Tout savoir à propos des élections municipales locmariaquéroises de
 mars 2020
. .  .

 

 

Petit retour aux précédentes en 2008
 en 2014


1ière Liste :
 Lock’Ensemble
Flye du 15 octobre 2019

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

Lundi 29 juillet 2019
 Élections municipales 2020. Première liste .

Une première liste pour les municipales dévoilée
Aline Le Corre, tête de la liste Lock’Ensemble, vient d’annoncer le programme que son équipe
 et elle-même on mit on place et présente ses colistiers.

Aline Le Corre est une Locmariaquéroise d’adoption.
 Elle travaille dans la commune depuis plus de 25 ans et ses souvenirs d’enfance
 la poussent à choisir de se lancer dans les élections municipales.
 Mère de deux ados, des difficultés de transports et d’activités l’ont fait réfléchir au devenir de la commune.
« Je travaille sur ce projet ambitieux depuis plus d’un an et il est vrai que ma candidature peut surprendre,
 confie Aline Le Corre.
 Mais Locmariaquer doit évoluer avec son époque et je souhaite apporter un nouveau changement à notre commune.
Avec l’équipe nous souhaitons apporter des améliorations et créer des nouveaux services.

 Le développement de demain
passera par le port et son aménagement. À nous d’être innovant grâce au soutien des Locmariaquérois. »

Deux élues de l’opposition sur la liste en cours
Les projets sont nombreux à travers des thématiques
comme le logement avec un cap en 2026 d’augmenter la population de 500 habitants,
 la culture et la cohésion sociale, le transport, la participation citoyenne,
 développement économique,
 et la communication, entre autres.

«
Nous avons préparé des ateliers en amont pour savoir les préoccupations des habitants.
 La participation citoyenne est importante.
 Nous avons construit un programme citoyen structuré et innovant issu des ateliers que nous avons animés ces
derniers mois »,
 ajoute-t-elle.

Actuellement, la liste comprend des jeunes actifs, des retraités et des représentants du monde associatif.
 Elle est composée de
Quentin Bekgoyian, Geneviève Bourgeois, Sten Brechat, juriste des affaires à Paris et politique,
 Maryvonne de Thy et Rose Daniel,élues minoritaires actuelles,
David Fricko, Adrien Orain et Patrick Suhard.

 La liste définitive sera communiquée fin septembre.
« Nous avons réfléchi ensemble à l’avenir de Locmariaquer et nous souhaitons apporter un changement et un nouveau souffle.
 Lock’Ensemble est né d’une réflexion citoyenne sur cet avenir que nous voulons constructif et ambitieux.
 Nous avons fait le choix de la réalité du terrain, des valeurs humaines et surtout de privilégier le lien direct avec nos concitoyens.
Notre devise est de s’unir pour constituer une équipe forte et unie.
 À nous d’être innovants grâce au soutien des Locmariaquérois »,

 conclut la tête de liste.


Sur le port, Aline Le Corre (gilet vert) avec une partie des colistiers,
 a présenté les projets électoraux et fait appel à tous ceux qui veulent que Locmariaquer
bouge

D'après l'article et la photo  de  Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 29.07.2019
 tél. 06 32 79 45 94 ; pascaleparthiotprost@gmail.com

« J’ai tout entendu avec les marins »
 Elue municipale, Rose Daniel a décidé de repartir pour les élections 2020.

 Femme engagée au caractère bien trempé, elle a toujours su rebondir lors des épreuves. Rencontre.
 C’est dans sa maison à Kerpenhir, où elle vit et a élevé ses enfants,
 que Rose Daniel aime recevoir.
 Élue municipale native de Locmariaquer, elle a su rebondir face aux épreuves qu’elle a rencontrées.
. Après une enfance effacée,
 élevée dans une ferme, elle part travailler dans un bar de la Rochelle, chez son oncle,
 où elle travaille pendant huit ans : « J’ai tout entendu avec les marins », confie-t-elle.
 Puis elle rencontre son mari Roland Daniel, pendant ses vacances à Locmariaquer.
 « Nous avions gardé les vaches ensemble étant enfants vers Kerere et
je l’ai retrouvé en allant chercher le poisson. Six mois après, nous étions mariés ».

 Le couple se lance dans la gestion du camping municipal.
« C’étaient sur les dunes.
 On traînait des grosses plaques pour que les caravanes puissent venir sur le camping »,
 se rappelle-t-elle dans un sourire

. Elle repart avec Aline Le Corre
 Après le décès de leur enfant de 20 ans,
 un changement de municipalité leur fait perdre la gestion du camping.
 « Nous avons alors monté le magasin. On restait ouverts six mois et on fermait.
 Puis on est restés ouverts l’hiver, mais c’était dur.
 Le magasin marchait très fort, on employait jusqu’à dix personnes en période estivale ».
 Il a dû fermer après l’ouverture d’Intermarché.

 Partante pour 2020 elle veut œuvrer dans la défense de la commune et des riverains.
 « Je continue en me présentant auprès d’Aline Le Corre.
Il y a des choses importantes que j’aimerais résoudre ».
 Parmi elles, se trouvent la communication, les transports,
 l’office du tourisme et l’articulation avec Aqta, les accès aux plages pour les habitants.
 « Il y a peu de moyens de communication. Les personnes âgées sont coincées chez elles. » D’autre part, Rose Daniel attache une grande importance aux mégalithes.
 « C’est important d’accueillir tous ces étrangers
. Nous n’avons pas les structures d’accueil pour ce faire.
 Aux pierres plates, la cale part en morceaux et ce n’est pas beau à côté d’un monument.
Aussi, un car de touristes ne peut pas se garer aux pierres plates ».

 Se défendre des grands groupes comme Aqta est, en outre, pour elle, une priorité.
 Il n’y a qu’un seul représentant de notre commune. « Aqta a mutualisé l’office du tourisme », souffle-t-elle.
 Ils ont des pouvoirs auprès des communes.
 Enfin, concernant l’accès à la plage pour les riverains,
 « on ne peut pas stationner on ne peut plus que circuler ».
 Rose Daniel souhaite qu’ils puissent à nouveau en profiter

. Rose Daniel se confie sur sa vie et sa mission d’élue qu’elle a menée avec détermination et amour.

D'après l'article  journal Ouest France du30.12.2019


2 ième Liste : Cap sur l'Avenir
 Candidature d'Hervé Cagnard

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

19.01.2020  carte mise dans la boîte aux lettres

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

21.12.2019     Hervé Cagnard a constitué sa liste électorale
Après 35 ans passés dans la Marine nationale, Hervé Cagnard, natif de Locmariaquer,
décide de s’engager pour sa commune.
Il y vit depuis 2015, avec sa femme, Marie-Claude.
C’est ainsi qu’il crée une liste, en vue des élections municipales, en mars 2020.
 Son équipe, rassemblée sous le nom « Locmariaquer cap sur l’avenir »,
 est constituée de personnes actives et retraitées, provenant de secteurs d’activité très variés.
Cette équipe allie donc, selon Hervé Cagnard,
 « de multiples compétences et expériences »
 Leur projet essentiel : le bien-être de la population.
 Il souhaite faire évoluer « la commune sans perdre son âme »
, développer l’économie locale, et valoriser au mieux le patrimoine de la commune.

Composition  de sa liste:
A la page:
http://www.locmariaquercapsurlavenir.fr/index_fichiers/Page339.htm

Contact :
 www.locmariaquercapsurlavenir.fr
 et
 page Facebook : Locmariaquer Cap sur l’avenir
D'après l'article  journal Ouest France du 21.12.2019
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
30.11.2019    
Hervé Cagnard annonce sa candidature

Originaire de Locmariaquer,
 Hervé Cagnard s’y installe définitivement, en 2015, après une carrière comme officier dans la Marine nationale
. Il a pris une retraite anticipée, après 35 ans au service de la France, et a décidé désormais,
 de s’engager pour la défense des intérêts de sa commune.
Soutenu par Marie-Claude, son épouse, et plusieurs amis,
 il a pris la décision de créer une liste en vue des prochaines échéances électorales.
 Économie locale, environnement et patrimoine
 Avec son équipe,
 déjà constituée et qui a choisi le nom de Locmariaquer : cap sur l’avenir,

 
ses objectifs sont d’améliorer la qualité de vie des résidents,
 de développer autant que possible l’économie locale,
 de protéger l’environnement et d’exploiter au mieux le patrimoine de la commune.

 « Il faut faire évoluer les choses pour que la commune ne meure pas,
 explique-t-il.
 Il faut permettre aux jeunes de s’installer. »
Hervé Cagnard est entouré d’une équipe solide constituée de personnes actives et retraitées provenant de secteurs d’activité très variés.
 Cette équipe, qui allie compétences et expériences, veut se donner les moyens d’atteindre ses objectifs et de répondre au mieux aux aspirations de la population.
 « Autant essayer de faire le maximum que je peux faire », confie Hervé Cagnard.
 C’est une décision mûrement réfléchie. »
 L’équipe Locmariaquer : cap sur l’avenir, dont le nom affiche l’objectif,
 est au complet depuis juillet 2019, et sera dévoilée sous peu.

D'après l'article  journal Ouest France du 30.11.2019
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

   

 

Source principale : le quotidien Ouest-France et Le Télégramme