera ensuite de nouveau rouvert au printemps.
 Tarifs : de 8 € à 22 €. Renseignements et réservation au 02 97 57 19 38.
Un aperçu de ce lieu exceptionnel :
Visite de Petit Mont
Autre site mégalithique remarquable à découvrir: 


- 2 - Une journée au parc de Branféré
ouvert depuis le 7 février 2015
Un aperçu de ce parc extraordinaire

Tous les renseignements :    www.branfere.com/

 De belles photos en perspective...
L'association Escales photos prête pour l'édition 2015

Pour l'association étaient présents
 Émilie Moisdon, Patrick Sounis, Madeleine Juberay, Jacques Madec, Gaëlle Hébert et Xavier Dubois ; Jean-Luc Chiffoleau, maire de Hoëdic ; Jean-Yves Lazzari, du comité des fêtes ;
 Gérard Pierre, vice-président de l'association, maire de Plouharnel ; Éliane Audo, adjointe ;
Michel Jeannot, maire de Locmariaquer ; Jean-François Guézet, maire de La Trinité-sur-Mer ;
 Jean-Marc Diamedo, adjoint.
Jeudi 5 février 2015 a eu lieu l'assemblée générale de l'association Escales photos
 rassemblant les élus et techniciens de nombreuses communes de la région.
 Ils ont établi le bilan de la deuxième édition.
Escales photos est un festival artistique de photographie grand format en extérieur du Mor Braz,
dont le financement est assuré par les communes, le conseil général, et le mécénat
avec notamment pour Hoëdic la styliste et galeriste Agnès B.

En 2014,
 l'association a regroupé six communes :
 Locmariaquer, Plouharnel, Hoëdic et Houat, Le Palais et Sauzon.
 L'opération a valorisé le patrimoine local et la promotion des communes, et grâce aux améliorations apportées par les remarques de la première édition,
 cette année a bénéficié d'un retour bien plus positif qu'en 2013.
(Voir pour Locmariaquer  )
Les habitants ont particulièrement apprécié la mise en valeur d'activités locales et atypiques lorsque le thème les touchait directement .
 Notamment à Sauzon avec l'exposition « Les pouces-pieds »
 « La vie des gardiens de phase » à Plouharnel, ou
 encore à Houat avec celle éponyme « Être pêcheur à Houat ».
Il est cependant très regrettable de constater la disparition de six visuels ayant amené à un dépôt de plainte en gendarmerie, privant le public d'œuvres qui lui étaient destinées. L'équipe se concentre sur l'attribution de la programmation 2015 et
 est ravie d'accueillir La Trinité-sur-Mer au sein du festival.
D'après le journal Ouest-France du 7.02..2015

 Une maison de Santé à Locmariaquer ?
Les maires de Saint-Philibert et Locmariaquer ont lancé une réflexion
 sur un projet de maison de santé dans leurs communes.
Mercredi 4 février 2015, le maire et son adjointe Catherine Henry ont reçu des élus morbihannais qui viennent de lancer une réflexion sur un projet de maison de santé dans leurs communes.
François Le Cotillec, maire de Saint-Philibert, et Michel Jeannot, maire de Locmariaquer,
 accompagnés de plusieurs adjoints, ont été reçus à la mairie. de Gourin
 Ensuite, ensemble, ils ont pu visiter la maison de santé pluridisciplinaire de Gourin,
 inaugurée en septembre 2012.
« Même si les problématiques sont un peu différentes sur le littoral,
 où nous avons une population saisonnière importante, et dans l'intérieur des terres,
 c'est très enrichissant de rencontrer les élus gourinois qui ont mené à terme
 un tel projet de maison de santé
, expliquait le maire de Saint-Philibert.
 Nous prenons des idées sur le fonctionnement de cette structure, les loyers,
les charges, les arrivées de médecins »

D'après le journal
Ouest-France du 7.02..2015


Dimanche 8 février 2015
Repas paroissial

A 12 h 30, au restaurant municipal, ruelle des Écoles.
 Réservations : Suzanne Le Penru au 02 97 57 36 21.
 Tarifs : 13 €, 6 €, enfant jusqu'à 12 ans.

Compte rendu
92 personnes ont partagé le repas paroissial
Une vingtaine de bénévoles de la paroisse ont mis tout leur coeur dans la préparation du repas annuel.
 Le restaurant municipal a accueilli 92 convives.
« Le but est d'apporter de la convivialité et de la chaleur dans le froid de l'hiver »,
explique Henri Hervé, chargé du conseil économique des biens paroissiaux.
Roger Picaut, recteur, qui a célébré son jubilé d'or sacerdotal le 29 juin dernier félicite
« cette paroisse qui est très vivante grâce à ses responsables dynamiques. »
D'après le journal Ouest-France du 10.02..2015

A la Médiathèque

Claude Douchement expose ses photos de la commune
 « Lokmaria-Kaer... Un autre regard ».
Mardi 10 février 2015, à 18 h 30, l'exposition de Claude Douchement
 « Lokmaria-Kaer... Un autre regard » a été inaugurée.
« Quand j'ai vu le nombre et la qualité des photos, je me suis dit qu'il fallait en faire une exposition », a expliqué Jacques Madec, adjoint au maire.
Quarante-sept photos prises dans la commune ont été sélectionnées.
 « Les mots lumière, luminosité, couleur, poésie, apaisement, passion me viennent à l'esprit en regardant ces magnifiques photos », précise Jacques Madec.
Claude Douchement, ostréiculteur passionné de photographie depuis toujours, s'amuse
. « Je saisis toutes les occasions, je prends mon appareil photo quand je descends au port chercher mes croissants le matin de bonne heure,
 ou lors de mon travail d'ostréiculteur,
 ou encore dans mon petit paradis qu'est Saint-Pierre. »

 Il aime le côté graphique dans la photo car il a fait beaucoup de dessin étant jeune
. « La photo, c'est la lumière, il faut essayer de la capturer.
 Je n'ai pas de formation, je fais ça au feeling et ça marche. »
Michel Jeannot, maire, qualifie ces photos de « très esthétiques.
 Pour arriver à ce stade de la perfection, il faut avoir un sacré coup de patte de professionnel ».
Jusqu'au 7 mars, à la médiathèque, salle JB Corlobé. Entrée libre. Tél. 02 97 57 32 64.
D'après le journal Ouest-France du 13.02..2015

Un an après la tempête de janvier 2014
À Locmariaquer, la dune a perdu 10 mètres
Recul de la dune, ganivelle arrachée, des ouvrages et sentiers côtiers fragilisés...
 La tempête a laissé des traces à Locmariaquer.
 À Saint-Pierre, par exemple, la dune avait perdu de 8 à 10 mètres en certains endroits.
Un an après, l'endroit n'a pas complètement pansé ses plaies.
 Le sable amené par la mer recouvre certes peu à peu les plaques de sol rocheux laissées à nu.
 « Mais on n'a pas récupéré les 10 mètres de dune », résume Olivier Borderioux, garde du littoral.

 A Saint-Pierre
De plus, l'érosion a mis un blockhaus en position instable.
 Près du même édifice, 80 obus de la Seconde Guerre mondiale ont été mis à jour.
(Lire cette découverte en archives)
Début 2015, un autre engin a été découvert.
 Les démineurs sont de nouveau intervenus.
Une clôture de sécurité entoure le bâtiment.
 « Des munitions peuvent resurgir à chaque tempête. Ce blockhaus est dangereux.
 On a demandé une sécurisation, par courrier à la préfecture à l'automne,
indique
Michel Jeannot, le maire.
 On attend un retour. »
 Olivier Borderioux reprend :
« On ne peut envisager une reconsolidation d'une dune si on se demande, dès qu'on travaille, si cela va exploser. »

 Au  Brennegi,
Autre site, à Brennegi, l'endiguement avait souffert.
« On envisage de le conforter avec du goémon et éventuellement de la ganivelle,
 pour faire amortisseur si cela recommence ».

A la pointe de Kerpenhir
À la pointe de Kerpenhir, un muret s'était effondré.
 (Lire  en archives)
« La machine administrative est tellement lente.
 On vient juste de recevoir la notification d'une subvention du fonds de solidarité
 pour des travaux de rejointoiement à la redoute, d'un mur de soutènement »,
poursuit le maire.
Début janvier, le conseil général a aussi annoncé par courrier qu'une subvention était à l'instruction
 « On avait espéré l'état de catastrophe naturelle, qu'on n'a pas eu, rappelle Michel Jeannot.
 Donc, tout est à notre charge, sauf participation de l'État et du conseil général. »   
D'après le journal
Ouest-France Web du 4.02..2015


Mercredi 4  février  2015
1-Attention circulation voiture
Route d'Auray barrée en raison de travaux d'élagage à hauteur de Kérivaud.
de 8 h 30 à 12 h et 14 h à 18 h
 Déviation par la route des Mégalithes pour les usagers circulant vers Locmariaquer.
 Ceux venant du bourg seront déviés par la ruelle du Bronzo et la rue de la Plage.
2- A la Médiathèque

3-A la Mairie : le POS
Enquête publique

Du mercredi 4 février au vendredi 6 mars 2015 ,à l' accueil de la mairie
 Le dossier d'enquête publique portant sur le projet de modification du Plan d'occupation des sols (Pos
 est consultable aux heures d'ouverture de la mairie.
Le commissaire enquêteur tiendra 4 permanences :
 les 4, 14 février le matin, les 24 février et 6 mars  l'après-midi 2015.

Dimanche 1  février  2015

Site
des mégalithes

Ouverture gratuite
Opération de gratuité du 1er dimanche du mois est reconduite jusqu'en mai.
Les visiteurs pourront accéder aux trois monuments mégalithiques datant du Néolithique (6500 ans).
Le Grand Menhir Brisé, bloc de granit de 20,60 m et de 280 t, la plus grande stèle connue en Europe.
Visites dee 10 h à 12 h 30, et de 14 h à 17 h 15

Un aperçu de cette visite  

Programme de la huitième édition de la semaine du Golfe
Semaine du Golfe : un programme alléchant
La huitième édition de la manifestation nautique du 11 au 17 mai 2015
 sera « éclatée » sur 17 communes.
 Le spectacle sera sur l'eau, mais aussi en continu dans plusieurs ports.
La Croatie, invité d'honneur

Le Morgenster, brick néerlandais de 1919, 48 m de long, viendra pour la première fois dans le Morbihan.
Quatorze voiliers emblématiques des ports dalmates de Zadar à Dubrovnik et
 du Delta de la Neretva sont inscrits.
La Croatie occupera le village de 1 200 m2 sur la rive droite du port.
 Il sera la vitrine du patrimoine maritime croate mais aussi de ses richesses touristiques,
 de ses productions artisanales, gastronomique...

Une manifestation « éclatée »
Dix-sept localités portuaires accueilleront les plus de mille bateaux et équipages.
 En effet, cette année, Saint-Gildas-de-Rhyus a adhéré à l'association Semaine du Golfe.
 Une bouée à virer sera donc mouillée devant Port aux Moines et une autre devant le Grand Mont,
 de manière à ce que les voiliers affrétés, les bateaux de travail et les plus grands yachts classiques puissent venir évoluer à proximité.
« Ce qui est extraordinaire avec la Semaine du Golfe c'est qu'il tient compte de la géographie du Golfe, s'enthousiasme Gérard d'Aboville, commissaire général.
Les bateaux passent parfois à 20 m des spectateurs. C'est unique dans ce type de manifestations. »

Les grands voiliers en force
Plus d'une vingtaine de grands voiliers seront présents.
L'Hydrograaf, navire à vapeur des Pays de 1910, 41 m ;
 le Morgenster,
un brick néerlandais de 1919, de 48 m ;
 l'Oosterschelde, trois mâts goélette néerlandais de 1918, 50 m ;
 la Recouvrance, réplique de goélette-aviso, 42 m ;
 l'Étoile du Roy, réplique de frégate du XVIIIe, 47 m.

Des présences inédites
Des petits voiliers des séries « monotypes » européennes vont participer pour la première fois à la flottille.
 Ainsi, les Water Wags irlandais ;
 les Loch Long One Design irlandais
 les Randmeer, dériveur des Pays-Bas...

Parade d'ouverture
La parade d'ouverture aura lieu le lundi 11 mai, entre 18 h et 20 h ;
 mardi 12, la journée de l'île d'Arz, escale à Pen Ra entre 11 h et 17 h ;
 mercredi 13, jeudi 14 et vendredi 15, programmes de navigation spécifiques par flottille,
 certains incluant une escale de mi-journée ;
 samedi 16, la grande parade qui rassemble toutes les flottilles
 dans le grand chenal pour un grandiose final nautique.
Départ à 15 h entre le phare de Port-Navalo et la Pointe de Locmariaquer.

Du jamais vu
En jouant avec les marées, quatre ports notamment (Vannes, Locmariaquer, Le Bono et Saint-Goustan) vont bénéficier de sortie et d'entrée de flottilles presque concomitante
. « Avant le spectacle était sur l'eau. On voyait les bateaux le soir.
 Là, il y aura tout le temps des bateaux dans les ports. C'est du jamais vu... »
 
D'après le journal
Ouest-France Web du 31.01..2015

Note: (1) :  WM  = abréviation de  webmaître

 

Pour prendre connaissance  des archives précédentes depuis 2007: cliquez ci-dessous
 


Retour
"  l'Affiche "

PUBLICITES
pour votre hébergement ou votre nom de domaine