ANIMATIONS ETE 2017

Animations annoncées en juillet et août 2017 par
 l'Association des bouquinistes de Bretagne-Sud
Un aperçu le 23 juin 2017 sur le port ,

dans le cadre de la semaine culturelle.

Une seconde vie pour les livres, vinyles...
 
Caroline Vleck, présidente de l'association.
 Frédéric Leloup présente des cartes anciennes.
 Aurélien Coustenoble est spécialisé dans le régionaliste breton et l'histoire.
 Pour Florence Velk, c'est les cartes géographiques anciennes.
 Quant à Manon, elle a choisi les vinyles.
Ils partagent la même passion pour les objets anciens.
 Que ce soit les ouvrages, les cartes,les gravures...
 Cet été, ils installeront leurs stands sur le port, pour quelques lundis.

Libraire ambulante
Caroline Velk
est présidente de l'Association des bouquinistes de Bretagne-Sud, créée en 2010.
Sa passion pour les livres anciens la conduit vers l'expertise, à la salle des ventes de Vannes.
 Elle organise des enchères qui lui donneront l'occasion d'accéder à des pièces rares et exceptionnelles.
Depuis douze ans, Caroline exerce le métier de libraire ambulante sur les salons spécialisés,
 les brocantes et les marchés du livre
. Tous les ouvrages proposés sont de seconde main.
 « Mon plaisir est de refaire une beauté à ces livres. Je leur redonne une seconde vie »,
commente Caroline.

Des témoignages irremplaçables
Frédéric Leloup
est trésorier de l'association. Lui aussi est passionné par le monde du livre.
 Il participe aussi aux marchés dédiés aux livres et autres objets de collection.
 « Depuis 15 ans que j'exerce ce métier, ma priorité est de proposer des témoignages irremplaçables,
 pour qu'ils ne disparaissent pas de la mémoire collective et ne restent pas dans des greniers poussiéreux »,
avoue Frédéric.

Le régionalisme breton
Aurélien Coustenoble,
 lui, possède une librairie ambulante L'Apostrophe.
 Sa spécialité, le régionalisme breton, les beaux-arts, l'histoire, la littérature et les sciences.
Ce Breton a su regrouper un certain nombre d'ouvrages sur la Bretagne,
 sur les thèmes du voyage, de la religion, de la marine...

Gravures, cartes anciennes...
La soeur cadette de Caroline, Florence Velk, est venue rejoindre le groupe,
 et propose des éditions anciennes.
 Après quatre ans de droit, elle s'oriente vers des études d'histoire de l'art.
 Baignée dès son enfance dans l'amour des choses anciennes,
 tout naturellement elle va choisir de valoriser les arts graphiques, les gravures, les publicités et
 les cartes géographiques anciennes.

« Le vinyle revient en force »
Manon Bleuzen, elle, a choisi le disque vinyle.
 Elle a baigné dans l'univers musical grâce à ses parents. Manon a un parcours atypique
. Elle suit des études littéraires, puis agricoles en devenant monitrice d'équitation
. Mais la passion de la musique va la rattraper.
 « Le vinyle revient en force et c'est avec plaisir que je participe à son rayonnement »
, confie Manon, la dernière arrivée de l'association.

Sur le port
Le vendredi 23 juin, en partenariat avec la municipalité,
 l'association sera présente sur le port,
 dans le cadre de la semaine culturelle.
 Elle sera présente également les lundis 17, 24 et 31 juillet,
 et les lundis 7 et 14 août 2017

Contact :
 
bouquinistes.bretagne.sud@hotmail.fr ; Site : lesquaisdulivre.fr

D'après l'article de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 26.5.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ;pascaleparthiotprost@gmail.com


Anne Jacob, guide culture ,  initie à la pêche à pied
Sa réponse à Trois
questions ..

Quel est votre parcours ?
À la base, je suis animatrice socioculturelle de quartier.
 J'ai obtenu mon Brevet d'état de guide littoral à Concarneau en 1992.
Pour me perfectionner, j'entre à l'Institut nautique de Concarneau.
Puis je travaille pendant cinq ans dans un centre de vacances à Quiberon au poste de directrice adjointe.
A la suite d'un licenciement économique, je décide de créer mon association, La Mer qui monte.
 Dans le même temps, je m'inscris en profession libérale comme guide culturel.
 Ce fut très difficile de faire sa place dans un statut qui était méconnu
.

Vous êtes aussi conteuse ?
Depuis toute petite, je sillonne la nature avec mes deux grands-mères qui étaient dans le milieu maritime.
 L'une des deux avait un sens inné de conteuse, ainsi j'ai pu l'écouter et mémoriser ses histoires.
 
Avec l'aide d'une amie conteuse, Martine Mangeon, je suis moi aussi devenue conteuse professionnelle.
 J'ai toujours aimé évoluer dans les forêts et sur les grèves.
 J'ai voulu transmettre et échanger avec le public sur mes connaissances marines et
surtout sensibiliser les gens sur la fragilité de la biodiversité.

Comment parvenez-vous à sensibiliser le public ?
Grâce au label « Parc naturel régional », je propose des sorties dans des milieux aquatiques,
 jusqu'à Guidel, qui ont pour thèmes la pêche à pied et les algues.
 Régulièrement, je continue de me former, notamment lors de conférences,
 en collaboration avec le Centre national de recherche scientifique.
 Je suis en quelque sorte une médiatrice entre le public et la nature.

D'après l'article de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 24.5.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ;pascaleparthiotprost@gmail.com


Les contes, la passion d'Anne Le Merdy
Quand musique et conte se rencontrent, la magie opère auprès de l'assistance
Depuis plus de quinze ans, Anne est conteuse professionnelle.
 Passionée d'histoires ancestrales sur la Bretagne, elle sillonne les sentiers côtiers et
 intérieurs à la découverte de la nature et de récits.
 Son mari l'accompagne en musique, guitare, balafon, flûte, c'est selon le conte.

D'après l'article de   Pascale Parthiot Prost du journal Ouest France du 23.06.2017
 tél. 06 32 79 45 94 ;pascaleparthiotprost@gmail.com


A propos de la Quatriéme édition  
 les 1 et 2 juillet 2017
L'élite du paddle a rendez-vous ce week-end
La 4e édition du Morbihan Paddle Trophy se tient ce week-end à Auray.
 L'élite du paddle sera présente pour l'occasion :
 champions et novices se côtoieront sur l'eau le temps d'un week-end.
Tout le sport. Le Paddle Trophy Morbihan s'inscrit une fois encore dans une compétition de haut niveau.
 Les meilleurs paddleurs s'affronteront sur l'eau.
L'événement
Ils seront près de 500, ce week-end, à s'élancer dans le golfe du Morbihan,
 à l'occasion du Morbihan Paddle Trophy Ouest-France. Du novice au grand champion,
 tous les sportifs y trouveront leur parcours et ainsi participer à des épreuves aux niveaux très variés.
 « C'est simple : après Sup en Seine, c'est l'événement qui rassemble le plus d'adeptes »,
 présente Gérard Fusil, président de l'association pour le sport de pleine nature (ASPN),
 organisatrice de l'événement.

Le champion du monde espoir à Auray
À cette occasion, les meilleurs compétiteurs seront présents.
 « Les 100 inscrits en Élite font partie des 100 meilleurs paddleurs », assure le président,
 qui rappelle au passage que le Morbihan Paddle Trophy est l'une des étapes,
 en deux manches, de la Coupe de France.

Au départ du port du Crouesty,
 les épreuves longue distance entre les îles du golfe verront ainsi s'affronter les meilleurs paddleurs français et quelques étrangers, sur 25 km en Coupe de France 14 pieds et en 12,6 pieds pour le « Oxbow Sup Challenge . « Sur cette course, nous aurons le jeune Normand Martin Vitry, qui est l'étoile montante du paddle »,
 se réjouit Gérard Fusil.
Une satisfaction d'autant plus grande que le jeune sportif, aujourd'hui champion du monde espoir,
 a commencé dans la catégorie jeune du Morbihan Paddle Trophy.

Quelques places encore pour les raideurs
L'une des manches, dont le départ est prévu le dimanche de Locmariaquer, est réservée aux « Raideurs » :
« Il s'agit là plutôt de la personne qui pratique du paddle pendant ses vacances ou le week-end et
 qui a envie de faire un effort physique.
 Mais c'est accessible à tout le monde, à condition d'être un minimum sportif.
 On retrouve souvent les gens des années précédentes qui ont commencé par la Marche sur l'eau »,
détaille le passionné.
ils seront ainsi plus de 270 sur le départ de longue plage de Locmariaquer pour les 16 km de cette course.
 « Il reste quelques places », annonce Gérard Fusil.

De plus en plus d'adeptes
C'est sans conteste le grand succès de cette quatrième édition :
 la grande marche sur l'eau. Lancée pour la première fois l'année dernière,
 il s'agit de la deuxième édition de cette randonnée de 5 km :
 « Prévue le samedi, elle s'adresse plutôt aux débutants.
 Et l'engouement pour cette promenade est vraiment incroyable.
 On a dû fermer les inscriptions, mais on a toujours des appels ! »
, prévient Gérard Fusil.

Preuve de l'engouement de plus en plus important suscité par le paddle
. Et pour les retardataires : il est encore temps de s'inscrire en tant que raideur.

Renseignements et inscriptions : www. morbihanpaddletrophy.fr
D'après l'article du journal Ouest France du 27.06.2017


A propos d'ANGELUS IV
Les Chantiers Navals Bernard a mis à l’eau lundi 26 juin l’Angelus IV.
 Cette vedette à passagers, qui entrera en service le 8 juillet,
 assurera le trafic touristique dans le golfe du Morbihan et sur l’Île d’Houat,
 ainsi que la visite de la rivière d'Auray au départ de Locmariaquer.

Conçue par Bernard et construite en 11 mois, cette vedette,
réalisée entièrement en polyester (coque monolithique ; pont, cloisons et superstructure en sandwich polyester) mesure 22.5 mètres de long pour 6.5 mètres de large.
 Classée en 3ème catégorie de navigation, elle pourra transporter 196 passagers
avec un salon fermé pour 72 personnes,
 une plage arrière pour 36,
 un pont supérieur pour 72 autres et
 une plage avant avec 16 personnes.

Aménagement intérieur
 Etudiée pour pouvoir recevoir des personnes à mobilité réduite
 (l’une des quatre toilettes est notamment adaptée aux passagers en fauteuil roulant),
 cette vedette dispose d’une billetterie comptoir à l’intérieur de son salon.
 Elle est également adaptée pour accueillir des manifestations privées ou encore des séminaires.

Doté d’une coque à bouchains avec deux ailerons protégeant les hélices,
ainsi qu’une étrave inclinée et légèrement guibrée, l’Angelus IV arbore une timonerie panoramique
afin de faciliter la visibilité, notamment lors des manœuvres d’accostage.

Côté propulsion
Côté propulsion, le bateau dispose de deux moteurs diesels John Deere et
deux réducteurs ZF avec deux lignes d’arbres et deux hélices cinq pales.
 Les machines, qui affichent une puissance unitaire de 575cv à 2000rpm
 installés par Pronocéan (agent John Deere).
 L’équipement électrique 24Vac ainsi que les systèmes radio et navigation ont quant à eux été installés
par la société lorientaise ECCS.

D'après le site: Naval Group


Suite animations saison 2017