Ce qui a été annoncé depuis le début de l'année  2014 !

En partant ... de Locker... 

     
Janvier 2014

Sortie du N° 59 du bulletin municipal .
un opuscule toujours aussi agréable:
tout en couleurs et sur papier glacé.
vous y trouverez une somme de renseignements:
 -tous les comptes-rendus des derniers conseils municipaux ,
 -le calendrier des manifestations 2012;
 -l'état civil
-des nouvelles :
-de la Communauté des 3 Rivières;
- des activités des associations,
  et bien d'autres informations...
sans oublier le mot du maire en langue bretonne !!!
et dans:
le cahier du Garde du littoral
qui ne peut que satisfaire les amoureux de la nature.
 -En prime un calendrier des dates de ramassage des  ordures
 Réclamez-le à la mairie
 et
conservez-le !

Accompagné
 des délibérations du conseil municipal                  
 

Mardi  28 Janvier 2014
1- Les difficultés de jardiner bio

L'histoire " en marche " de Richard Fatout, maraîcher bio
Un maraîcher bio à Locmariaquer, c'était le souhait de la municipalité.
 En 2010, elle a lancé un appel d'offres auprès de la chambre d'agriculture. C'est l'opportunité qu'a saisie Richard Fatout.
 Ce jeune homme de 29 ans, originaire de Dunkerque,
 était alors paysagiste dans un camping standing de Carnac.

De Carnac à Locmariaquer
« Avec ma compagne, nous nous sommes installés en 2011 sur des terrains loués par la mairie et par le Conservatoire du littoral »
. Aujourd'hui séparé, il travaille seul sur ces 35 ha et 1 500 m² de serres. Difficile pour ce jeune père d'assurer entretien, semis, récolte et vente. D'autant plus dur que « les terrains sont assez hostiles.
 Le climat et les pluies abondantes me posent beaucoup de problèmes et entraînent de sérieux retards de production.
 

Richard  Fatout
L'été dernier, j'ai eu mes premières tomates mi-juillet.
J'ai été obligé de revoir ma façon de cultiver.
 Je fais des buttes de terre pour permettre à l'eau de s'évacuer »

Il faut innover
Même s'il possède un « vieux tracteur qui s'enlise facilement sur mes terres »,
 Richard Fatout préfère travailler avec sa jument de trait bretonne.
 « C'est plus économique et plus écologique.
 L'entretien des terrains est assuré par quelques chèvres et moutons d'Ouessant.
 Ceux-ci vont d'ailleurs bientôt bénéficier d'un enclos de 1,5 ha sur les terres du Conservatoire, un échange de bons procédés. »

Cueillette à la ferme
À la saison des fruits et légumes nouveaux, le maraîcher fait jusqu'à six marchés par semaine,
 sans oublier la vente à la ferme.
 Il fournit également la supérette locale, une crêperie du bourg et un magasin bio à Auray.
 Richard Fatout aimerait s'implanter sur d'autres marchés mais la bataille est rude.

Les serres actuelles
 Des projets
 Richard Fatout en a plein la tête.
 Au printemps, il installera un poulailler pour une centaine de poules pondeuses, et des clapiers à lapins. « Je veux développer la cueillette à la ferme.
 Dès cet été, il y aura des tomates cerise dans de nouvelles serres.
J'aimerai également proposer des fraises, mais c'est plus compliqué. »

Avec sa jument, il espère avoir le temps de faire des démonstrations de traction animale.

Bilan actuel
Quand le jeune maraîcher évoque le bilan de ces dernières années, le ton se fait moins enjoué.
 « C'est très difficile, mes terrains ne sont pas propices à certaines cultures.
 Il n'y a aucune aide pour le bio, on n'a pas le droit de planter nos propres semis de pomme de terre.
 Je dois me débrouiller seul, je n'ai pas de trésorerie et donc pas de salarié, même pas de saisonnier.
 Je touche le RSA.
 J'aimerai bien accueillir des stagiaires pour leur transmettre mon savoir. »
Et ses conseils pour un jeune qui veut s'installer ?
 « Il faut qu'il réfléchisse bien, ce n'est vraiment pas facile ».
 Mais, pour lui-même :
 « Je ne regrette rien, je suis mon propre patron et je fais ce que j'aime. »
 
D'après le journal Ouest France du 27.1.2013

2- Au coucher du soleil ... après la pluie

En faisant " un tour de  Falaise" ce jour

  

Arc en ciel    et reflets sur le bas côté de la route


Dimanche 26 Janvier 2014

Les rendez-vous de l'année des anciens combattants
Le bureau, lors de l'assemblée générale, a fixé les grandes dates de l'année.
L'assemblée générale de l'Union nationale des anciens combattants d'Indochine, des TOE et d'Afrique du Nord (Unacita) a eu lieu dimanche 26 janvier à la salle communale de la Ruche.
Une minute de silence a été observée à la mémoire de quatre adhérents décédés :
Narcisse Le Pluart, Liliane Bineaux, Jean-Pierre Kerleau et Pierre Loezic.

La section compte quarante-quatre adhérents dont cinq veuves avec l'adhésion de Marie-Thérèse Pluart.

Les activités pour 2014 sont fixées.
 La réunion de secteur en février ; le congrès départemental à Pont-Scorff le 6 mai ;
la cérémonie du monument aux morts et le repas annuel au restaurant le 8 mai ;
le forum des associations le 6 septembre ;
 la cérémonie au monument aux morts le 11 novembre et
la célébration de la fin de la guerre d'Algérie le 5 décembre.

Le bureau reste le même
: président, Pierre Arhuis ; vice-président, Jean-Claude Le Corvec ; trésorier, Rémi Laurent ; commissaire aux comptes, Roger Birien


Mardi  21 Janvier 2014

Un nouveau bureau pour les Amis du golfe
L'assemblée générale du club des Amis du golfe  a donné lieu à l'élection d'un nouveau bureau.
Les participants ont salué Anne-Marie Le Reste pour son dévouement
depuis six ans à la présidence du club, elle a souhaité passer le témoin.
Suite à son départ un nouveau bureau a été élu:
 sa composition:
 Présidente, Monique Le Berrigaud ; vice-présidente, Simone Le Port
 trésorier, Christian Figuet ; adjoint, Claude Le Coq ;
 secrétaire, Annie Bellanger ; adjointe, Germaine Figuet.


1 - Mardi  14 Janvier 2014

Campagne de Dératisation

Inscription avant cette date à l' accueil de la mairie
intervention gratuite

2 - Suite du coup de vent ... à Kerpenhir


L
e sable a envahi l'accès à la pointe et crée une nouvelle plage !   L'ancienne table d'orientation a failli être emportée...

Samedi 11 janvier 2014

Vente de terreau horticole
L'amicale du personnel communal organise une vente de sacs de terreau.
 La commande à retirer et à déposer en mairie les 11 et 25 janvier de 10 h à 12 h.
 Contacter Hervé Kersuzan au 06 45 75 88 07.


Jeudi  9 Janvier 2014

1- Club des amis du Golfe
Assemblée générale le  jeudi 9 janvier à 14 h, à la  salle polyvalente de la Ruche.
Les résidants de Locmariaquer désirant adhérer au club des amis du Golfe sont invités.
Ordre du jour :
Rapports d'activités, financiers et questions diverses.
2- Le sable a bien volé...

A la Falaise:- la route du " Dakar";-la végétation bien recouverte: arrivera-t-elle à se rétablir ?
- mais le vent continue à faire voler !!!
Photos prises le 7.1.14)

3- Entretien avec Olivier Borderioux
 Garde du littoral à Locmariaquer.
La dernière tempête a-t-elle laissé beaucoup de traces ?
Ce sont surtout des ganivelles, ces barrières qui piègent le sable, qui ont disparu.
Les dunes se sont affaissées et les palissades ont été emportées par la mer
.À Brennegi, la digue s'effrite.
 C'est grave car il y a quelques habitations proches de la mer. Le sable s'engouffre dans le marais
.A Kerpenhir, un muret s'est effondré
. La table d'orientation est restée en équilibre..
 À Saint-Pierre, la dune a reculé de 8 à 10 mètres par endroits.
Elle est abrupte, il faut attendre qu'elle s'écroule naturellement avant de réaménager.
 Il y a au moins deux mois de travaux, simplement pour nettoyer et replacer des ganivelles.

Qui coordonne ces travaux ?
Le conservatoire du littoral et les collectivités sont concernés par le renforcement et le réaménagement
 Le problème est qu'ils n'ont pas toujours les mêmes objectifs
.Le conservatoire prône une autogestion naturelle des sites.
Les municipalités opteraient plutôt pour un enrochement artificiel
 Il faut trouver un juste milieu pour préserver la nature et les intérêts économiques.

Quels conseils donneriez-vous aux promeneurs ?
Les chemins côtiers sont fragilisés, les dunes peuvent s'écrouler.
 Des trous ont été creusés dans la digue. Il faut faire attention où on met les pieds.
Les accès à la plage sont difficiles, le dénivelé est brutal et peut atteindre plus d'un mètre.
Il faut être très prudent
.Et si, comme en début de semaine, un obus se montre au grand jour, il faut bien entendu prévenir la gendarmerie.

Qu'est-ce qui a amené un natif du Cher au littoral breton ?
Après une formation technologique, j'ai exercé en tant qu'emploi jeune dans un collège du Centre.
 C'est en accompagnant une sortie scolaire en milieu naturel que j'ai eu le déclic
.Après plusieurs petits boulots, j'ai passé un BTS gestion et protection de la nature.
 La Bretagne s'est imposée à moi car j'y viens depuis que je suis tout petit.

Quel est le rôle d'un garde du littoral ?
Je suis en charge de l'entretien et de la surveillance des terrains appartenant au conservatoire du littoral
.Celui-ci achète des parcelles le long des côtes puis en confie la gestion aux collectivités territoriales
.À Locmariaquer, cela représente à peu près 110 ha dont 15 km de sentiers côtiers et
 environ 10 km linéaires de côtes.

Le littoral se limite-t-il à la côte ?
Dans la commune, nous avons beaucoup de zones marécageuses qui demandent un entretien régulier.
Nous organisons, quatre fois par an, des sessions de coupe et d'arrachage de baccharis,
 cette plante invasive qui colonise rapidement le marais.
 C'est une zone que j'affectionne car elle accueille une faune très variée : batraciens, reptiles et oiseaux.
Recueilli par ANNE TEXIER - Ouest France du9.1.2014

4- Marche aquatique : elle se casse la jambe
L'accident s'est produit sur la plage de Saint-Pierre Lopérec, ce jeudi midi 9 janvier2014.
 Un groupe pratiquait la marche aquatique lorsqu'il a été déstabilisée par une vague.
 Dans le mouvement, une dame de 75 ans est tombée et s'est cassé la jambe.
Elle a été secourue par les pompiers du centre de secours de Carnac
 et transportée au centre hospitalier de Vannes.

 


Mardi  6  Janvier 2014
1- A la médiathèque

Le roman de l'écriture
 Comment l'idée d'écrire vint aux hommes ?

 L'histoire de l'écriture expliquée par deux expositions,
 prêtées par la médiathèque départementale.
Du vendredi 10 au mercredi 29 janvier 2014,

La médiathèque présente une nouvelle exposition :
l'écriture est à l'honneur avec Le roman de l'écriture.
 Les créateurs ont installé des panneaux prêtés par la médiathèque départementale du Morbihan et par la bibliothèque nationale de France.
« Ce nouveau thème présente l'évolution de l'écriture de ses origines à l'informatique
. Les visiteurs verront les différents alphabets à travers le monde »
, révèle Catherine Lepage, responsable de la médiathèque.
 « Il existe de très nombreuses formes d'écriture. Nous avons essayé de dévoiler les plus marquantes. L'exposition est ouverte aussi bien aux adultes qu'aux enfants. »
Pratique
S
alle Corlobé, 2 bis, rue de la Plage au 02 97 57 32 64.
Mardi de 10 h à 12 h ; mercredi de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h ;
 vendredi de 16 h à 19 h et samedi de 10 h à 12 h
D'après un article d'Ouest-France du14.1.2014
 

2- A la Plage de Saint-Pierre
Locmariaquer : 80 obus découverts après la tempête

L’accès à la plage Saint-Pierre de Locmariaquer a été fermé en attendant l’arrivée des démineurs, après la découverte de 80 obus.
À Locmariaquer (Morbihan), sur la plage de Saint-Pierre, 80 obus ont été découverts lundi5 janvier 2013 sous un blockhaus qui trône au milieu de l longueur de la plage
. Une partie de la dune s'est affaissée après les fortes intempéries et les vagues submersives de ces derniers jours. Ceci a mis à jour ces munitions. C’est un promeneur qui a donné l’alerte.
Les démineurs arrivent

La plage est surveillée par les gendarmes depuis hier. Des démineurs de Brest seront sur les lieux au  début d’après-midi de mardi.
Un périmètre de sécurité va être mis en place autour du site, qui est interdit au public.
Ouest-France web
       
Le blockhaus mis a nu
                                      
Les obus découverts qui ont été neutralisés le 7 janvier par les démineurs
Photos FR3 du 7.11.2014

La Chronologie

Mine de rien, Jacques Madec a eu le nez creux lundi 6.1.2014
. L'adjoint à la culture a pris l'habitude de se balader sur la plage après chaque tempête.
 Et  lundir, il a fait une sacrée découverte à Saint-Pierre
. Il est tombé sur une centaine d'obus nichés
en dessous d'un blockhaus construit par les Allemands pendant la Seconde guerre.

Les soldats y surveillaient la côte.
 Ces vestiges du mur de l'Atlantique abritaient des munitions à la pelle
 Beaucoup ont été enfouies dans le sable.
Parfois, elles ressurgissent à l'occasion d'une grosse tempête, sous l'effet de l'érosion du sable par la mer.

Cette trouvaille de Jacques Madec a fait le tour des médias, hier.
 Un buzz et un gros boum !
 À 14 h 38 précise, les démineurs de la Marine nationale ont fait exploser quelques obus encore actifs.
Il n'y avait que 5 kg à détruire mais la détonation avait de quoi percer les tympans.

Ces munitions étaient rouillées mais elles restent dangereuses.
 D'autres obus pourraient surgir de la dune ces jours-ci.
"Si des promeneurs en trouvent, il faut absolument
 qu'ils nous alertent et qu'ils ne touchent surtout pas
 à ces engins »
, prévient Laurent Le Coq, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Lorient.
 La plage de Saint-Pierre n'a pas fini de (dé)livrer ses secrets.


Gendarmes et municipaux ont assuré la sécurité du site notamment pendant la nuit de lundi à mardi

D'après Ouest France du 8.1.2104 (Texte et photos)


Le sable a disparu sous le blockhaus, laissant apparaître les obus


Belle récolte


Le site est de nouveau accessible depuis mardi fin d'après midi

( En savoir plus :Vidéo de la découverte ,sur Dailymotion)
Cliquez 
 Obus découverts à Locmariaquer par OuestFranceFR  


Samedi 4 janvier 2014
Elections municipales:
DEUXIEME ROUND
Ou la Gué-guerre des communiqués de presse

Suite du  20 décembre  2013
Tribune dans le bulletin municipal : l'opposition réagit
 Maryvonne de Thy et Ronan Lorgeoux, deux conseillers d'opposition,
 qui préparent une liste aux municipales réagissent aux propos du 1er adjoint Jean Coudray.
Et veulent « rappeler la réalité des faits ».
 Depuis le début du mandat, expliquent-ils
 « les conseillers de l'opposition disposent d'une page d'expression libre dans le bulletin municipal.
 Pour le second numéro de 2013, les responsables des différentes associations sont priés - le mardi 15 octobre -
de renvoyer leurs écrits au plus tard dix jours après ».
Délai respecté.
Les deux conseillers indiquent que leur texte « parvient à la mairie le vendredi 18.
 Ce même jour pourtant, nous sommes mis devant le fait accompli :
 dans un souci de neutralité, le maire a pris la décision de ne pas faire paraître la page Expression libre. »
Maryvonne de Thy et Ronan Lorgeoux estiment que
 « le maire a pris une décision unilatérale sans consdu 7.1.2014ultation préalable. Il a manifesté une volonté délibérée - à quelques mois des municipales -
 de se faire une idée des intentions des conseillers dissidents.
Opéré une rétention d'information vis-à-vis de la population. »

Pour eux, cela « caractérise l'état d'esprit avec lequel sont menées les affaires de la commune [...].
Le maire était absent lors de la dernière « commission communication »
ayant pour ordre du jour la mise au point du dernier bulletin municipal.
Nous n'avons donc pas eu la possibilité de l'interpeller.
 Dans cette situation, la maxime « Qui ne dit mot consent » ne se vérifie pas ! », notent enfin les conseillers d'opposition
D'après un article d'Ouest-France du 4.1.2014

 

  


Vendredi 3 janvier 2014

Un aperçu du début du chemin douanier au Guilvin
après le coup de vent. Le jardin voisin est recouvert de pierres projetées par la force des vagues produites par le vent
Petit rappel des dégâts provoqués par la tempête de mars 2008


Jeudi 2 janvier 2014

Le maire, Michel Jeannot a présenté ses voeux pour 2014

Sans bilan
L'approche des élections municipales, les 23 et 30 mars 2014, ne lui a pas
 « permis de dresser un bilan de la mandature 2008-2014 ».
Il a cependant rappelé que désormais, il faudra élire 19 conseillers municipaux avec
pour les communes de plus de 1 000 habitants un scrutin de liste avec parité femmes - hommes.
 Les électeurs ne pourront plus ajouter ni enlever de noms sur les listes.
 Les candidats aux élections municipales et les candidats à l'intercommunalité figureront sur le même bulletin.

Intercommunalité
Depuis le 31 décembre 2013, la communauté de communes des Trois Rivières a été supprimée.
 Elle est remplacée par la nouvelle Aqta : Auray Quiberon Terre Atlantique.
Cette nouvelle intercommunalité regroupe 24 communes du Pays d'Auray.
 Michel Jeannot a assuré le bon fonctionnement immédiat de cette nouvelle entité.
« Les trois mois qui nous séparent des élections vont assurer la continuité des services communautaires existants.
 En mars prochain, les électeurs auront à choisir leurs conseillers communautaires. »

Progrès
Les élus devront pendant « six ans conduire une politique conforme au schéma de cohérence territorial.
Les missions pour les quinze prochaines années seront d'assurer un développement cohérent et
 équilibré au service de la population et des entreprises »,
a précisé le maire
.Selon lui, « le rapprochement des 24 communes va permettre une meilleure utilisation des moyens ».

Mégalithes
Les mégalithes situés sur la côte font l'objet d'un dossier pour entrer au patrimoine mondial de l'Unesco.
« Ce processus de longue haleine prendra sans doute quelques années. »

Associations
Michel Jeannot a souligné l'importance « des associations qui dynamisent la commune et
créent un lien social entre les habitants ».
D'après un article d'Ouest-France du 4.1.2014


Mercredi  1° janvier 2014
Le coup de vent
Photos d'Hervé Corlobé

   

               Au Guilvin: le chemin douanier!!!!                           La pointe de Kerpenhir: une île  ou presque !                                                            

Evolution de la population de la commune au 1° janvier 2014.
Chiffres officiels :Population municipale

En 2006 : 1598   en 2011 : 1630 soit une évolution annuelle 0,4%

Note: (1) :  WM  = abréviation de  webmaître


Source principale : le quotidien Ouest-France

 

Pour prendre connaissance  des archives précédentes depuis 2007
    cliquez 
ici

PUBLICITES
pour votre hébergement ou votre nom de domaine
 

      

PUBLICITES
pour votre hébergement ou votre nom de domaine